Sortons les cotillons !

  Société

On l'a tellement attendu, on s'est tellement battus, on a tellement marché, argumenté, râlé,partagé,été écœurés : le sénat vient d'adopter (eh eh eh)...

 

La sphère dominante et l'homosexualité comme...

  Cinéma

La filmographie de Gus Van Sant constitue une œuvre polymorphe, tant dans sa forme que dans les sujets traités. Cependant, certains thèmes récurrents...

 

La sphère dominante et l'homosexualité comme marginalité dans l'oeuvre de Gus Van Sant. - commentair

mulch
Photo
Date 20/04/2013 14:06

Actu : La sphère dominante et l'homosexualité comme marginalité dans l'oeuvre de Gus Van Sant. La filmographie de Gus Van Sant constitue une œuvre polymorphe, tant dans sa forme que dans les sujets traités. Cependant, certains thèmes récurrents semblent former une sorte de fil rouge qui, en faisant dialoguer les personnages d'un film à l'autre, apportent une véritable cohérence à l'hétérogène ensemble de sa production. La construction de soi et l'errance mentale propre à la jeunesse s'accompagne chez Van Sant d'un rapport trouble à l'identité sexuelle. Ses personnages oscillent souvent entre fragilité et virilité, entre retenue et exacerbation des désirs. L'amitié est un thème particulièrement fort, et celle-ci bascule souvent dans l'étreinte. Homosexuel lui-même, Gus Van Sant frôle le thème sans l'imposer, dans une subtilité hors des clichés. Un militantisme de la délicatesse, une poésie qui montre et non un pamphlet qui accuse ou revendique. Les personnages de Gus Van Sant vivent sans rédiger de thèses, en s'excusant parfois et, plus rarement en se dressant comme les rempart à une haine plus générale.

Laissez vos commentaires à propos de l'article : La sphère dominante et l'homosexualité comme marginalité dans l'oeuvre de Gus Van Sant.

 
1 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : La sphère dominante et l'homosexualité comme marginalité dans l'oeuvre de Gus Van Sant. - commentair

La représentation des Gays dans les films
par nathaninou le 26/04/2014 11:52 - Lu 325 fois
ouai sinon dans les films gays à voir : mala noche de gus van sant harvey milk de gus van sant égalementquelque chose me dit que t'aimes bien gus van sant toi !
Vous en pensez quoi de l'homophobie???
par le 09/07/2011 4:57 - Lu 1264 fois
si, j'en ai parlé parce que tes propos me font penser à une marginalité. ensuite tu as raison, je suis à cours d'arguments, pas parce que ce que je revendique ne me tiens pas assez à...
je compte gacher le noel de ma famille
par HitAndRun le 02/01/2014 15:36 - Lu 1465 fois
dans personne ne va rire, issu d'une oeuvre de kundera, il explique que la prétention de vanter le génie de son oeuvre suscite la moquerie des autres quand cette oeuvre est...
Besoin d'aide sur des bouquins homos
par xRoxanex le 12/03/2013 22:31 - Lu 168 fois
je n'ai pas lu d'oeuvre traitant seulement d'homosexualité ou sur l'homosexualité en elle-même, je trouverais ça terriblement ennuyant et chiant comme sujet, mais tu peux...
Islam en France: les 10 choses à savoir (source MSN)
par allomat69 le 23/02/2010 20:58 - Lu 431 fois
la culture laïque n'est pas antireligieuse mais areligieuse. les antireligieux ne sont pas laïcs.lol, tout dépend ce que tu entends par "antireligieux" je suis profondément...

Infos et prévention

Videos

  Homosexualité et Islam
Ajouté le 13/02/10
Affichée 1755857 fois
2 votes, 5/5
  Mac Do - "Venez comme vous êtes" (version gay)
Ajouté le 24/05/10
Affichée 1759289 fois
19 votes, 5/5
  Hot Problems - Double Take
Ajouté le 04/07/12
Affichée 1650094 fois
18 votes, 2/5
  Elégie lesbienne (Berlioz)
Ajouté le 12/09/11
Affichée 1699679 fois
3 votes, 5/5
  Harvey Milk
Ajouté le 04/03/09
Affichée 1755601 fois
4 votes, 3/5

Les News

La sphère dominante et... La filmographie de Gus Van Sant constitue une œuvre polymorphe, tant dans sa forme que dans les sujets traités. Cependant, certains thèmes récurrents semblent former une sorte de fil rouge qui, en faisant dialoguer les personnages d'un film à l'autre, apportent une véritable cohérence à l'hétérogène ensemble de sa production. La construction de soi et l'errance mentale propre à la jeunesse s'accompagnent chez Van Sant d'un rapport trouble à l'identité sexuelle. Ses personnages oscillent souvent entre fragilité et virilité, entre retenue et exacerbation des désirs. L'amitié est un thème particulièrement fort, et celle-ci bascule souvent dans l'étreinte. Homosexuel lui-même, Gus Van Sant frôle le thème sans l'imposer, dans une subtilité hors des clichés. Un militantisme de la délicatesse, une poésie qui montre et non un pamphlet qui accuse ou revendique. Les personnages de Gus Van Sant vivent sans rédiger de thèses, en s'excusant parfois et, plus rarement en se dressant comme des remparts à une haine plus générale.  
Comme les autres Ils filent le parfait amour... Enfin, presque : Emmanuel veut un enfant et pas Philippe... Pourtant, Emmanuel décide un jour de franchir le pas, au prix de perdre Philippe... Mais comment avoir un enfant quand on est homo ?  
Paul Walker de "Fast and... Paul Walker, âgé de 40 ans, plus connu sous le nom de " Brian O'Connor" dans les célèbres "Fast and Furious", s'est tué dans un accident de la route, hier, samedi 30 novembre en Californie, d'après le rapport des agents de relations publiques.  
Exclusion des homosexuels du don du... Un petit bilan sur les récentes déclarations des divers gouvernements européens à propos de la question du don du sang des homosexuels.  
Iles Caïmans : un touriste gay... Alors qu'un nouveau baiser est échangé dans la discothèque de l'hôtel, Aaron Chandler est interpellé et conduit en protestant au commissariat local sous le regard consterné de beaucoup de résidents. Il a été relâché ultérieurement sans charge à son encontre.