Sortons les cotillons !

  Société

On l'a tellement attendu, on s'est tellement battus, on a tellement marché, argumenté, râlé,partagé,été éc½urés : le sénat vient d'adopter (eh eh eh)...

 

La sphère dominante et l'homosexualité comme...

  Cinéma

La filmographie de Gus Van Sant constitue une ½uvre polymorphe, tant dans sa forme que dans les sujets traités. Cependant, certains thèmes récurrents...

 

Sacrifier la liberté pour la sécurité ?

Anonyme
Photo
Date 05/03/2013 20:58

Bonjour/Bonsoir les Zaguiens !

Je viens lancer un débat qui m'est venu en tête quand j'ai commencé a jouer a Mirror's Edge (depuis pas mal de temps donc).

Jusqu'où supporteriez-vous d'être surveillé ?

Je m'explique :
Ce n'est pas la même chose d'être surveillé par des caméras omniprésentes que de risquer une délation par autrui a tout moment. Et jusqu'où ? Dans la rue ? Au travail ? Chez vous ? Sur internet ? Jusqu'où pourriez-vous supprimer votre vie privée pour de la sécurité ?

Bien évidemment, les réponses ne seront pas les mêmes suivant vos expériences personnelles. La victime d'un viol y sera bien plus sensible que celui qui s'est juste fait volé 10¤, voir même rien du tout.

Aussi je prends le temps de vous rappeler qu'une personne qui choisit sa liberté n'est pas forcément un rebelle, et une personne qui choisit la surveillance n'est pas forcément un dictateur.

Edité le 06/03/13

Anonyme
Photo
Date 05/03/2013 21:13

Je serais entièrement contre de toute ma vie je ne me suis jamais fait agresser dans la rue, ni aucun de mes proches.
Ça serait créer une fausse utopie en privant les gens de toute liberté.

Ça me fait penser au film Les Temps Modernes de Chaplin ou The Truman Show avec Jim Carrey!




Quentin.

Anonyme
Photo
Date 05/03/2013 21:19

Je préfère qu'on reste tel qu'on est maintenant, à savoir libre et en sécurité, même si ce n'est pas parfais. Perso je me suis jamais fait agresser, je sais que ça peut m'arriver, mais c'est pas parce ça risque de m'arriver peut-être une fois dans ma vie que je vais sacrifier ma liberté. Le bénéfice serait dérisoire par rapport au sacrifice.

dylan21
Photo
Date 05/03/2013 21:42

Perso, le fait de savoir que des gens me voient quand je fais certaines choses privées, c'est pas top lol. Donc non merci

Anonyme
Photo
Date 05/03/2013 21:49

1984 d'Orwell... et on voit le résultat, la liberté comme valeur absolue, bien sur il y a des dérives mais je préfère des dérives libertaires que fascistes.

Crime
Photo
Date 05/03/2013 21:54

Si on est toujours surveillé, je pourrais pas fumer mon joint en tranquillité.

Alors va pour "l'insécurité"

Lenina
Photo
Date 05/03/2013 22:21



Plutôt pour ...
Si ce n'est qu'à l'exterieur ça me pose pas trop de problème !

Risiblerobin
Photo
Date 05/03/2013 22:24

Je suis désolé mais le topique est vraiment mal fait. Il mélange trop de choses à la fois.
Les déjections canines et la sécurité ? liberté/libre arbitre/vie privée en échange de la sécurité/vie confortable ?
Tout se mélange dans ma tête tellement les pistes sont nombreuses pour répondre.

Il est dangereux d'avoir raison quand le gouvernement a tort disait Voltaire.

