Ma vie, où tout va mal

peldine
Photo
Date 27/03/2012 20:56

Bonjour, bonsoir à tous,

ça fait une petit moment que je traîne plus ou moins ici sans jamais m'y être inscrit, je n'en ressentais pas le besoin, mais aujourd'hui justement, j'ai besoin de parler. Car ça va mal. Je ne supporte plus ma vie (je ne dis pas que j'ai envie de me suicider loin de là) et ce à tous les niveaux (ou presque): Je ne supporte plus mon physique, ma situation amoureuse est au plus bas, je me sens très seul, je ne supporte plus ma mentalité, je n'ai plus goût à rien, plus aucune motivation etc... Je m'excuse par avance de la longueur, et remercie ceux qui auront la patience de lire.

Premièrement mon physique. Bon, j'ai 19 ans, je ne suis pas grand (1m60), je ne l'ai jamais accepté, on s'est toujours moqué (enfin depuis le collège), j'en ai toujours souffert, j'en suis aujourd'hui très complexé, d'autant plus que la raison de mon arrêt de croissance reste inconnue des médecins et divers spécialistes. Ensuite je me trouve maigre (40kg), je n'arrive pas à grossir, pourtant je me fais une sorte de régime grossissant et ne mangeant que ce qui a le plus de calories, mais rien ne semble y faire. Bref, je ne me plais pas. J'ai bien essayé de prendre soin de mon image, mais la seule chose que j'arrive à faire pour pallier mon physique, c'est de me féminiser, afin de paraître plus jeune, pour me sentir moins anormal vis-à-vis des autres (lissage des cheveux par exemple, que j'ai assez longs). Mais il arrive qu'on me confonde avec une fille, et cela m'irrite au plus haut point, et ce "style" est à l'antithèse de celui que j'aimerais avoir (mais que je trouve hélas que ma taille ne permet pas). Bref, pour bien imagé je me sens comme une fille qui voudrait être un homme mais qui ne peut pas.

Ensuite ma situation amoureuse. Cela fait un peu plus de 3ans que je suis en couple, mais tout va mal de mon côté, je n'éprouve plus de désir pour mon copain, je ne sais plus trop où j'en suis avec lui, je ne supporte plus ses remarques amères et sans tact sur mon physique ( j'essaye régulièrement divers coiffures, mes habits allant avec tout ), vous me direz, ce n'est qu'une question de cheveux, c'est très superficiel tout ça, mais c'est la seule arme que je peux modeler contre mon corps. Si les remarques n'étaient que sur ça, ça passerait encore, mais ce n'est pas le cas. J'ai remarqué qu'il se décharge très souvent de sa haine (envers quoi je ne sais pas) sur moi, que ce soit des cris, des moqueries, de l'intolérance, mais je ne réponds jamais rien, je suis en fait une véritable éponge émotionnelle ce que je développerai plus tard; donc je prends tout su moi, je me tais, je souffre. Je l'aime, mais je ne sais pas si je vais pouvoir supporter cette situation encore longtemps.

Donc en ce qui concerne ma personnalité, c'est assez simple, je suis trop gentil, ça me pourrie la vie, je ne sais pas dire non, je dis oui à tout. J'intériorise toutes les remarques, toutes les critiques, j'arrivais encore il y a peu à intérioriser mon dégoût vis-à-vis de mon physique (mais vous l'aurez compris, ce n'est plus le cas). Bref toute ma vie jusqu'à présent s'est dérouler de cette façon, mais aujourd'hui je ne peux plus, je n'y arrive plus. Mais un autre problème surgit en plus d'être gentil, je suis très très empathique, et suis incapable de faire du mal aux autres, ou simplement de "renvoyer la balle", ou de dire non, je pense à chaque fois aux conséquences. Bref, ça coince.

Et je me sens seul... Je suis maintenant à l'université, à Paris, mes amis n'y sont pas, et je suis trop timide (manque de confiance en moi) pour aller vers les gens, alors j'attends désespérément que les gens viennent vers moi, mais personne ne vient. j'ai une chambre pour la semaine, je rentre chez moi le week-end, mais certaines raisons font qu'il met impossible de retrouver mes amis le week-end. Je m'ennuie terriblement dans ma chambre, je n'ai pas envie de sortir car je complexe trop.

