Sortons les cotillons !

  Société

On l'a tellement attendu, on s'est tellement battus, on a tellement marché, argumenté, râlé,partagé,été éc½urés : le sénat vient d'adopter (eh eh eh)...

 

La sphère dominante et l'homosexualité comme...

  Cinéma

La filmographie de Gus Van Sant constitue une ½uvre polymorphe, tant dans sa forme que dans les sujets traités. Cependant, certains thèmes récurrents...

 

"Le mariage pour tous" deviendrait-il barbant ?

Anonyme
Photo
Date 06/11/2012 19:41

Coucou à tous,
J'écris ce topic parce que personnellement, je trouve que tous ces débats et reportages aux infos sur le "mariage pour tous" deviennent vraiment lourds en ce moment. D'habitude, je n'ai pas tellement de temps pour regarder les informations à télé mais là, ces derniers jours, j'ai eu plusieurs fois l'occasion de m'informer, de regarder le 20h ... et à chaque fois je suis tombé sur ce fameux "mariage pour tous". N'étant pas tellement pour le mariage en général, je suis néanmoins pour cette nouvelle loi qui autoriserait les homos à se marier car elle permettrait d'établir une plus grande égalité entre les couples homos et hétéros. Bref, je suis d'accord avec le PS pour cela mais bon, je pense que bassiner les gens avec ça ne va provoquer qu'une chose : la baisse du pourcentage de gens qui sont pour. Bah oui, c'est la crise donc les gens ont d'autres chats à fouetter, ils cherchent surtout à mettre du beurre dans leurs épinards, et alors là, le mariage homo, ça passe en secondaire. De plus, c'est toujours les memes à la télé qui se prononcent contre : les religieux et maintenant les maires affirmant qu'ils ne vont pas appliquer la loi si elles est voté, tout ça pour repousser le vote. Et puis les cathos, j'ai envie de dire : mais qu'est ce qu'on en a à foutre ??? La France est un pays laique depuis 1905 soit plus d'un siècle. Bien sur les religions ont le droit de penser ce qu'elles veulent, je ne dis pas le contraire, mais, comme ce ne sont pas elles qui font la lois, j'estime qu'elles n'ont pas à intervenir dans de tels débats, concernant la vie civile. Bref, si j'écris ça, c'est pour savoir si il y a des gens comme moi qui pensent que les français en ont ras le bol de ce mariage pr tous. Et puis aussi bien sur s'il y en a parmi vous qui pensent autrement. Bref, que pensez vous de tout ça ?

Anonyme
Photo
Date 06/11/2012 19:52

C'est pas vraiment notre faute si les religieux sont partis en croisade contre le mariage gay...

Je suis pressé que la loi soit appliquée, que l'on puisse changer de sujet et que les esprits s'apaisent.

Anonyme
Photo
Date 06/11/2012 20:34

C'est pas pour rien que les différents sondages récents montrent une baisse du soutien des français pour cette/ces lois... C'est juste qu'ils en ont raz le bol de n'entendre parler que de ça.

Anonyme
Photo
Date 06/11/2012 20:53

Mais tout ça c'est pour masquer la crise économique et sociale, le principal en somme... Perso les tas d'opinion sur le mariage gay je m'en suis toujours tamponné. Ne pas voir que c'est un sujet mélangé à du populisme de base pour divertir, c'est être sacrément aveugle.

Anonyme
Photo
Date 06/11/2012 20:54

Encore faudrait il que les médias s'en rendent compte, mais leur logique est tout autre:
Ils en parlent tout le temps ->on sonde les gens, qui en ont marre ->Baisse des sondages ->Les médias relancent le sujet avec un nouveau sondage ->Ils en parlent tout le temps
Etc.

On peut aussi remercier la Boudin, euh... bouTin, pour tout le foin qu'elle fait avec ça, en compagnie de ses amis curés, car elle n'a pas encore compris qu'elle n'avait pas de réel poids politique et que tout le monde se foutait d'elle, mise à part sa précieuse alliance VITA.

