Dites-moi tout sur l'internat! (Nancy)

Anthem00
Photo
Date 04/06/2013 15:32

Coucou tout le monde,
L'année prochaine je suis sensé aller en internat sur Nancy, c'est quasiment sûr en fait.
Ca peut paraitre carrément idiot mais j'appréhende un peu.. beaucoup Je n'ai pas vraiment d'expérience en ce qui concerne les internats scolaires et j'aimerais juste savoir comment ça se déroule en général, les libertés, les échanges, la vie commune, s'il y a moyen d'avoir un peu d'intimité ou si on est toujours groupés.
Je suis très timide quand je ne connais pas les gens et je vais arriver en Terminale alors que tout le monde se connaitra sans doute déjà des années précédentes.
Il parait que l'internat c'est genial, pour l'instant je me dis que je serai content de ne pas y rester le week-end mais ce serait dommage d'y entrer dans cet état d'esprit, rassurez-moi ce n'est pas si terrible?
Alors dites-moi, s'il y a des internes ou anciens internes, comment vous le vivez/l'avez vécu?
Merci d'avance!

Theremine
Photo
Date 04/06/2013 15:46

pseudo écrit:

Il parait que l'internat c'est genial



Euh oui alors il y a des gens pour qui l'internat c'est génial puis pour d'autre ça peut être juste l'enfer parfois, tout dépend de l'internat en question aussi.
Perso j'y suis pas mais ma copine y est, et elle le vit super mal elle veut carrément tout arrêter.

Vava__
Photo
Date 04/06/2013 15:52

Dans mon lycée, les nouveaux internes se faisaient généralement bizuter. Et parfois, ça pouvait continuer longtemps.
Faut faire caca dans les même toilettes que tout le monde aussi.

Magnet
Photo
Date 04/06/2013 16:25

C'est genre trop bien, on y baise trop bien et tout, j'adore Nancy j'le jure sur la vie d'mon chien

Anonyme
Photo
Date 04/06/2013 16:40

ça varie selon les gens et selon les internats.

Moi j'avais trouvé ça super chiant et j'avais arrêté avant préférant me taper des kilomètres tous les jours.

A voir si l'internat te laisse quand même pas mal d'autonomie ou si tout est dicté, à voir si les gens de ta chambre sont des gros cons ou des gens cools.. Tousssa toussa...

Certes
Photo
Date 04/06/2013 17:28

A Nancy tu pourras te faire pleins de potes du GUD.

Anonyme
Photo
Date 04/06/2013 17:50

Pour ma sup, j'étais aussi en internat, un petit internat de 20 personnes,
On avait chacun nos chambres privées avec lavabo, et l'ambiance était cool, donc aucun problème de ce coté là.

Le seul problème était de manger à la cantine matin midi et soir.
Mais sinon c'était une très bonne année !

-Tac
Photo
Date 04/06/2013 18:33

L'internat cétrocool. Après ça dépend si ce sont des chambres ou des dortoirs.
J'ai fait 4 ans d'internat au lycée (ouais quoi j'ai redoublé et alors.), les meilleures années de ma life tu vois.
Ce qui est relou, c'est qu'en général on te cale dans une salle pour une à deux heures d'études, le soir.

bastii
Photo
Date 04/06/2013 19:40

Ca dépend trop des internat
pour ma part génail ! (surtout les chambres avec salle de bain ou tu es pas dérangé comme par endroit)

et tout le monde ne se connais pas forcément, y aura aussi des nouveuax.

Par contre un conseil, ne dis pas que tu es gay... ils sont pas toujours les bienvenus...
il est parfois plus simple de se cacher que de s'en prendre plein la gueule pendant une année. (les 2 autres gays de mon internat ont vécu un enfer)

MisteryBleu
Photo
Date 04/06/2013 20:18

J'ai jamais fais d'internat mais je suis moi aussi arrivée en Terminale à Nancy et il y avait pas mal d'interne dans ma classe qui ne s'en plaignait pas! Après dans le lycée où j'étais c'était un internat de fille et l'internat des mecs était à Poinca donc je ne pourrais pas trop t'en parler mais il a bonne réputation. Après ça dépend vraiment de ton tempérament! Si tu supporte difficilement la vie en communauté et le confort assez rudimentaire c'est sûr que c'est pas forcément fait pour toi, mais sinon c'est peut être même plus simple de se faire des vrais potes en étant interne qu'en débarquant en tant qu'externe parce que tu n'as pas les mêmes liens avec les gens que tu voient tout les jours...
De toute façon quoi qu'on dise, c'est à toi de te faire ton opinion!