Puis conséquence de toute cette accumulation, je n'ai plus envie de rien, je n'ai plus envie de rire, d'être heureux. Enfin il me reste un ultime refuge: la musique ( je ne joue mais j'écoute ). J'essaye de m'en entourer un maximum, mais je sens que ce bouclier s'amenuise. C'est la première fois que je parle d'à peu près tout ce qui me pèse sur la conscience depuis le début. Je ne parle jamais à ma famille ou mes amis de mes problèmes, si je parle, c'est des leurs, pour les aider.
Je ressens de la douleur qui ne fait que croitre dans ma poitrine, je sens que je n'arrive plus à contenir toutes ces choses accumulées au fil des années, et ces choses me font peur.

jonask
Photo
Date 27/03/2012 21:11

Si tu souffres trop dans ta relation avec ton copain, quitte le. Il n'a jamais eu de gestes violents à ton égard j'espère mais tu n'es plus épanoui dans ta relation avec lui. Mon copain a lui aussi un problème avec son physique mais dans le sens inverse du tien, je le soutiens du mieux que je peux, le tien devrait te soutenir au lieu de t'enfoncer par des moqueries et des méchancetés. Bon courage.

Anonyme
Photo
Date 27/03/2012 21:17

Il ne faut pas hésiter a venir parler de ce qui te pèse.
Accumuler ainsi est dangereux, il est important de parler de cela, ne pas le garder pour sois.

Tout d'abord, je fais 1m60, je suis également maigre, j'ai beau manger beaucoup, tout et n'importe quoi, rien ne marche, je suis dans l'impossibilité de prendre du poids.
Bon, ben voila.
Je sais que ce n'est pas forcément facile a vivre, de ne pas être a l'aise avec son corps.
Mais l'image que tu en a est déformée.
La taille n'empêche pas d'être masculin, et ne t'éloigne en aucun cas de ce que tu voudrais être.

Tu t'inflige toi même ce style qui te répugne car tu estime ton corps indigne de recevoir celui que tu voudrais, qui te conviendrais le mieux.
La taille et le poids ne t'empêchent en aucun cas d'être "un homme", tu n'a pas a te féminiser, tu ne sera pas ridicule habillé en homme.

Un corps, on en a qu'un, il est comme ca, faut faire avec.
Alors fais en ce que tu souhaite, ne le vois pas comme un fardeau, comme quelque chose qu'on t'impose, mais comme ta propriété, tu dois en faire ce que tu souhaite.

Quand a ton copain, tu dois lui en parler.
Il n'y a pas d'autre solution.
Tu dois avoir une discussion sérieuse, claire et productive avec lui.

L'université, j'ai un peu le même problème que toi.
Néanmoins, les gens qui viennent vers les autres sont rares, et ils sont souvent déja bien entourés.
Il faut tenter de se forcer un peu, trouver des gens ouverts avec qui engager une discussion.
Les TD y sont assez propices.
Ca devrais déja t'aider a supporter la solitude de paris.
Tente d'occuper ton temps, même si tu n'a pas de rapports sociaux, internet regorge de passe temps haha !

Bref, pour conclure, évite d'accumuler les choses.
Ca ne les annihile pas, ca ne fait que les occulter, jusqu'a ce qu'elles reviennent.

Anonyme
Photo
Date 27/03/2012 21:17

Je suis d'accord avec Jonask, c'est pas un mec qui t'enfonce qui va te permettre de t'épanouir.
Faut pas complexer sur ton physique au point de t'empecher de sortir, au pire , même si tu était vraiment moche (notez le conditionnel), qu'est ce que ça peut faire?! On s'en fiche! Amuse toi, profite de la fac pour te faire de nouveaux amis, sortir, et essayer de ne plus absorber les remarques, quitte à tout recommencer. Tout interioriser n'est pas bon , ça déborde forcément un moment !!

peldine
Photo
Date 27/03/2012 21:34

Merci de vos réponses.

Tout d'abord non mon copain n'a jamais exprimé de geste violent. Et les raisons pour lesquelles je n'ose pas lui en parler sont que je sais qu'il m'aime vraiment, et que me perdre lui ferait énormément de mal ( c'est le système d'empathie à l'extrême qui se met en place ), je m'inquièterais pour lui etc... Puis Lui parler me fait peur, peur de sa réaction, car c'est quelqu'un qui refuse de changer pour les autres. Il fonde toute sa vie sur " si je ne te plais pas, dégage, moi je ne perdrais rien ". Alors je sais que toutes mes réactions/appréhensions sont stupides, qu'il faut bien réagir, mais je redoute, je redoute trop.

Et merci nobuvince, ton conseil quant à mon physique me fait actuellement réfléchir. J'espère en tirer profit.

Concernant ma timidité, j'essaye de faire des efforts, mais le processus reste lent et difficile. Il me reste souvent impossible d'adresser un simple bonjour à des personnes qui passent devant moi ( ou l'inverse ), avec qui j'ai déjà au moins échanger trois mots... Il m'arrive même de préférer feindre l'ignorance...