Anonyme
Photo
Date 06/11/2012 21:07

Vilcrik écrit:

C'est pas vraiment notre faute si les religieux sont partis en croisade contre le mariage gay...

Je suis pressé que la loi soit appliquée, que l'on puisse changer de sujet et que les esprits s'apaisent.

De même!

allomat69
Photo
Date 06/11/2012 22:39

Mgr Vingt-Trois a raison, le mariage gay est supercherie, alors que la religion n'est pas une supercherie.

La preuve par l'image : personne ou presque a vu un mariage gay, alors que tout le monde ou presque a vu une mosquée, une synagogue, ou une église, au moins de l'extérieur. Si personne n'y a jamais croisé Dieu, c'est parce qu'il est suffisamment malin pour ne pas y aller les vendredi, samedi, et dimanche, où il se prendrait des tonnes de doléances.

C'est tout l'inverse des hommes politiques sur les marchés, qui ont le droit de mentir, donc de faire des promesses. La preuve, Sarko avait promis un "mariage civil" dans son programme écrit, sans tenir sa promesse, comme il se doit.

Finalement Monseigneur a raison de préférer Dieu, qui ne fait pas de promesses

Plus sérieusement, ce n'est pas parce que l'économie va mal, que le gouvernement ne devrait pas tenir ses promesses, car l'économie ne peut structurellement pas aller mieux avant longtemps, avec un pas de temps en dizaines d'années.

Anonyme
Photo
Date 06/11/2012 23:21

Perso je déplore juste que les anti en parlent tant sans avoir vu le contenu de la loi... Parce que apparemment beaucoup de bêtises ont été dites.

Xaipo
Photo
Date 07/11/2012 1:03

C'est vrai qu'il vaudrait mieux faire passer cette pacotille en douce sans en parler, tant qu'à faire, vu que c'est absolument anodin, et que ça n'engage pas un bouleversement dans tous les ordres, en premier lieu anthropologique (pour être sa négation). N'en parlons pas, faisons-le ! Et vive la Démocratie. (Pas la République, beurk - Napoléon, Cambacérès, et autres proto-hitlériens : caca !)

Anonyme
Photo
Date 07/11/2012 10:34

Xaipo écrit:

C'est vrai qu'il vaudrait mieux faire passer cette pacotille en douce sans en parler, tant qu'à faire, vu que c'est absolument anodin, et que ça n'engage pas un bouleversement dans tous les ordres, en premier lieu anthropologique (pour être sa négation)



Tu te rends compte que dans quelques années, quand on relira ce type de réactions, on se dira "qu'est ce que les gens étaient arriérés à l'époque".

Destress mec. Respire par la bouche, prend du poppers, ça va bien se passer.

Anonyme
Photo
Date 07/11/2012 10:52

Le mot bouleversement m'amuse. Au mieux ça sera une variation mais certainement pas un bouleversement. Les mots ont un sens, attention.

Vilcrik écrit:

Tu te rends compte que dans quelques années, quand on relira ce type de réactions, on se dira "qu'est ce que les gens étaient arriérés à l'époque".



Ça ferait pléonasme de dire "arriéré" pour parler du passé.

Anonyme
Photo
Date 07/11/2012 12:28

Ouaip enfin, on parle pas de changer la nature humaine là.

On supprime le mot mariage, on remplace par "union", ça passe tout seul du coup et basta: économie maintenant.

Anonyme
Photo
Date 07/11/2012 13:16

Pourquoi une autre dénomination ? Il est justement important de conserver la notion de "mariage", qui va dans le sens de l'égalité. Dans cette idée, arrêtons d'accoler le terme gay à mariage. Non ce n'est pas le "mariage gay", c'est "légalité au mariage pour tous", qui est demandé. La nuance est réelle.
Si on parle de "mariage gay", alors oui on peut remplacer par tout autre terme, "union" si tu veux, car dès lors on cloisonne d'un coté le mariage classique, du mariage "gay". Ce n'est pas la bonne idée.