MaelstroM
Photo
Date 04/06/2013 21:04

Je crois que Cardinot a fait de très bon reportages sur la vie en internat ...

Vava__
Photo
Date 04/06/2013 21:23

MaelstroM écrit:

Je crois que Cardinot a fait de très bon reportages sur la vie en internat ...


Cadinot*

Sinon, j'suis dead de rire.

MaelstroM
Photo
Date 04/06/2013 21:39

Vava__ écrit:
MaelstroM écrit:

Je crois que Cardinot a fait de très bon reportages sur la vie en internat ...


Cadinot*

Sinon, j'suis dead de rire.





Arf, cette erreur ... ça en dit long sur ma connaissance du sujet

Anthem00
Photo
Date 04/06/2013 21:53

Theremine: voilà qui est très encouragent XD à ce point? elle est en quelle année?

Vava_: le bizutage, oui bien sur! je l'avais oublié, mince! merci de le rappeler en tout cas. Et si les toilettes sont propres m'en fout complet, le toilette individuel ça m'aurait étonné aussi, on est pas en appart non plus!

Menstruism: il parait oui.. ça peut être bien, si tu l'dis

Bafi: apparemment c'est assez "libre" enfin celui que je convoite le plus XD

Certes: le GUD?

Cayman: oui on dirait qu'il y a des chambres individuelles aussi, mais enfin j'ai pas cet espoir et puis dans une chambre à plusieurs j'espere que je serai moins timide! Mais j'avoue que la nourriture est pas tres bonne en cantines, bon je m'en remettrai

-Tac: bouh, j'espere que j'aurai pas les deux heures d'étude (tu t'en fous d'avoir redoublé si ça se passait bien!)

bastii: donc selon toi je ne dois pas le dire, ok, je retiens. Au pire je prendrai la température, je ne le dirai que si je sens que c'est possible de toutes façons.

MisteryBleu: Je vise le Poinca en premier effectivement, ça réputation le suit jusque chez moi à 100km donc ça m'attire!
T'as raison, c'est plus simple pour se faire des potes et on sera plus proches (enfin si ça se passe bien). Pour la vie en communauté j'avoue honteusement que c'est pas trop mon truc. Mais bon là pas le choix, le studio à ma soeur est trop petit pour deux. Je me ferai mon opinion oui, je serrai fixé de toute façon au final!

MaelstroM: ah je vais voir ça!

Merci pour vos réponses

MaelstroM
Photo
Date 04/06/2013 21:59

Anthem00 écrit:



MaelstroM: ah je vais voir ça!

Merci pour vos réponses



SUCCESS !!

Vava__
Photo
Date 04/06/2013 22:32

Ohohohoho

Anonyme
Photo
Date 08/06/2013 0:49

Pour ma part mon expérience en internat m'a énormément apporté. Pourtant c'était mal parti : c'était des grands dortoirs de 8 lits séparés par nos armoires, dans un bâtiment assez vieux et pas très bien chauffé.

Comme toi je stressais comme un fou avant de rentrer, déjà parce que j'étais un fils-a-maman qui trouvait l'internat désuet et malsain et qui n'avait pas envie de vivre avec d'autres gens. Mais aussi j'avais super peur de pas pouvoir me "contrôler" en voyant les garçons sous la douche, j'avais peur aussi de me faire chopper après une éjaculation nocturne que j'avais souvent pendant ma puberté et plein de petits "détails" dans ce genre qui n'ont finalement jamais été des problèmes et ne méritaient pas de m'effrayer autant.

Avant de rentrer tout le monde me disait pour me rassurer que de nos jours l'internat c'était moderne et que les chambres étaient individuelles, etc, alors qu'en fait il y a encore plein de vieux internats où on dort dans des dortoirs par 8 avec des salles de bain comportant une vingtaine de lavabos alignés comme dans les films, dont le miens.

