Homosexuel en grève de la faim pour pouvoir donner son sang


Photo
Date 19/08/2009 21:13

SOCIETE - Alexandre Marcel voulait donner son sang. On a refusé de lui faire la prise, en raison de ses préférences sexuelles. Une mesure qui ne constitue pas une discrimination, selon Roselyne Bachelot...


Il a décidé de faire une grève de la faim pour lutter contre «une injustice extraordinaire». Alexandre Marcel, homosexuel, s'est vu refuser le droit de donner son sang en raison de ses orientations sexuelles. Comme le rapporte yagg.com, cet habitant d'Alès a déjà déposé une plainte. Mais cela n'est pas suffisant pour lui.

«Je mène un combat citoyen», explique-t-il à 20minutes.fr. «Je veux pouvoir sauver et préserver la vie d'autres personnes (…, avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs que les autres», dit-il, soupirant que «ça commence à être un peu dur après deux jours de grève de la faim». Toutefois, il le jure, sa «grève de la faim est infinie» et durera jusqu'à ce qu'il soit entendu.

Considérés comme une «population à risque»

Son cheval de bataille? Cette mention, inscrite dans le questionnaire du don du sang: «Etes-vous un homme qui a eu des relations sexuelles avec un autre homme?». Une façon de détecter les personnes homosexuelles, une «population à risque» détenant un «taux de prévalence» du sida considéré comme trop important. Pour rappel, le taux de prévalence correspond au nombre de cas existants d'une maladie à un moment donné, divisé par la population «vulnérable» à cette maladie.

Sur le site Internet de l'EFS (Etablissement Français du Sang), l'homosexualité ne figure pas parmi les contre-indications pour donner son sang. Choquant? Sur RMC ce mercredi, Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, a expliqué que le taux d'infection par le VIH chez les homosexuels était plus élevé que chez les hétérosexuels. Et, a-t-elle ajouté, il existe une «période muette pendant laquelle on ne peut pas trouver le virus».

«Si cette prévalence baisse, cette contre-indication sera levée», a repris la ministre de la Santé. Au sujet d'Alexandre Marcel, elle a tenu à le «remercier», soulignant qu'il s'agissait de quelqu'un «qui veut s'impliquer».


Retrouvez cet article sur  

allomat69
Photo
Date 19/08/2009 21:33

Sa stratégie est facile à comprendre.

Elle ne veut pas être mise en examen si, et supprimant une regle qui est de la responsabilité de l'EFS, une personne est contaminée par une transfusion, et porte plainte.

A mon avis... sans espoir.

D'autant que la prévalence serait facile à faire descendre si les gays s'impliquaient un peu plus dans la prévention collective (la responsabilisation en fait), au lieu de se limiter à leur prévention individuelle.


Photo
Date 19/08/2009 21:46

faut les tuer ces pédés ! xD


Photo
Date 19/08/2009 21:48

Je trouve ça quand même assez bête qu'à l'heure actuelle où on prône l'égalité entre tous qu'il soit toujours interdit aux Gay/Bi/Trans de donner leur sang.
La raison serait que nous serions sujet au VIH ?
Tout comme les hétérosexuels il me semble ?
Cette interdiction date de la période où l'on croyait encore que l'homosexualité était une maladie mentale génétique...
Affligeant qu'à l'heure actuelle personne n'éradique cela...

Life-blue
Photo
Date 19/08/2009 22:23

Ya pourtant une solution "simple" à tout ca!

Une prise de sang tout les 6 mois par exemple avec un papier à la sortie signalant heuu comment dire la "non positivité" au VIH

Papier obligatoire qu'on devrai presenter à chaque fois qu'on va donner son sang.

Plus de demande d'orientation sexuel


edit: La prise de sang pour toute les orientations bien sur
(Jsuis pas tres claire si?)


Photo
Date 19/08/2009 23:08

Life-blue écrit:

Ya pourtant une solution "simple" à tout ca!

Une prise de sang tout les 6 mois par exemple avec un papier à la sortie signalant heuu comment dire la "non positivité" au VIH

Papier obligatoire qu'on devrai presenter à chaque fois qu'on va donner son sang.

Plus de demande d'orientation sexuel


edit: La prise de sang pour toute les orientations bien sur
(Jsuis pas tres claire si?)



Je pense pas qu'ils feront ça puisque comme ils expliquent, le virus n'est pas détectable tout de suite donc..