Xaipo
Photo
Date 07/11/2012 17:37

Vilcrik écrit:

Tu te rends compte que dans quelques années, quand on relira ce type de réactions, on se dira "qu'est ce que les gens étaient arriérés à l'époque".

Destress mec. Respire par la bouche, prend du poppers, ça va bien se passer.


Ca dépend de celui qui relira. Certains ne sont pas assez orgueilleux, suffisants et stupides pour penser qu'aux époques précédentes, on était arriéré - certains même pensent que le "on" d'aujourd'hui et de demain est et sera un con qui s'ignore, toujours plus orgueilleux, suffisant et stupide, à la mesure de la culture qu'il croit avoir amassé, qui trouve de mauvais et de honteux pléonasmes, et se gargarise de la chose. "Les mots un un sens", en effet, lol.
Sinon, merci pour le poppers mais, par-là, je fais juste caca.

Anonyme
Photo
Date 07/11/2012 17:55

Et bien dans ce cas nous somme tout ouïe : en quoi le mariage serait une négation de l'Homme ?

allomat69
Photo
Date 07/11/2012 18:54

En ce qui concerne l'évolution des moeurs, il est un peu hasardeux d'affirmer quel système est plus évolué que l'autre.

Les groupes humains ont a peu pres tout essayé comme organisation socio-familiale, y compris des systèmes ou les enfants ne connaissaient pas leur père, ou des systèmes où les enfants étaient élevés par le clan plutôt que par les parents génétiques.

Quand ces ethnies ont survécu au temps, ce sont les bons pères missionnaires (déjà !) qui les ont étiquetés de sauvages, parce qu'ils montraient leurs fesses, ne se reproduisaient pas nécessairement dans la position du missionnaire, et bectaient parfois leurs voisins. Qu'ils se lavaient plus souvent que les blancs, ou s'interdisent le mensonge, n'était pas un critère d'évolution (et ne l'est toujours pas lol).


WhiteQueen,

"On supprime le mot mariage, on remplace par "union", ça passe tout seul du coup et basta: économie maintenant."

l'économie n'intéresse personne, alors que les histoires d'alcôves sont passionnantes

Anonyme
Photo
Date 07/11/2012 18:55

J'aime beaucoup le caractère hystérique recherché dans l'avant-avant-dernier post. Même si il donne une image de penseur "maudit" sans grande originalité.

Il faudra penser à rendre à Céline ce qui est à Céline et redescendre sur Terre au lieu de se complaire dans un nihilisme pessimiste trop caricatural pour être pris au sérieux

Bref. Sans me sentir orgueilleux, ni suffisant, je pense que les sociétés occidentales étaient (et sont toujours) assez critiquable concernant certaines pratiques. Notamment celle de la hiérarchie des ethnies, des religions, des sexes ou des sexualité que j'assimile à une pratique abaissant notre humaine condition. Désolé de vous éclabousser de ma stupidité confondante, naïve et angélique.

Xaipo
Photo
Date 07/11/2012 19:02

ruby-throat écrit:

Et bien dans ce cas nous somme tout ouïe : en quoi le mariage serait une négation de l'Homme ?


lol Genre la déblatération ex cathedra. Ouais, youpi !

Pas "le mariage", au contraire, mais le "mariage homosexuel", assurément.

"Négation de l'Homme" serait un peu bancal, mais "négation de la nature humaine", moins.