Je disais donc que c'était bien mal parti. Et pourtant c'est ce qui m'est arrivé de mieux ! Pour te dire à quel point j'ai kiffé, quand j'ai quitté l'internat pour prendre mon appart à la fac j'étais pas loin de pleurer, je serais volontiers resté en internat. Il m'a beaucoup aidé à me sociabiliser à une époque où j'étais un peu solitaire. Au final j'ai beaucoup aimé le fait de ne pas être seul en rentrant le soir par rapport à quand je rentrais chez mes parents au collège, alors que je croyais dur comme fer à 25000% que je ne supporterais jamais la vie en communauté.

Pour l'intimité ça dépend ce que tu appelles "intimité". Si tu entends par là gambader tout nu en chantant c'est sûr que c'est pas le plus adapté. Mais si tu parles de moments où tu te retrouves seul au calme y'a toujours moyen d'en trouver dans les diverses salles plus isolées mises à ta disposition (ta chambre en premier lieu mais si tout le monde est là t'as les salles tv, informatiques, bibliothèque, salle d'études, etc).

Pour un gay "non outé" qui souhaite avoir une vie sentimentale et se cacher c'est pas l'idéal non plus, car tes camarades de chambres voient forcément quand tu t'absentes et peuvent te poser des questions. Moi je n'assumais pas encore donc ça ne m'a pas perturbé plus que ça.

Faut pas être trop petite nature car quand tu vis avec des gens différents ils n'ont pas forcément la même conception que toi de l'hygiène. Mais bon, ça n'empêche pas de vivre, toi tu continues à vivre comme tu l'entends. Et si un chiotte et sale t'en prends un autre, comme quand tu y vas en pleine journée au boulot/lycée ; y'a des femmes de ménage qui passent faut pas s'affoler Les sanitaires étaient communs à l'étage (tu peux y aller seulement pendant la nuit si tu as peur de croiser du monde qui pourrait te voir en soirée ).

A l'intérieur des dortoirs on avait chacun un lit et une grande armoire dont toi seul avait la clé (le surveillant ne pouvait pas l'ouvrir, mais du coup y'avait pas mal d'hurluberlus qui perdaient leur clé et étaient obligé de couper le cadenas).

Sinon la vie typique et routinière dans mon internat : tu finis tes cours, l'internat ouvre à partir de 17h, tu vas poser ton sac dans ta chambre et tu sors en ville, ou bien tu restes sur ton lit à écouter de la musique où retrouver des collègues dans les espaces communs. Ensuite vient l'heure de manger, tu te rends à la cantine comme quand tu y manges le midi sauf qu'il y a beaucoup moins de queue, en rentrant le pion fait un premier appel pour vérifier qui est présent/absent ensuite tu retournes vaquer à tes occupations. A 21h c'était le 2e et dernier appel par le pion (si tu es absent ils appellent tes parents pour savoir si c'est normal), tout le monde devait être là sans faute, les lumières des chambres étaient éteintes et le silence dans les chambres devaient régner (il n'y avait pas d'interrupteur dans nos chambres mais on s'allume très bien à la lumière du portable quand on se laisse surprendre par l'heure), mais pas obligé de se coucher si on voulait on pouvait rester à l'intérieur de l'établissement dans les salles communes (TV, Internet, bibliothèque, études). A 22h les salles communes fermaient définitivement et les alarmes étaient enclenchées (si tu sors ça sonne chez le pion) mais on pouvait encore travailler ou discuter (tout bas) avec ses potes dans les salles d'études jusqu'à l'heure que tu veux car elles étaient communicantes avec les chambres.

Le matin la lumière était allumée automatiquement à 7h en guise de réveil mais certains mettent leur réveil avant pour avoir plus de temps ou bien (comme moi) se réfugiaient sous la couette encore 1/2h pour profiter (mais c'est stressant quand les gens commençent à bouger autour de toi). Le petit déjeuner était servi à partir de 7h30, les chambres étaient fermées à clefs par les pions à 8h10 au moment du début des cours. Toutes les salles communes étaient réservées aux internes et elles restaient ouvertes la journée pour eux qui ont des trous dans l'emploi du temps, il suffisait de demander la clé au surveillant si c'était fermé).

Tous les vendredis après les cours tu rentrais dans ta chambre, tu rassemblais ton linge sale, ta trousse de toilette, tout ça et tu partais prendre ton bus. Le lundi matin quand on arrivait l'internat était ouvert de 6h à 10h pour pouvoir poser ton sac et tes petites affaires.