Outre le fait que cet "idéal" est totalement irréalisable, il faut bien dire que tout serait fondé sur des définitions tout à fait arbitraires (la notion de sécurité ne se limite pas à l'agression, le confort aux gens agréables.......).
La surveillance n'influe pas énormément sur la criminalité.
C'est une utopie où la morale civile prime d'une façon totalitaire et...
Aaaaaaaaaaah. Non je ne peux pas répondre, je m'arrête là. Cela soulève beaucoup trop de thèses essentielles à la fois.
Comment réaliser cet idéal ?
Pourquoi désirer cet idéal ?
Quelles sont les dérives directes et indirectes de cet idéal ?
Combien de paradoxes soulèves cet idéal ?
Que révèle sociologiquement un tel questionnement ?
Que quoi qui où dont comment -overdose-

Risiblerobin
Photo
Date 05/03/2013 22:26

Je peux juste dire que je suis contre (même s'il me parait absurde de répondre à cela) et que personne ne peut souhaiter cela en connaissance des causes totales.

allomat69
Photo
Date 05/03/2013 22:27

Dejà testé par les ex pays communistes et les dictatures, ça ne marche pas ton truc

Tant qu'on pourra pas surveiler les gens avec des robots, faudra payer beaucoup de gens pour surveiller les autres (gardes, gardiens, police, armee, etc).

Tout se passe bien mieux quand les gens sont à peu pres égaux, et s'auto-surveillent.

Mais c'est vrai que la société s'oriente plutot vers de plus grandes inégalités, et plus de violence.

Les gens s'organiseront plutot comme en Amérique du sud, ils s'enfermeront dans des ghettos, entourrés de hauts murs, surmontés de clotures electrique, et les transports seront risqués.

Anonyme
Photo
Date 06/03/2013 0:51

1984 ! Big Brother ! C'est un peu sa, je suis contre, les relations seraient totalement faussé, si tu veux une sosciété ou personne ne vole ton smartphone, il faut plus d'égalité, que personne n'ai les moyen de mettre un smic dans un téléphone quand d'autres galère a manger à la fin du moi . "L'ultra surveillance" ne garanti pas la sécurité mais bride les liberté. Car les gens violent, volent, en sachant ce qu'ils risquent et la peur de le subir ne les dissuadent pas.

Anonyme
Photo
Date 06/03/2013 0:54

désolé de ne pas avoir été clair du tout, je vous ai littéralement balancé une idée sans donner de direction précise au sujet...

Disons plutôt : jusqu'où supporteriez vous d'être surveillé ? je sais bien évidement que ça ne résoudrait que la moitié des problèmes, que c'est pas la solution, que ça ne nous pondra pas un monde parfait mais c'est juste pour demander.

Perso, des caméras dans les rues, pas de problèmes. Car, quand on se sait surveillé et observé, on ose beaucoup moins se laisser aller, on se surveille. Par contre, je ne veux pas que l'on me suive via ces caméras en faisant un tracé des endroits où je suis allé.

La surveillance sur internet, ça commence a pas trop me plaire tout ça. Surtout qu'on peu taper des trucs pour déconner sans vraiment le penser.

Je viens de modifier le 1er message.

Risiblerobin, toutes mes excuses pour avoir court-circuité ta conscience en faisant un topic mal formé. J'espère qu'il est a présent plus présentable.

Anonyme
Photo
Date 06/03/2013 1:01

Toujours contre, caméra dans les lieux "à risque" éventuellement, genre le vieux nice = > Un viole tout les 2 jours en été, mais dans la rue comme a Londres, non, on est déjà surexposé avec tout les facebook et autres, je tiens pas a être retraçable même dans la rue ! Les GPS des smartphone le font, et je veux être libre de mes actes dans la rue, je suis déjà victime du délit de sale gueule des flics...

Enfin pour moi c'est pas une solution que de faire obéir par la peur, il faut éduquer pas effrayer !

Anonyme
Photo
Date 06/03/2013 1:19

mathouleloup écrit:

1884 !



FAIL.

Anonyme
Photo
Date 06/03/2013 1:24

Au fait, je précise que : Ce que je dis n'est PAS forcément la solution. Je demande vos avis, je donne des exemples, point.

A propos des caméras, ça dépend quoi. Vraiment omniprésente a chaque coin de rue, ptete pas. Dans les principaux axes, ok. Dans la mesure où on ne me piste pas... (remarque, si jamais on recherche quelqu'un genre kidnappeur ou violeur, ça peut-être pratique...)