On peut le prendre par bien des bouts ; mais par-là c'est peut-être le meilleur (le plus essentiel ?) :

Il faut savoir ce que l'on veut, entre reposer tout entier sur l'artificiel, ou trouver un juste milieu entre l'artificiel et le "naturel"... D'un côté, à l'extrême, l'homme préhistorique, pour ainsi dire l'animal (ça se passe de précisions il me semble) ; de l'autre, à l'extrême, version transhumaniste (et qui est, c'est très clair, l'aboutissement cohérent du "Progressisme" ou de l'"émancipationnisme" qui est l'idéologie de la quasi totalité de nos chers congénères) : un "homme" dont la non-âme serait transférée sur un puce électronique serait toujours un "homme" - et même mieux, un homme "bien mieux" (sic) diraient nos chers progressistes idiots pour qui l'homme d'avant serait lui "l'arriéré." Cet homme là en effet serait tout simplement parfait (on pourrait détailler pourquoi et comment mais ce serait bien long). A noter que ce dernier quant à lui serait évidemment parfaitement post-historique - d'où, d'ailleurs, sa perfection. ...Et puis, "au milieu", grosso modo, l'Homme qu'on connaît - ce Salaud. Qui par la grâce de Morales sans âges (indistinctement civiles et religieuses - cette précision fut-elle scandaleuse), est parvenu à trouver un équilibre certes extraordinairement fragile entre son origine animale et sa tension (incontestablement) vers le "robotique." Et en premier lieu : un équilibre entre la loi purement biologique incontournable selon laquelle il faut deux sexes, l'un femelle, l'autre mâle, pour perpétuer l'espèce, et le désir de mener cette génération au mieux en adéquation avec un état de culture. Ainsi, de l'institution du mariage : parfait alliage du naturel et de l'artificiel, qui permet de ne mépriser ni l'un ni l'autre, de se situer dans un juste milieu proprement humain. Le mariage comme fondement de la famille, et la famille de la société : le Sang mêlé à la Robe, si je puis dire - pardon si c'est trop lyrique. Un juste alliage de la morale et du droit, aussi.

Alors, le "mariage homosexuel" ? C'est bien la négation de la "nature" (humaine) au profit pur de l'artifice : on se lie, par un pur contrat, dans le but d'"élever" un "enfant" qui n'est lui-même lié que par un pur artifice, dans le but de former une société qui n'est que pur artifice - où l'"association" est promise à de beaux jours, comme l'association de deux molécules, ou des "Motards en colère", ou je ne sais-quoi (oh, doux "socialisme" ! douce fraternité...)... Il est évident alors qu'interdire le "mariage" de trois femmes ou de dix hommes avec cinq femmes ou d'un homme avec un enfant ou une vache ou un escargot est une incohérence totale. Car si l'"amour" seul fonde le mariage, qui me contestera, à moi Individu Libre (Amen), que je puisse "aimer d'amour amoureusement" dix femmes ou hommes à la fois ? Si le mariage n'est qu'un droit, un droit "acquis" de plus dans la Crémaillère du Saint Progrès, et s'il n'est qu'un artifice contractuel, alors, tout est permis. (J'ai failli dire "si Dieu est mort, tout est permis" - pardon ! je me repentis à rebours.)

Bien sûr, les conséquences d'un tel artificialisme sont incalculables. Ou plutôt parfaitement observables : il suffit d'ouvrir les yeux - puisque on y est bien sûr en plein.

Si nous sommes au contraire dans une société qu'il faudra bientôt appeler de type "traditionnel", le pédé, il fait quoi ? Eh bien, il fait pas chier le monde, d'abord. Il se marie (c'est un devoir, quand même - le devoir de perpétuer l'espèce dans des conditions moralement souhaitables)... mais à une gonzesse ! Et si vraiment il bande mou et bien, ma foi, il prend conseil auprès de ses milliards de prédécesseurs malheureux (oui, parce que, les pédés, c'est pas nouveau, pour info, on n'a pas le prestige de l'originalité). Et si vraiment ça le démange, de 5 à 7, il va s'enfiler un giton dans un coin, sans rien dire, on ne lui en voudra pas trop, sauf si ça s'ébruite bien sûr. Pour l'homme historique, la Terre est une scène et il s'agit de porter le bon masque comme il faut et quand il faut : c'est le prix du Drame - ou de la Tragédie, va savoir. S'il préfère faire la fille, il aura d'autant plus intérêt à rester discret : parce qu'un manque de virilité, c'est franchement pas glorieux - et on trouve là un autre point qu'on aurait pu aborder, l'Antithéorie du genre, si je puis dire... Bien sûr, il faudrait ajouter que, comme "le crime est un facteur de santé publique", une certaine dose de pédés officiels et revendiqués voire exhibitionnistes n'est pas à refuser - mais comme pour tout vaccin, une petite dose seulement. (Je précise pour les probables mal-intentionnés à venir que je ne fais pas de parallèle entre "le crime" et "l'homosexualité", lol...