Anonyme
Photo
Date 27/03/2012 21:42

Pour ton physique, est confiance en toi et te soucie pas du regard des autres. Trouve toi un style qui te convient et reste dedans.
Pour ton mec, laisse le tomber, t'as pas à supporter tout sa ou alors explique lui que t'en a marre et que tu veux plus supporter sa. T'as pas besoin d'être sa "victime".
Pour ta personnalité, lâche toi, est confiance en toi. Après je te dis pas de devenir méchant mais arrive à faire la part de choses. Bref faut que tu t'affirme.
Pour ton manque d'amis, inscrit toi sur zag, sa se trouve tu trouvera des gens de ta fac. Ou alors parle à des gens qui sont souvent dans tes cours. Pour ta timidité, essaye de l'oublier ou bien imagine tout les gens autour de toi nus lol.

Anonyme
Photo
Date 27/03/2012 21:51

Vie, en ce moment, c'est les beaux jours, cela devrait te redonner le sourire non ? Te donner envie de profiter de la vie et puis, pense que la vie est très courte, et qu'il ne faut pas la gâcher de cette manière c'est dommage.

Anonyme
Photo
Date 27/03/2012 22:35

J'ai l'impression d'être face à un miroir en te lisant (sauf pour la taille et d'autres points).

Je comprends que la vie ait un goût amère et que plus rien ne te motive je suis passé par là (et je pense y être encore). Tu l'auras compris je ne peux pas trop t'aider étant moi-même dans une situation à peu pré similaire. Que te dire à part d'essayer de te donner un gros coup de pied au cul pour avancer (conseil que je me donne mais que je n'arrive pas à appliquer). Tu dis que tu attends, mais le temps ne règle pas tout, il sert certes à fermer quelques cicatrices par exemple, mais attendre d'avoir des amis, d'avoir confiance en soi, de s'ouvrir et en gros de vivre quoi bah c'est pas faisable à long terme.

Pour le suicide je ne me prononcerait pas, je n'ai rien d'utile à apporter sur le sujet.

Bon courage

Anonyme
Photo
Date 28/03/2012 0:18

J'ai trouvé ton message courageux, et touchant!
Mais ce que tu présentes comme des défauts, ce sont aussi des qualités, et rares en plus.
Dis-toi déjà que pouvoir être pris pour une fille, signifie généralement que tu as les traits très fins? Ce que beaucoup voudraient avoir, il te suffit de "viriliser" un peu ton look si tu le souhaites...
Et puis la gentillesse et l'empathie, ce sont deux qualités de plus en plus rares dans ce monde d'égoïstes (sans généraliser non plus). Tu dois en être fier, vraiment! Et pas considérer ça comme une tare. Ce sont ceux qui te disent "trop bon, trop con" qui auraient besoin d'une greffe de neurones supplémentaires!
Et tu trouveras des gens qui savent apprécier ces qualités, sans en profiter (fais bien le tri, parce qu'il y a aussi des vautours qui rôdent autour des gentilles proies).
Par contre, tu dois apprendre à exprimer tes sentiments, sans attendre d'avoir une boule dans la gorge ou d'exploser.
Fais-le de manière douce, puisque tu es de nature gentille, mais ferme. Essaie de toujours dire ce que TU ressens, mais en décrivant des faits, et sans agresser ton vis-à-vis en portant des jugements sur sa nature. Dis plutôt "ta critique me fait mal", que "tu es cruel", ça aide au dialogue...
J'ai eu longtemps (et j'ai toujours dans une certaine mesure) le problème que tu décris, de vouloir tout intérioriser et d'avoir peur de blesser.
Jusqu'au jour où mon ami m'a volontairement blessé jusqu'à ce que je craque, il m'a obligé à tout faire sortir, parce qu'il sentait que ça me rongeait à l'intérieur. Et il m'a fait promettre de toujours essayer de dire ce que je pense. J'ai essayé d'appliquer ses conseils, et je t'assure que ça fait un bien fou, même si c'est un peu dur au début.
Commence par prendre conscience de tes qualités, c'est un premier pas pour avoir davantage confiance en toi! Et confie-toi à ton ami, s'il t'aime, il ne peut qu'être heureux que tu discutes de tes soucis avec lui!
Courage!