Il y avait des petits clubs où les élèves s'inscrivaient et faisaient vivre eux-même à l'aide du budget qui leur était accordé. Une imitation à petite échelle de ce qui se fait dans les associations d'étudiants post-bac. Il y avait un club modélisme, théâtre, certains s'occupaient de l'approvisionnement du CDI, des DVD, etc. Moi j'étais responsable du parc informatique, un serveur et une dizaine de postes Internet disponible en libre accès pour les élèves (plébiscités entre 19h et 22h). Je m'en occupais seul, ou avec les potes qui voulaient m'aider quand il y avait pas mal de boulot. Régulièrement il y avait des sorties organisées pour les internes, à la patinoire, au ski, à la plage, pour diverses activités sportives, etc.

Les téléphones étaient théoriquement interdits dans les chambres mais en pratique tolérés. Personne/peu de monde n'avait encore de tablette ou PC portable mais je pense que c'est autorisé maintnenant (tant que les lumières sont allumées bien sûr) après silence complet dans les chambres. On était très libres par rapport à d'autres internats : on pouvait sortir en ville jusqu'à 22h (faut juste aller pointer à 19h30 et 21h), on avait aucune étude obligatoire, aucune heure de coucher obligatoire etc. On se faisait des crasses entre nous parce qu'on était entre potes mais sinon il n'y avait pas de bizutage, si quelqu'un restait dans son coin personne n'allait lui chercher des noises. Du coup des fois on se faisait convoquer pour se faire engueuler, normal Je me souviens que deux ou trois fois tout l'étage s'est fait engueulé d'un coup, le CPE nous avait demandé de nous rassembler dans un coin de la salle d'étude pour nous mettre une avoinée générale. On faisait pas trop les fiers devant la grosse voix de ce petit monsieur qui s'énervait tout seul mais finalement c'était assez rigolo maintenant que j'y repense. L'année suivant celle où je suis parti un couple gay a été repéré dans l'internat et ils ont été la risée pendant quelques mois. Ca m'a beaucoup déçu quand j'ai appris ça mais bon, il y a des cons de partout et ça peut très bien arriver ailleurs qu'à l'internat.

J'ai eu mon premier coup de foudre à l'internat aussi. A sens unique ;( mais j'ai gardé tout ça pour moi.

En ce qui concerne ton arrivée en milieu de parcours : c'est un peu le même problème que tu sois à l'internat ou pas. Va tout de suite voir les autres, pose-leur des questions, intéresse-toi à eux et ils s'intéresseront à toi. Il y aura toujours des connards qui te snoberont en te faisant comprendre que t'es pas leur pote, dans ce cas-là oublie-les et va voir les autres, il y a forcément des gens biens Un de mes potes d'internat de terminale (et d'après !) n'est arrivé que pour la dernière année alors que tous les autres on se connaissait depuis deux ans déjà. Ca n'a pas été un problème pour lui, on a fait connaissance et en une ou deux semaines il flânait avec nous. Je me suis rendu compte qu'il venait d'un petit village à 4 km de chez mes parents alors que je ne le connaissais pas, et on s'est retrouvé à l'internat à plus 50 km de là ...

Comme quand tu fréquentes un nouveau lycée/collége/université tu peux avoir de la chance ou moins de chance selon si tu tombes avec des gens avec qui tu t'entends bien ou pas. Mais bon, je pense que dans un internat de 40 mecs et 20 filles y'a de quoi trouver son bonheur (en amis je veux dire !). C'est pas parce que tu tombes pas sur les bons la première semaine qu'il faut te dire que c'est tous des connards et que tu veux te barrer ...

Voilà j'ai essayé d'imaginer ce que tu aimerais savoir avant de rentrer en internat. Moi ça a été une des expériences les plus géniales de ma vie. Elle m'a beaucoup fait évoluer, dans le bon sens. Après il y a des gens qui le vivent mal effectivement et je trouve ça dommage mais bon, chacun n'est pas fait pour le même style de vie. Un conseil : profite-en pour te faire un max de potes !