La mariage est déjà le mariage "pour tous" : tout homme et toute femme peut se marier - avec une âme du sexe opposé. Le "mariage gay" est une horreur pour bien des raisons, qu'ici bien humblement je n'aurais fait qu'effleurer et très maladroitement et assez abstraitement pour ne pas dire grossièrement ou bêtement...
Et en plus, c'est un gros pédé qui l'dit !

Weshlol.





"J'aime beaucoup le caractère hystérique recherché dans l'avant-avant-dernier post. Même si il donne une image de penseur "maudit" sans grande originalité.

Il faudra penser à rendre à Céline ce qui est à Céline et redescendre sur Terre au lieu de se complaire dans un nihilisme pessimiste trop caricatural pour être pris au sérieux "

Tu vises assez bien avec tes bons mots méchants, je dois le reconnaître, mais sur le fond, ça ne décide de rien. Surtout que les nihilistes sont rarement là où on croit qu'ils sont ; )
Sur la "hiérarchie" : je dirais juste que, ne pas hiérarchiser les valeurs, c'est comme n'avoir pas de valeurs !

MaelstroM
Photo
Date 07/11/2012 19:31

Ca me rappel mes cours de philo du droit.

Anonyme
Photo
Date 07/11/2012 19:34

Xaipo écrit:

D'un côté, à l'extrême, l'homme préhistorique, pour ainsi dire l'animal (ça se passe de précisions il me semble)



Au contraire, ce serait assez bien de préciser que même l'homme préhistorique avait une activité culturelle, même si elle est sensiblement différente de l'activité culturelle des hommes de nos jours. Au niveau phylogénétique, c'est même une des principales choses qui nous éloigne des autres animaux (mais nous rapproche de nos cousins les singes) : notre activité culturelle. Je ne sais pas si c'est du à sa conscience, le fait de pouvoir se rappeler, d'être constant à soi-même, ou autre chose, mais le fait est que l'Homme a créé un monde symbolique, faits de codes, de manière assez spontanée. Alors on peut arguer que ça a été d'abord pour subvenir a ses besoins "naturels", je pense notamment à la création des premiers outils. Mais très vite, la culture s'est retrouvée être partie intégrante de la vie humaine, à travers les échanges qui ont conditionné sa subsistance, et les pactes de paix qui ont permis sa survie dans une meute d'autres humains sans que de rivalités ne viennent noircir le tableau. La véritable nature de l'Homme, c'est donc sa culture. On ne peut pas distinguer, si l'on se place d'un point de vue purement anthropologique, un Homme "naturel" et un Homme "culturel", à part peut-être si on considère un homme vivant de manière insulaire sans contact avec ses semblables. Mais cela n'est pas le propos du mariage, n'est-ce pas ?

Le mariage est donc une création purement culturelle, n'en déplaise aux catholiques qui n'en sont d'ailleurs pas les instigateurs. Les formes les plus ancestrales d'union, par ailleurs, n'avaient pas pour but la procréation mais étaient simplement des alliances de "commodités". Les mariages, tout au long de l'Histoire, le furent également, je prendrais au hasard Louis XIV et Marie Antoinette. Un truc sociologique : prendre un conjoint à l'extérieur de son cercle, ça apaise les tensions entre les cercles voisins. Le mariage n'est rien d'autre que culturel, et de ce fait, est forcément voué à se changer, à évoluer, avec la société qui l'emporte (et qu'il s'estime déjà bien heureux que cette société l'est gardé). Quoi de plus normal, donc, qu'un mariage homosexuel maintenant que les couples homosexuels sont reconnus aux même titre que les couples hétérosexuels ?