Anonyme
Photo
Date 28/03/2012 0:21

Les cheveux long c'est pas forcèment "féminisant" ça peut être aussi très masculin et mignon ça dépend de la façon de les porter... Le physique malheureusement on naît avec, t'en a qui seront grand et mince, d'autres auront tendance à l'embonpoint alors qu'ils mangent cent fois moins que toi, d'autres auront l'air costaud sans faire de sport... d'autres seront petits... il y a de tout! Alors oui parfois on se dit bien qu'on aimerait échanger quelques trucs par ci par là, mais le mieux c'est de s'accepter comme on est voire de changer ce qui est changeable dans la mesure du possible...

Tu es maigre et tu as du mal à prendre du poids, je suis aussi mince et je prend pas un gramme, le mieux ce serait que tu te mettes au sport ça te durcira un peu ton allure (et même que ça pourrait t'aider pour ta timidité). On se moque de ta taille? N'écoutes pas, ou tout simplement accepte les moqueries sans les prendre personnellement, les gens qui se moquent sont en général ceux qui ont la pire estime d'eux-mêmes. À force d'encaisser tu ne les entendras même plus crois moi !

Pour ton copain je ne saurais quoi te dire la situation me paraît assez étrange mais le mieux c'est que tu en parles avec lui, surtout pour une affaire de style/coiffure... -_-

Ta timidité est sûrement ton pire ennemi, et tu es sûrement timide par manque de confiance en toi, et tu as un manque de confiance en toi à cause des moqueries incessantes qu'on te lance (ça aussi je connais X( ). Essaie de rester comme tu es... enfin de ne pas prendre en compte "autrui" quand tu vois quelqu'un ou que tu veux parler à quelqu'un... j'étais timide comme j'arrête pas de le répéter et ça se soigne vraiment facilement pour peu que tu en ais envie!

Après pour moi c'est un cercle vicieux si tu ne vas plus parler aux a tes amis, que tu ne parles pas non plus à des gens de ta fac et que par conséquent tu ne sors pas ça ne va que renforcer ton manque de confiance en toi et ta timidité, à contrario si tu te "socialises" elle va disparaître d'elle-même... c'est juste une question d'habitude!

Aller bon courage

peldine
Photo
Date 28/03/2012 16:47

Merci pour tous vos conseils! Je vais essayer de les appliquer au mieux J'ai remarqué aussi que pouvoir en parler m'a fait un grand bien, je me sens déjà un peu mieux!

 
11 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : Ma vie, où tout va mal

La grandeur ideal d'un penis ?
par Alex4321 le 30/12/2013 3:25 - Lu 7974 fois
tout tout tout vous saurez tout sur le zizi le vrai, le faux le laid, le beau le dur, le mou qui a un grand cou le gros touffu le p'tit joufflu le grand ridé...
Règle d'Or pour une rencontre en beauté (même sexuelle).
par alizarines le 03/03/2016 8:17 - Lu 784 fois
tout est un (abraham) tout est amours (jésus-christ) tout est sexuel (sigmund freud) tout est économique (karl marx) ...
Que feriez vous ?
par le 06/01/2010 14:46 - Lu 377 fois
quand tout, mais tout va mal... quand tout en toi est détruit... eh bien soit courageux, prend tes vieux outils, et reconstruit tout =) surtout que pour toi,...
Vous mangez quoi en dessert ?
par Gabiche le 18/11/2013 16:18 - Lu 347 fois
des yaourts et des fruits. sinon j'adore les gâteaux en tout genre, tout tout tout tout je vous dirai tout sur les gâteaux ! mais de là à les manger...
"Qui c'est qui fait la femme?"
par EdoTensei le 23/09/2012 23:15 - Lu 818 fois
je crois tout simplement quand les gens posent cette question, ils pensent au côté sexuel et non à la vie de tout les jours (j'espère en tout cas). en tout cas je reste...

Infos et prévention

Videos

  Les guerres du siècle en bouffe
Ajouté le 06/03/08
Affichée 1365531 fois
2 votes, 5/5
  Ya une solution a tout : le coming out
Ajouté le 15/07/11
Affichée 1333389 fois
3 votes, 5/5
  On the Baze
Ajouté le 13/07/13
Affichée 1131138 fois
9 votes, 5/5
  Homoparentalité : Un bébé à tout prix
Ajouté le 13/08/11
Affichée 1321234 fois
4 votes, 5/5
  Fou rire chez Fogiel M6
Ajouté le 10/01/08
Affichée 1381284 fois
25 votes, 4/5

Les News

"Et soudain, tout le monde me... Oubliez les Ch'tis, l'avenir de la comédie française ne se trouve pas dans l'humour gras franchouillard mais dans la fraîcheur et la subtilité de films comme « Et soudain, tout le monde me manque ».