Risiblerobin
Photo
Date 06/03/2013 1:25

Une question intelligible, merci

Je crois que cette pratique est la preuve cordiale d'une faille du système. On a un système qui ne fonctionne pas totalement mais plutôt que de le corriger, on va le faire payer à tout le monde en surveillant, en traquant, en apeurant.
Déjà, je pense qu'une bonne capuche protège des caméras. Et que la surveillance ne fait qu'inciter à de la criminalité plus haute/dangereuse et rentable ou plus basse et vile. Qui plus est, elle instaure la terreur, un climat tendu et instable.
On traite le mauvais problème. On veut juste soigner les symptômes sans curer la maladie !
C'est comme donner des antidépresseurs à un malade plutôt que de le soigner en profondeur. Il devient dépendant et fini par se suicider. (La métaphore est particulièrement éloquente xD)

Bon, après je fais mon malin comme ça mais je n'ai pas la solution face à la criminalité.
Et bien que je déteste me faire agresser, j'aime me dire que j'ai la possibilité de commettre un petit délit. Un petit vol... (Ne pas confondre vol et viol)

Je me sens déjà un peu surveillé en permanence (parano oblige).

Le problème c'est qu'on ne peut pas surveiller qu'un endroit sensible. Sinon la criminalité va tout simplement aller agir ailleurs, et en l'occurrence où c'est tranquille ! Et où c'est tranquille si tout l'extérieur est surveillé ? Chez vous

Moi je dis: une bonne petite peine de mort, et l'école militaire pour la jeunesse admettons. Non de non.

Anonyme
Photo
Date 06/03/2013 1:28

On passe d'une société liberticide ultra sécuritaire a une des caméras par ci par là Il n'y as plus un débat sur les extrêmes là

Enfin je continu sur l'idée qu'on est déjà trop espionné, je sais pas vous, mais moi les sites en général me propose par exemple d'acheter ce que j'ai récémment rechercher sur google . Là c'est pareil, je tiens à ne pas être localisable n'importe quand n'importe où, je ne tiens pas à ce qu'on connaisse mes habitudes de vie, les lieux récurrent où je me rends etc.

Bon déjà, les antidépresseurs permettent de pallier au manque de certaines hormones qui entraînent la dépression, qui est une maladie, qui à des raisons physiologique autant que psychique. Donc la métaphore est mauvaises, car même si ils poussent au suiscide, ils sont toujours couplé avec des anxiolytiques ce sans quoi le dépressif se suiciderais de toute façon. Bref .

Ensuite :
Wowowowowoooo... Ecole militaire et peine de mort sa règlerais quoi?
On fait peur aux gens pour qu'ils obéissent ? On éduque rien du tout, on ne responsabilise rien du tout, faire obéir par la peur de la sanction ne mène qu'a la frustration.
Si on met en place une société où le vol et la violence n'ont plus lieu d'être, où les gens n'ont pas besoin d'envier leur prochains et où on a tous des moyen de satisfaire nos pulsions de violence (le sport, les passions etc n'importe quel exultoire) il n'y aura plus de violence et de vol toussa si, on inculque des valeurs moral aux gens via une éducation à laquelle tout le monde aura accès de façon correct et égale, les gens ne commettrons plus de crimes parce qu'ils n'en auront pas besoin d'abord, et parce qu'ils auront conscience de ce qui est "mal" ou "bien".

Fin bref , la peine de mort n'as jamais empêcher les crime de se faire. et c'est un autre débat.

Anonyme
Photo
Date 06/03/2013 1:33

Je dis ça, pourtant j'étais presque parano avec GLaDOS qui nous observe constamment dans Portal 1.

[SPOIL !]
et même quand elle nous voit plus, elle nous dit "I know you're there. I can feel you here. You can't escape, you know."
[SPOIL ! fini]

Mais on dirait que ça m'est passé...

Effectivement, ce n'est pas une solution. Mais on commence a virer HS...

Miaoumix
Photo
Date 06/03/2013 2:48

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin

Ca n'a jamais été autant d'actualité.