Cette "nature-culture" pourrait également justifier "L'Homme Robotique" dont tu parles, faisant sûrement références à des prothèses robotisées ou des trucs du genre. Après, cela pourrait amener à des questions de bio-éthiques plus complexes qui ne sont pas le sujet du débat.

Le vrai Homme naturel, c'est plutôt l'enfant sauvage, dont l'absence d'éducation n'a pas permis de transmettre la culture. Cet Homme qui, même si a sûrement des besoins hormonaux qui le conduiront à sauter la première femelle qui passe, n'aura pas conscience d'avoir engendré une progéniture a élever, de ce fait, conduisant à un autre enfant sauvage non viable ou difficilement, que ce soit dans un environnement sauvage ou culturel... Breeef, je ne crois pas que ce soit la définition qu'un tout à chacun se fait d'un être humain.

Xaipo écrit:

Car si l'"amour" seul fonde le mariage, qui me contestera, à moi Individu Libre (Amen), que je puisse "aimer d'amour amoureusement" dix femmes ou hommes à la fois ?



Il est tout de même assez peu probable que ces dix femmes t'aiment en retour, et qu'elles s'aiment les unes aux autres. A partir de là, je vois plus qu'une raison de m'opposer à cette union, ne t'en déplaise.

Xaipo écrit:

Si nous sommes au contraire dans une société qu'il faudra bientôt appeler de type "traditionnel", le pédé, il fait quoi ? Eh bien, il fait pas chier le monde, d'abord. Il se marie (c'est un devoir, quand même - le devoir de perpétuer l'espèce dans des conditions moralement souhaitables)... mais à une gonzesse ! Et si vraiment il bande mou et bien, ma foi, il prend conseil auprès de ses milliards de prédécesseurs malheureux (oui, parce que, les pédés, c'est pas nouveau, pour info, on n'a pas le prestige de l'originalité). Et si vraiment ça le démange, de 5 à 7, il va s'enfiler un giton dans un coin, sans rien dire, on ne lui en voudra pas trop, sauf si ça s'ébruite bien sûr. Pour l'homme historique, la Terre est une scène et il s'agit de porter le bon masque comme il faut et quand il faut : c'est le prix du Drame - ou de la Tragédie, va savoir. S'il préfère faire la fille, il aura d'autant plus intérêt à rester discret : parce qu'un manque de virilité, c'est franchement pas glorieux - et on trouve là un autre point qu'on aurait pu aborder, l'Antithéorie du genre, si je puis dire... Bien sûr, il faudrait ajouter que, comme "le crime est un facteur de santé publique", une certaine dose de pédés officiels et revendiqués voire exhibitionnistes n'est pas à refuser - mais comme pour tout vaccin, une petite dose seulement. (Je précise pour les probables mal-intentionnés à venir que je ne fais pas de parallèle entre "le crime" et "l'homosexualité", lol...



J'espère sincèrement que cette partie est ironique -_-'

Anonyme
Photo
Date 07/11/2012 19:44

Rappelons qu'il est hyper important dans une discussion de bien moduler son vocabulaire de sorte que l'autre sache bien qu'on le méprise.

Anonyme
Photo
Date 07/11/2012 20:08

Oui moi ça me gonfle littéralement d'entendre parler de ça tout le temps alors que ça ne concerne qu'une minorité de français et que l'enfant est mis de côté dans tout ça !

 
91 messages - Page 1 sur 5 

Poster une réponse


Relatif : "Le mariage pour tous" deviendrait-il barbant ?