Photo
Date 19/08/2009 23:39

Je me suis toujours demandé pourquoi on dit que les homos ont plus de risque que les autres d'attraper le SIDA?

vincentogay
Photo
Date 20/08/2009 0:05

Tout simplement parce que les hommes pensent avec leur queue et non avec leur tête. De plus , je pense que le fait de ne pas avoir le risque de faire tomber enceinte son partenaire (encore heureux) + le fait qu'il n'y ai pas les règles augmentent le risque de rapport sexuel non protegé enfin c'est mon avis à moi.
D'un côté on peut comprendre les mesures prisent par le gouvernement d'un autre il faut aussi dédramatiser, les prises de sang régulière pourrait être une "solution" de même que plus se proteger mais l'Humain est beaucoup trop con pour faire ces gestes simples (et je ne m'exclut pas).

Anonyme
Photo
Date 20/08/2009 5:05

c est très con, il va être anémique, et dans ce cas pas question qu'il donne son sang.

mikl78
Photo
Date 20/08/2009 9:23

Qu'on se le dise, il n'est plus question d'hétérosexualité ou d'homosexualité, de nos jours, tout le monde est autant touché par le VIH.

Madame Roselyne Bachelot trouvera toutes les excuses nécessaires pour maintenir ce qu'elle a mis en place

pierro113
Photo
Date 20/08/2009 12:42

Bachelot, ça doit être dur d'avoir sur la conscience la mort de pas mal de monde du à un manque de sang à cause d'une simple interdiction, c'est beau l' hétérocratie...

Anonyme
Photo
Date 20/08/2009 13:00

Il demande notre orientation sexuelle ? Et c'est réfusé au Gay/bi etc... ?
Je viens d'apprendre un truc alors ...

allomat69
Photo
Date 20/08/2009 13:28

je vais agiter un peu la poche de sang


La position de Roseline Bachelot est typique des principes de précaution et de prévention, il faut se souvenir qu'elle a été Ministre de l'Environnement .

A mon avis sa position est juridiquement inattaquable, les pleurnichages anti-discriminatoires n'y changeront rien.

De plus elle céderait, qu'on pourrait lui reprocher de ne rien faire pour limiter en amont la contamination des gays.


Examinons le cas de la communauté-web Zag, où la prévalence du Sida chez les gays masculins est probablement inférieure à la prévalence nationale, sinon ça se saurait, car tout finit par se savoir dans une communauté web.

On n'arrête pas de faire collectivement de la prévention, et de clarifier les risques en répondant aux questions sur le forum.
Cette prévention est essentiellement individuelle, chacun prenant en charge sa protection.

La sécurité sanitaires de Zag repose donc surtout sur deux piliers, la "virginité sanitaire" des plus jeunes, arrimée avec des "rencontres entre jeunes", et l'information préventive sur les risques sanitaires (Sida, MST-IST,...), c'est-à-dire sur un simple effet naturel, doublé d'une responsabilisation individuelle.


Or, dès qu'on dialogue un peu avec les gens, on constate que les débutants ou les mec vulnérables ont rarement sur eux de quoi se protéger : ils ne peuvent compter que sur le sérieux de leur partenaire, ou sur leur capacité à se souvenir des conseils de prévention et à résister à des avances trop rapides.

De même on constate des stratégies plus ou moins conscientes chez des mecs expérimentés, qui préfèrent rencontrer des mecs inexpérimentés, potentiellement moins risqués.

Voilà typiquement des sources de risques pour les mecs inexpérimentés, qui sont nombreux sur Zag (je ne parle pas des risques de violences, qui sont un autre sujet)

Evidemment ces cas sont minoritaires, mais les virus entrent toujours par les défauts de la cuirasse.


Peut-on augmenter la sécurité ?
Évidemment, en employant les mêmes méthodes que Roselyne Bachelot.

J'ai souvent tenté d'expliquer sur ce forum que responsabiliser les mecs, c'est-à-dire qu'ils de sentent une responsabilité vis-à-vis de leur partenaire, notamment lorsqu'ils ont plus d'expérience que lui, n'est pas si difficile puisque que ce n'est qu'une question de principe (réfléchir avec sa tête plutot qu'avec...).

J'ai probablement eu tort de cibler le partenaire le plus âgé, alors qu'il serait plus juste de cibler le plus expérimenté, et de défendre les mecs vulnérables, alors que ça peut concerner tout le monde.
Et je me suis souvent heurté aux adeptes du darwinisme social (le plus faible se défend… ou crève), et de la liberté à tout prix.