Risiblerobin
Photo
Date 06/03/2013 12:29

mathouleloup écrit:


Wowowowowoooo... Ecole militaire et peine de mort sa règlerais quoi?
On fait peur aux gens pour qu'ils obéissent ? On éduque rien du tout, on ne responsabilise rien du tout, faire obéir par la peur de la sanction ne mène qu'a la frustration.
Si on met en place une société où le vol et la violence n'ont plus lieu d'être, où les gens n'ont pas besoin d'envier leur prochains et où on a tous des moyen de satisfaire nos pulsions de violence (le sport, les passions etc n'importe quel exultoire) il n'y aura plus de violence et de vol toussa si, on inculque des valeurs moral aux gens via une éducation à laquelle tout le monde aura accès de façon correct et égale, les gens ne commettrons plus de crimes parce qu'ils n'en auront pas besoin d'abord, et parce qu'ils auront conscience de ce qui est "mal" ou "bien".

Fin bref , la peine de mort n'as jamais empêcher les crime de se faire. et c'est un autre débat.



C'était de l'humour ! Je pensais être clair avec "une bonne petite peine de mort" et "Non de non" mais visiblement non..

Anonyme
Photo
Date 06/03/2013 13:06

x) il y a tellement de gens qui tiennent ce genre de discours dans mon entourage que parfois je le prend au premier degrès quand je ne connais pas la personne x)

Mea culpa !

Serac
Photo
Date 06/03/2013 13:31

mathouleloup écrit:

On passe d'une société liberticide ultra sécuritaire a une des caméras par ci par là Il n'y as plus un débat sur les extrêmes là

Enfin je continu sur l'idée qu'on est déjà trop espionné, je sais pas vous, mais moi les sites en général me propose par exemple d'acheter ce que j'ai récémment rechercher sur google . Là c'est pareil, je tiens à ne pas être localisable n'importe quand n'importe où, je ne tiens pas à ce qu'on connaisse mes habitudes de vie, les lieux récurrent où je me rends etc.

Bon déjà, les antidépresseurs permettent de pallier au manque de certaines hormones qui entraînent la dépression, qui est une maladie, qui à des raisons physiologique autant que psychique. Donc la métaphore est mauvaises, car même si ils poussent au suiscide, ils sont toujours couplé avec des anxiolytiques ce sans quoi le dépressif se suiciderais de toute façon. Bref .


Si on met en place une société où le vol et la violence n'ont plus lieu d'être, où les gens n'ont pas besoin d'envier leur prochains et où on a tous des moyen de satisfaire nos pulsions de violence (le sport, les passions etc n'importe quel exultoire) il n'y aura plus de violence et de vol toussa si, on inculque des valeurs moral aux gens via une éducation à laquelle tout le monde aura accès de façon correct et égale, les gens ne commettrons plus de crimes parce qu'ils n'en auront pas besoin d'abord, et parce qu'ils auront conscience de ce qui est "mal" ou "bien".

Fin bref , la peine de mort n'as jamais empêcher les crime de se faire. et c'est un autre débat.



Moi je veux bien vivre dans un tel monde, mais c'est une utopie simple. A la base, nous sommes des envieux, bestiaux, violents, avides de contrôle. Pour éradiquer toute violence, tout délit, tu dois donner à tout le monde la même éducation basée sur le respect de certaines valeurs. On est déjà loin du compte et actuellement, on n'a pas les armes pour arriver à un tel équilibre, idéal en soi. La société dans laquelle on vit est bourrée d'inégalités en tout genre, et des gens se sentiront toujours lésés, mis à part. Des inégalités viennent la dérive, la volonté de faire justice soi-même, la rage, et donc la violence, le vol, la criminalité. La violence, elle existera toujours, et elle aura toujours un sens pour certains. Rien que pour survivre ou se défendre, ou simplement assouvir des pulsions d'ordre purement psychologiques, voir assouvir des fantasmes. Si tu veux agir sur ces éléments, que même l'éducation ne peut endiguer entièrement, tu dois agir sur l'être humain, de nature trop complexe et instable, et donc en faire des prototypes d'exemplarité. Des robots, en sorte. Est-ce vraiment une bonne chose ?

Sinon, pour répondre à la question, je n'ai pas tant l'impression d'être surveillé de trop. Puis, je sais que je ne fais rien de répréhensible, don si on ajoutait un peu plus de surveillance, je ne pense pas que je me sentirais vraiment plus mal à l'aise. Ceux qui ont des choses à se reprocher, par contre, bien. Mais le degré actuel de surveillance me suffit plus ou moins, si ce n'est sur le net, où trop de dérives inadmissibles ont encore lieu (notamment des abus sexuels planifiés, collection de données bancaires etc.). Mais là aussi, on aborde une question complexe. Avoir le contrôle sur un univers aussi vaste que le net, ça ne s'invente pas en une nuit. Mais à mon avis, on n'a pas fini d'entendre parler d'une jugulation du net, et y réfléchir n'est pas absurde.