Le mariage pour tous...
par ZakopniK le 20/09/2013 22:29 - Lu 138 fois
sans transitions. plusieurs mois après les votes en faveur du mariage pour tous à l'assemblée nationale, on nous informe que le premier mariage pour tous a...
Mariage pour tous & Débat pour trolls - commentaires
par Peaksoul le 15/02/2013 23:18 - Lu 336 fois
actu : mariage pour tous & débat pour trolls 3 mois de débat public sur le mariage pour tous : les arguments n'ont pas changé, l'homophobie s'est...
Cours de drague à recevoir.
par ASA le 09/12/2009 1:15 - Lu 1050 fois
(mais pas les faux intelligents, ceux qui te font trois pages sur zag et font les philosophes... c'est barbant) tu vois ce que je veux dire? xdet bah c'pas grave si tu trouves ça...
Mariage gay en France: quels effets pour un étranger?
par ilfroccio le 03/12/2014 18:05 - Lu 108 fois
bonjour à tous, j'ai pensé à vous pour poser ma question, il y en aura sûrement parmi vous qui en sauront plus que moi et ma recherche google est biaisée car ma question est plus...
La distance
par le 15/03/2009 9:05 - Lu 237 fois
logique, il n'y en a pas. tu es donc normal. ah les paydays sérieux, il n'y a rien de plus rasoir! ^^il en faut bien pour que les autres paraissent moins barbant...

Infos et prévention

Videos

  Le mariage VRAIMENT pour tous
Ajouté le 11/01/13
Affichée 1666799 fois
45 votes, 5/5
  Minute papillon #43 St Valentin & mariage pour tous
Ajouté le 12/03/13
Affichée 1631224 fois
22 votes, 5/5
  Mariage pour tous ?
Ajouté le 02/02/13
Affichée 1663876 fois
33 votes, 5/5
  Cyprien - le mariage homosexuel
Ajouté le 20/07/14
Affichée 1277602 fois
19 votes, 4/5
  Un Porte-Parole Homo Anti Mariage Gay Compare Hollande à Hitler
Ajouté le 13/01/13
Affichée 1666798 fois
10 votes, 3/5

Les News

Pour mettre fin à une violence... Beaucoup trop longtemps. Cet ersatz de débat aura duré beaucoup trop longtemps. Plus de 6 mois que l'on s'échange des arguments creux, que l'on préfère crier plutôt que raisonner, huer plutôt que prouver. Dans les deux camps, les positions se cristallisent, pour le meilleur, ou plutôt pour le pire.  
Une "Manif pour tous" bien... Alors que le texte poursuit son voyage législatif au Sénat, les opposants au Mariage pour Tous se rassemblaient ce 24 Mars à Paris pour une manifestation de la dernière chance. Des débordements malheureux sont néanmoins à déplorer.  
Agression homophobe, Wilfred de... Ce week-end, Wilfred de Bruijn a été violemment agressé dans la rue. Il décide alors de poster la photo du résultat de cette agression homophobe sur Facebook et les grands médias commencent enfin à s'intéresser à cette homophobie grandissante.  
Sortons les cotillons ! On l'a tellement attendu, on s'est tellement battus, on a tellement marché, argumenté, râlé,partagé,été éc½urés : le sénat vient d'adopter (eh eh eh) ce mardi soir le premier article du projet de loi sur le mariage dit « pour tous » (mon cochon d'inde se sent toujours exclu). Désormais, qu'on se le dise, et grâce à 179 gentils bonshommes grisonnants, le code civil affiche fièrement son nouveau look spécial tolérance : «Art. 143. - Le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe.»  
Un prêtre se prononce pour le... En dehors de l'anecdote d'un prêtre courageux, ce petit fait divers dans le débat concernant le mariage pour tous, est aussi révélateur d'un discours biaisé. Celui d'un manichéisme trop habituel entre une société qui serait divisée en deux grandes catégories les pour, et les contre, comprendre les conservateurs et les progressistes. Seulement, depuis maintenant des mois ce schéma simpliste réduit le débat à un échange unilatéral de fantasmes et d'invectives.