Sortons les cotillons !

  Société

On l'a tellement attendu, on s'est tellement battus, on a tellement marché, argumenté, râlé,partagé,été éc½urés : le sénat vient d'adopter (eh eh eh)...

 

La sphère dominante et l'homosexualité comme...

  Cinéma

La filmographie de Gus Van Sant constitue une ½uvre polymorphe, tant dans sa forme que dans les sujets traités. Cependant, certains thèmes récurrents...

 

Débat sur le projet de loi Internet et Création, HADOPI et la Riposte Graduée

NicoTouch
Photo
Date 10/03/2009 2:32

Bonjour ou Bonsoir à tous !

Je suppose que beaucoup d'entre vous ont entendu parler du projet de réforme dont le débat vient de commencer a l'Assemblée : « Internet et Création » ou souvent nommée « HADOPI ».

-----------------
Mises à Jour :

- Mercredi 10 Juin 2009 : HADOPI décapité par le Conseil Constitutionnel qui déclare la coupure de l'accès à internet sans recours non conforme à l'article 11 de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen de 1789 : "La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme."


- Texte adopté a l'ensemblée le jeudi 30 Avril 2009... Une seule solution : solliciter le Conseil Constitutionnel.

- Pour palier au mécontentement de Madame Albanel, d'une partie de la Majorité et des majors, le texte repassera devant l'Assemblée le Mercredi 29 Avril 2009. Madame Albanel, a dit qu'elle démissionnerai si celui-ci n'est pas adopté.

- Jeudi 9 Avril 2009 : Coup de théâtre ! Le projet de loi est rejeté par l'Assemblée Nationale après la conciliation de la commission mixte paritaire avec 21 voix contre alors que la Majorité n'en a que 15 ! Albanel est en pleurs !

- Première semaine d'Avril 2009 : Après 1 semaine de débats houleux, le projet de loi Création et Internet est adopté. L'HADOPI a pratiquement le feux vert. Merci au 97,5% des députés qui n'ont pas été là pour voter (ou rejeter) une loi qui va massivement impacter la législation touchant Internet, et faire 18 000 000 de nouveaux délinquants.
L'assemblée est levée, le texte va passer en commission mixte paritaire (composé de membres de l'Assemblée et du Sénat). Celle-ci sera chargée de concilier les deux chambres sur les légères différences apparues après le passage de la loi entre chacune d'elle.
RDV Jeudi 9 Avril 2009 pour le vote définitif.



-----------------

Le débat à l'assemblée était en direct :
http://www.assemblee-nationale.fr/13/seance/seancedirect.asp

Je vous propose un petit argumentaire, pour que vous compreniez l'enjeu de cette réforme qui pourra impacter durablement notre façon d'utiliser Internet.

« Lorsqu'on partage un bien matériel, il se divise. Lorsqu'on partage un bien immatériel, il se multiplie. »



Aujourd'hui, plus de 2 Français sur 3 ont accès à l'Internet haut débit. Bien plus qu'un phénomène de société, c'est un véritable tournant qui constitue, pour la diffusion de la culture et le partage de l'information, une chance extraordinaire.

En 2006, d'après un rapport du gouvernement on aboutie sur un constat alarmant : un milliard de fichiers piratés d'½uvres musicales et audiovisuelles ont été échangés sur internet en France.

Pourtant les sanctions de ce comportement existent. Sur le fondement du délit de contrefaçon : jusqu'à 300 000 ¤ d'amende et jusqu'à 3 ans de prison. Mais celles-ci apparaissent inadaptées pour le simple particulier, au cas du piratage ordinaire. Celui-ci est commis sur une très grande échelle par plusieurs millions d'internautes, souvent inconscients du caractère répréhensible de leurs actes. Même poussé par les ayant droit (major, maisons de disques) les tribunaux n'ont jamais réellement appliqués de telles sanctions.

C'est à partir de ce constat et appuyé par les majors que le gouvernement a décidé de construire des projets de réforme regroupés sous le nom de « Loi Création et Internet ».
Le but fondamental de cette loi est de "réconcilier majors et consommateurs, culture et consommation".

Alors, que prévoit ce projet de loi ?

Tel qu'il est écrit par le gouvernement :


D'une part, de proposer une offre légale plus facilement accessible avec la généralisation des abonnements de licence globale chez les Fournisseurs d'Accès à Internet (FAI), plus riche, avec plus de choix et plus souple : sans DRM (ce qui est déjà le cas).

Et d'autre part : enrayer le piratage ; avec plusieurs mesures :


- la proposition lorsqu'un client s'abonne à internet que celui-ci signe un contrat supprimant l'accès aux sites de téléchargement illégaux grâce à un filtrage du coté FAI : légaliser le filtrage d'Internet. Cela existe déjà dans des pays comme la Chine.

- la seconde : la riposte graduée (Haute Autorité pour la diffusion des ½uvres et la protection des droits sur internet)

Voici une petite vidéo caricaturale de présentation de la riposte graduée (concoctée par UFC Que Choisir) :



Riposte Graduée : comment marche le "flashage" ?


Préalable : lorsque l'on se connecte a internet grâce à un ordinateur, un téléphone, une box : une adresse IP est attribué à la machine qui se connecte par les serveurs du Fournisseur d'Accès à Internet (FAI). Celle-ci change à chaque connexion.