 
31 messages - Page 1 sur 2 

Poster une réponse


Relatif : Sacrifier la liberté pour la sécurité ?

SIDA : ouverture du centre de dépistage rapide « Checkpoint » à Paris - commentaires
par jpatinier le 30/01/2010 9:11 - Lu 107 fois
mouais, si on veut. mais je trouve juste que s'adresser directement à quelqu'un qui n'a rien dit, c'est bof xd bref. la sécurité, la sécurité, attention aux...
Bush met son véto à l'interdiction de tortures
par allomat69 le 11/03/2008 17:15 - Lu 299 fois
benjamin franklin powa. ceux qui sont prêts à sacrifier une liberté essentielle pour acheter une sécurité passagère, ne méritent ni l'une ni l'autre.
Génération Big Brother : tous fliqués ? - commentaires
par schrodinger89 le 09/07/2013 13:37 - Lu 89 fois
"la sécurité s'achète t-elle au prix des privations de libertés ?" ici, c'est même pire que ça. si je ne me trompe pas, il est possible de ne pas être "fliqué". (m'enfin je suis...
Agressé ce midi, par des gros cons.
par le 07/07/2010 1:35 - Lu 3323 fois
l'adage (...) : « une société qui renonce à un peu de liberté pour gagner un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et perdra les deux ».une citation de...
le tabac c'est tabou!!on en viendra tous à bout LOL
par lavazza92v le 18/02/2010 17:58 - Lu 627 fois
c'est thomas jefferson qui disait si tu es prêt à sacrifier un peu de ta liberté pour plus de sécurité, tu ne mérites aucune des deux. je ne fume pas, mais je...

Infos et prévention

Videos

  Liberté d'Union
Ajouté le 03/01/08
Affichée 1703895 fois
2 votes, 5/5
  "Insoutenable" - Sécurité routière *
Ajouté le 15/01/12
Affichée 1630441 fois
4 votes, 4/5
  Vous êtes l'Evolution !
Ajouté le 30/01/12
Affichée 1629661 fois
7 votes, 5/5
  Liberté de la fesse sur LCI
Ajouté le 09/02/10
Affichée 1730940 fois
2 votes, 4/5
  Le nouveau clip de Madonna : Girl Gone Wild
Ajouté le 27/03/12
Affichée 1627299 fois
24 votes, 5/5

Les News

Censure des SMS, vers la fin de la... Régulièrement, nous vous parlons d'avancée des droits, d'évolution, et bien c'est ici tout le contraire dont il est question. Vous en avez peut être entendu parler ces derniers jours, le Pakistan s'apprête à connaitre un recul relativement fort de la liberté d'expression de ses citoyens.  
Tabac : bientôt un produit de luxe... Une proposition du député Yves Blur a préconisé une augmentation du prix du paquet de cigarettes de 10% par an. Retour sur le prix du paquet qui atteindra peut-être 7¤50 d'ici 3 ans.  
Touche pas à ma santé ! On entendra bientôt sonner la fin du paternalisme médical. Que deviendront nos médecins ? Comment sera notre santé ? Alors que les conditions d'exercice de la médecine se rigidifient, que les caisses de la sécurité sociale se vident, face à une demande existante, l'organisation du système des soins est remise en question.  
Une "Manif pour tous" bien... Alors que le texte poursuit son voyage législatif au Sénat, les opposants au Mariage pour Tous se rassemblaient ce 24 Mars à Paris pour une manifestation de la dernière chance. Des débordements malheureux sont néanmoins à déplorer.  
Agression homophobe, Wilfred de... Ce week-end, Wilfred de Bruijn a été violemment agressé dans la rue. Il décide alors de poster la photo du résultat de cette agression homophobe sur Facebook et les grands médias commencent enfin à s'intéresser à cette homophobie grandissante.