Mais je vais sans doute… récidiver ! en ciblant mieux le message.


Pour autant, augmenter la sécurité sanitaire des gays suffirait-il à faire céder les ministres de la santé ?

Non sans doute, du moins pas avant que les stat s'en ressentent, c'est-à-dire de nombreuse années.

yo-tux
Photo
Date 20/08/2009 13:43

Bon ben je vais devoir me répéter. Ils se moquent de nous, Ils pleurent parce qu'ils manquent de sang, et nous refusent le droit, qu'on nous donnent notre sang. De plus, le truc de prévalence marche aussi bien pour les hétéros contaminés.

Après on peut pas dire que Bachelot soit homophobe. Elle est la seul(du groupe UMP), qui a défendu le PACS.

Pis ils devaient changer leur questionnaire, par "avez vous eu récement des relations sexuelles à risque?" Mais bon apparement c'est passé a la trappe.

nemo69
Photo
Date 20/08/2009 13:47

Je me suis toujours demandé pourquoi on dit que les homos ont plus de risque que les autres d'attraper le SIDA?


Ce ne sont pas des "on dit", c'est un indice mesuré, ce que Aurel38 appelle "taux de prévalence".

D'autres expériences ou modélisations statistiques montrent qu'il n'est pas rentable pour l'EFS d'accepter de prendre le sang d'une population dont le taux de prévalence est au dessus d'une certaine valeur seuil, et les gays doivent être au dessus.

C'est juste une question de rentabilité, pas une question de droit accordé aux uns et pas aux autres.
A moins que les chiffres ne soient pas justes, que les membres éminents de l'EFS soient homophobes, ... A ma connaissance rien ne permet de l'attester pour le moment.


Donc n'agitez pas trop vite la bannière de l'homophobie.
Ils préfèrent surement réinjecter l'argent éventuellement perdu à cause de l'ouverture du don du sang à des populations à risque dans une meilleure communication, faire des campagnes plus régulières dans les fac/lycées et ainsi avoir plus de sang.

allomat69
Photo
Date 20/08/2009 14:42

en effet il a déjà été imaginé d'utiliser des méthodes de détections plus sensibles, donc plus chères.

Je crois me souvenir qu'il a déjà été essayé de détecter par lots.

Mais chaque méthode a son propre mode de défaillance, et il y a un optimum financier.

Et fondamentalement les décideurs ne veulent pas risquer d'être mis en examen ultérieurement.



Je ne verrais qu'un biais pour attaquer la position officielle, ce serait d'attaquer la différence de traitement, donc discriminatoire, entre la minorité gay et la minorité africaine, qui présentent des risques comparables.

Mais lol... tres tres délicat !

pegAze
Photo
Date 20/08/2009 16:41

Mouais je trouve le procédé un peu trop révolutionnaire pour être pris au sérieux.
Même si je suis d'accord, sur le principe, c'est surement pas ça qui va faire avancer les choses. Pourtant j'y suis moi même engagé, j'ai un groupe sanguin très rare ( je suis AB(-) ) et je trouve scandaleux qu'on m'interdise de le donner en toute bonne foi, alors qu'il y a des besoins monumentaux pour des groupes de ce type. C'est de l'illogisme pur, enfin vive la france, encore une fois


Photo
Date 20/08/2009 17:34

(t'as bien du rire Fuma en supprimant mon post ! Fuma ou un autre en fait. Ça m'aurait aussi fait rire)


Photo
Date 23/08/2009 19:42

Avez vous déja eu des rapports homosexuels? non et le tour et joué lol et tu sauveras une vie!
Ok il faut se défendre mais en attendant plusieurs malade on besoin de sang donc moi jme protège tout comme un hétéro responsable donc je leur fais plaisir sur le papier et je sauve une vie! sinon c'est un combat que j'ai pas envie de mener c'est comme faire son coming out face à des hétéros bornés ... sa sert à rien, aucun interet, gaspillage de salive lol perte de temps§ BISOUS

Darkangel21
Photo
Date 23/08/2009 20:07

Bah ça qu'on est tous pareils c'est la théorie...mais malheureusement en pratique la proportion de gays séropositifs est bien plus forte que celle d'hétéros ou de lesbiennes....la solution serait que les gays se protègent mieux, comme le dit Roseline Bachelot, qui n'a pas entièrement tort...il faut savoir qu'au moment de sa nomination son but était notamment d'autoriser le don de sang des homos...elle s'est rendue compte que compte tenu des chiffres actuels ce n'était pas possible...maintenant, aux homos de prouver qu'ils peuvent être "sages", et assurément on pourra donner notre sang comme les autres, mais il faut que toute la communauté gay s'y mette...