PS : le week-end c'est là où je me faisais le plus chier ... parce que j'étais pas à l'internat
PPS : ce message est trop long

Anthem00
Photo
Date 09/06/2013 5:08

labsolu: merci pour ce message, rarement trop long pour moi. Tu dis plein de choses interessantes, l'internat où je suis sensé aller l'année prochaine est assez libre aussi. Effectivement j'ai un peu peur de me détacher de cette solitude mais ce ne serait pas un mal! j'appréande mais ces conseils et témoignages dont le tien me rassurent plus ou moins, au pire je me dis que je n'y suis que pour un an alors autant que se ne soit que du bonheur mais on verra.
Je compte bien aller vers les autres, j'ai pas spécialement envie de rester pommé dans un coin. En ce qui concerne l'acceptation des autres c'est le seul grand soucis, je pense que je ne vais pas le dire, ou du moins pas de suite. Comme dit plus haut il faut voir en fonction de l'ambiance.
Merci

KasteelRed
Photo
Date 10/06/2013 15:08

Tu tombe bien, je sors de 3 ans d'internat en lycée pro.
Étant une fille je sais pas si ça va être pareil pour toi mais personnellement mon homosexualité ne ma jamais causée de soucis. Après l'internat, c'est bien la première année, les premiers mois après ont s'en lassent. Je dirai que tout dépend de ton comportement, de tes gouts et habitudes. Si tu aimes être un peu seul de temps en temps, avoir ta propre salle de bain, que tu est maniaque, et que tu aime la bonne bouffe alors disons que l'internat ça va vite te gonfler. :p

Anthem00
Photo
Date 11/06/2013 0:36

Oh bah on verra, j'espere que ça se passera bien... Oui je suis assez maniaque, mais bon je rentrerai le week end et ce sera que pour un an. Et puis bon je veux bien vivre en communauté pour une fois!

Anonyme
Photo
Date 14/06/2013 12:44

J'étais en internat cette année (au lycée). Au début ça allait bien, c'était même le luxe, j'avais ma chambre pour moi toute seule Mais à cause de travaux nous avons déménagés et je me suis retrouvée à quatre dans une chambre vraiment minuscule, pas la place pour bouger une fois assis au bureau... enfin il fallait que je supporte ma coloc qui chantait tout le temps, dans toutes les circonstances et malgré les remarques c'était assez chian. Ou sinon, il y a une vraie différence entre filles et garçons : les garçons faisaient souvent les cons, cad boire, fumer sur le toit, se barrer en douce la nuit par la porte arrière, bizutages etc. Coté fille, on était plus "sérieuses" quand même, on n'était pas vraiment fan des mauvais coups
Mais franchement, quand j'y repense, c'était pas non plus le bagne. Enfin faut dire que je rentrais tous les we chez moi donc ça allait encore. J'avoue que j'ai pas toujours super bien vécu la situation : au début, j'avais peur de ne pas avoir assez d'intimité, mais finalement ce n'est pas ce qui m'a gêné. C'est vrai que j'aime beaucoup être seule, juste pour lire, écrire ou écouter de la musique. C'était mort à l'internat. Le soir je pouvais lire qu'à la muière de mon portable parce que j'avais pas de lampe de chevet et une prise dans la chambre(qui était à l'autre bout et qui dijonctait tout le temps). Un vrai paradis quoi Le pire, c'était la bouffe je crois haha! Sans déconner, c'est bizarre de manger que au self, j'avais l'impression de jamais rien manger de frais ou de bhon pour la santé (ce qui est faux mais bon, c'est psychologique). Je pense que ça vient aussi du fait qu'on mangeait à
18h30 et que j'adore manger des fruits et légumes frais... Le plus chian, c'est qu'on n'avait pas le droit de sortir, fallait toujours une autorisation parentale et après 21h de toute façon le portail était fermé. Mais apparement ce n'est pas comme ça dans tous les internats.
Après l'ordi portable ok, internet ok (enfin avec un code parce que y'a quand même des pages bloquées genres fb), portables ok (c'est assez chian d'ailleurs quand ta coloc téléphone pendant 30 minutes à côté de ton oreille et n'ayant que la chambre comme pièce, pas moyen d'aller ailleurs). J'ai vu plus haut que certains ont des salles de télé etc. Ca on ne l'avait pas, y'a l'étude de 19h30 à 21h obligatoire pour secondes et premières mais voilà c'est tout. Ou sinon il te reste ton lit, la salle de bain et les toilettes pour te réfugier. Je sais je sais, je me plainds beaucoup mais ça n'a pas été facile pour moi, surtout qu'à la base je suis plutôt solitaire et je déteste les gens qui ne prennent pas en compte qui peuvent déranger les autres, même quand on leur fait remarquer... enfin bref!
A noter aussi que mon internat n'est pas un internat à la base. Je m'explique : l'effectif des internes est de 100 environs alors que nous sommes 2000 dans le lycée voir plus... Donc forcément, le confort n'est pas un point fort!! Ou sinon, pour te rassurer, si tu t'intègres bien, y'a pas de problème. Moi qui suis très réservée, je ne parle pas beaucoup quand je ne connais pas les gens, j'ai réussi à trouver une amie à l'internat qui elle-même ne rentrait pas dans le genre de fille "populaires" mais finalement c'est avec elle que je me suis le mieux entendu!
Ah oui et faut pas être allergique à la poussière! Depuis le début de l'année, y'avait des gros moutons de laines dans les coins, et on avait rien pour les nettoyer de nous même, les femmes de ménages passaient tous les matins mais bon on sait pas trop ce qu'elles faisaient franchement!
Tout ça pour dire que l'internat c'est bien, la maison c'est mieux (enfin tout dépend de l'internat et de la maison bien sûr!)
PS : je suis arrivée en terminale, avant j'étais déjà dans le même lycée mais je me tappais 3h de route par jour. Tout le monde se connaissais mais bon, ça n'a pas été une barrière!