 
20 messages - Page 1 sur 1 

Une seule page de résultat.

Poster une réponse


Relatif : Homosexuel en grève de la faim pour pouvoir donner son sang

De la difficulté de comprendre les mots
par le 22/08/2009 22:18 - Lu 374 fois
j'ai vu aux infos taleur deux gays qui font une grève de la faim car on ne veut pas leur laisser donner leur sang. au moins, on sera sûr qu'ils sont à jeun......
Les homosexuels et le don du sang
par Frippon_1 le 03/06/2012 1:38 - Lu 2000 fois
ah ça me rapelle une anecdote quand je suis partit à des portes ouvertes dans des lycées avec ma mère et mon père on était sur la route et dans un rond-point on vois une affiche pour vouloir...
Discrimination, what else?
par le 14/10/2010 21:29 - Lu 388 fois
on n'est pas obligé de dire qu'on est homo... on peut dire qu'on est hétéro pour pouvoir donner son sang. Étant conseiller régional des jeunes d'île de...
Homosexuels & don du sang : avant la peur de l\'aiguille, la peur des Homos
par le 13/09/2011 11:21 - Lu 1071 fois
je connais très bien le monsieur qui prend mon sang (bientôt un an et demi que je donne) et à chaque fois qu'il pose la question, je tique, c'est horrible... bien sur ils n'ont pas le droit...
Dons d'Organes : Pour / Contre ??
par R3 le 27/12/2011 11:53 - Lu 400 fois
les homosexuel n'avais pas droit de donner leur organe et leur sang cette une fausse idée ou bien?pour les organes je n'en sait rien, en ce qui concerne le sang,...

Infos et prévention

Videos

  Don du sang homosexuel, coup de gueule.
Ajouté le 08/01/13
Affichée 1666719 fois
31 votes, 5/5
  Don du sang, Jérémy Ferrari
Ajouté le 12/04/12
Affichée 1673513 fois
24 votes, 5/5
  Roselyne Bachelot et le don du sang (RMC le 19/08/09)
Ajouté le 19/08/09
Affichée 1775094 fois
4 votes, 5/5
  Le Magazine de la Santé (dons du sang homos)
Ajouté le 04/01/12
Affichée 1718016 fois
3 votes, 5/5
  Albert Nobbs
Ajouté le 01/03/12
Affichée 1673419 fois
6 votes, 5/5

Les News

Le don du sang : T'es homo ? Dégage... Le 14 juin c'est la journée internationale du don du sang, et comme tous les ans, il y a fort à parier que la campagne transformera les donneurs en super-héros, chose à laquelle nous n'avons pas le droit de prétendre.  
Les homosexuels exclus du don du... La demande de sang est aujourd’hui encore toujours aussi importante. Malgré les campagnes d'appel aux donneurs on constate que ceux-ci ne sont toujours pas assez nombreux. On se sent tous concerné et pourtant, malgré cet état de crise, on continue à refuser des donneurs, en particulier les homosexuels.  
Un prêtre se prononce pour le... En dehors de l'anecdote d'un prêtre courageux, ce petit fait divers dans le débat concernant le mariage pour tous, est aussi révélateur d'un discours biaisé. Celui d'un manichéisme trop habituel entre une société qui serait divisée en deux grandes catégories les pour, et les contre, comprendre les conservateurs et les progressistes. Seulement, depuis maintenant des mois ce schéma simpliste réduit le débat à un échange unilatéral de fantasmes et d'invectives.  
les 25 000 auront leur dose "La sécurité doit être assurée, il n'est pas question de prendre le moindre risque en terme de transfusion mais le critère ne peut pas être (...) l'inclination sexuelle" Marisol Touraine, Ministre de la Santé et des Affaires sociales.  
Une "Manif pour tous" bien... Alors que le texte poursuit son voyage législatif au Sénat, les opposants au Mariage pour Tous se rassemblaient ce 24 Mars à Paris pour une manifestation de la dernière chance. Des débordements malheureux sont néanmoins à déplorer.