Anthem00
Photo
Date 15/06/2013 17:28

Ok merci LunaHope. Bon ça dépend de l'internat dans lequel on tombe en gros... pas hâte pour le bizutage car je suis pluôt calme aussi mais si c'est à faire, autant s'intégrer! surout que ça doit pas être bien méchant.
Bon, je connais les bahuts de poussiere avec des femmes de menages qui passent sans rien faire,. Si c'est trop horrible j'investis dans un balai à manche téléscopique! MDR (ça existe ça au moins?)

 
29 messages - Page 1 sur 2 

Poster une réponse


Relatif : Dites-moi tout sur l'internat! (Nancy)

Quelle est la ville la plus
par SiliKei le 20/11/2010 9:19 - Lu 440 fois
rennes ! c'est vrai que le message sur nancy faisait très pub :) "nancy dynamique, nancy esthétique, nancy ludique." tu as une carrière dans la publicité, je...
dans les internats..
par le 30/07/2005 20:16 - Lu 1546 fois
humm les internat !! lol un pote m'a raconter qu'a nancy yen a qui se sucent pour des choco rem ..lol j'imagine le mec qui rentre chez lui : "maman tu m'a acheter mes 10 paquet de choco...
Oh et merde, demain c'est la rentrée !
par le 13/09/2010 18:14 - Lu 702 fois
eh ben moi j'adore le lycée sauf que ces cons m'ont changé d'internat j'ai perdu tout mes potes le bon point de l'histoire ? je suis maintenant dans un...
Comparaison Strasbourg/Nancy ... Vos avis?
par ThmsL le 28/12/2011 21:01 - Lu 112 fois
je ne fréquente pas du tout le milieu gay mais si tu cherches à sortir dans des endroits gays je ne pense pas que c'est à nancy que tu te plairas (même s'il y en a). j'y suis depuis...
mastubation je voulai savoir si...
par le 04/12/2008 10:31 - Lu 5373 fois
vive l'internat xd n'empeche l'internat c le lieu idéal pour les relation precose entre mec xd en tt cas tt ce que je connai qui on été a l'internat on eu une...

Infos et prévention

Videos

  Campagne de sensibilisation de 30 millions d'amis
Ajouté le 19/08/14
Affichée 1232100 fois
7 votes, 4/5
  Les guerres du siècle en bouffe
Ajouté le 06/03/08
Affichée 1752850 fois
2 votes, 5/5
  Mauvaise Orientation (film amateur ados)
Ajouté le 10/06/11
Affichée 1752717 fois
2 votes, 2/5
  Ya une solution a tout : le coming out
Ajouté le 15/07/11
Affichée 1720711 fois
3 votes, 5/5
  On the Baze
Ajouté le 13/07/13
Affichée 1517695 fois
9 votes, 5/5

Les News

"Et soudain, tout le monde me... Oubliez les Ch'tis, l'avenir de la comédie française ne se trouve pas dans l'humour gras franchouillard mais dans la fraîcheur et la subtilité de films comme « Et soudain, tout le monde me manque ».