Lorsque ont télécharge un fichier sur eMule ou BiTorrent par exemple), il n'est jamais stocké sur un serveur. Il est stocké sur les machines des utilisateurs qui se le partage (se l'échange) entre eux, de "pair à pair" (d'où le nom de Peer to Peer : P2P). Mais pour savoir quelles sont les machines qui possèdent le fichier voulu, le client P2P s'échange donc une liste d'adresse IP. Ainsi, les serveurs de la riposte gradué (HADOPI) n'auront qu'à récupérer cette liste.

Par la suite, [b]la riposte graduée s'effectue en 4 temps
:


Une fois les coupables identifié, comme pour les radars automatiques avec les immatriculations (ici, c'est votre IP qui vous identifie), HADOPI vous envois une lettre recommandé, puis si vous recommencez une seconde, puis si vous recommencez encore : coupure de la ligne ADSL, puis amende ! Deplus, cela s'effectura sans jujement, comme pour les contravention routière. C'est pour ça que s'appelle la « Riposte Graduée ». Des quota ont même été fixés : 10000 lettres recommandés par jours.

En plus de ce volet là, récemment, à l'occasion de son audition par la commission des lois et des affaires culturelles, Christine Albanel a sorti de son chapeau une idée qui en dit long sur la vision qu'a le gouvernement d'Internet. Pour éviter que les accès Wi-Fi ne puissent être utilisés pour pirater des oeuvres sur Internet, la ministre de la Culture a proposé que les accès publics soient configurés comme des "portails blanc".


« L'HADOPI pourra enjoindre (les gestionnaires d'accès Wi-Fi publics) de prendre des mesures préventives », a ainsi rappelé la ministre de la Culture et de la Communication. « Par exemple un portail blanc qui ne donnerait accès qu'à des sites vérifiés, après consultation de différents acteurs concernés », a-t-elle ajouté en substance.

Ainsi seul les sites marqués et reconnus par la liste blanche seront accessibles depuis ces portail Wi-Fi et autres points de connexion Public. Cela correspond à l'instauration d'un système de filtrage des sites Web

A la suite de cette présentation, voici quelques questions ouvertes sur le problème :

- Jusqu'où va t-on aller pour tenter de sauver le modèle économique d'une industrie qui a fait de très gros profits durant des années et qui n'a pas su s'investir dans la disparition du support ?

- On veut sauver les artistes ? Alors pourquoi : pas une seule ligne sur leur rémunération dans ce projet de loi ?

- La Constitution de la République Française interdit toute délégation de pouvoir judiciaire à une quelconque autorité, la HADOPI (Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des droits sur Internet) serait donc anticonstitutionnelle.


Pour rester informé :

 
 
 


PS : Désolé pour la grammaire et l'orthographe, je viens d'écrire ça à l'arrache.


Photo
Date 10/03/2009 3:55

Bah pourquoi on ne va pas déposer plainte au parlement européen ??
Faire grève encore une fois jle sens pas, mais utiliser les moyens qu'il nous reste, tant qu'il nous ne reste, pour remettre en cause ce projet de loi ce serait cool
Perso mon réseau wifi a déjà été hacké et ce serait vraiment con que je me retrouve sans internet sans rien télécharger...

Sarko je le trouvais cool au début,
je le trouve con maintenant.


Photo
Date 10/03/2009 7:32

ça craint cette histoire enfet faut éviter le partage de fichier
et faire attention de ne plus telecharger


Sarko il a toujours été con et ça ne s'arrange pas

NicoTouch
Photo
Date 10/03/2009 9:29

Voici tout de même le lien vers le projet de loi présenté depuis l'été dernier :

http://www.culture.gouv.fr/culture/actualites/index-5.htm

c'est en bas de la page.

Message édité par : NicoTouch

Anonyme
Photo
Date 10/03/2009 10:48

Et il ne faut pas oublier 2 autres points très discutable :

-Une adresse IP n'identifie pas un internaute à coup sûr, rien de plus facile que d'usurper l'adresse IP de quelqu'un. D'ailleurs un test avait été effectué en Angleterre en regardant sur quoi pointait la liste d'IP d'un tracker bitorrent d'un jeu de course de voiture, et là on s'apercevait que les IP étaient celles de retraités qui ne jouait pas xD

-On considère aussi dans cette loi que ton spot wifi doit être sécurisé à mort. Si quelqu'un casse ta protection et télécharge sur ta ligne, c'est de ta faute. Retour à l'ethernet ? xD

Bref on a ici une loi qui va être débattu par des gens qui n'y connaissent rien comme d'habitude.

On peut également trouver très discutable cet acharnement de Christine Albanel, mais après tout, son beau-frère n'est-il pas cadre dans une grande maison de disque ? (a)

Ensuite le chiffre d'un milliard d'oeuvres téléchargées est contestable. Ca fait 20 fichiers par an et par personne de 0 à 120 ans. Ces chiffres sont gonflés à bloc, ça saute aux yeux

Surtout si on commence à tripoter un peu les chiffres :
(pour ces calculs je me base sur les chiffres de l'INSEE qu'on peut trouver grâce à Google )
-20 millions de personnes agées (plus de 60 ans)
-33 millions d'actifs (de 20 à 60)
-15 millions de moins de 20 ans

2/3 des foyers sont connectés. On peut raisonnablement dire que les + de 60 ans ne téléchargent pas ou si peu même si ils ont internet.

On a donc 20 millions de foyers connectés, auquel on peut retirer 20% de vieux connectés ===> 16 millions de foyers potentiellement téléchargeurs.

Ensuite 1 000 000 000 / 16 000 000 ===> 63 fichiers téléchargés par an

Moi je n'y crois pas

Bon après on peut encore affiner les chiffres, mais je n'ai pas le temps.

Quelques liens intéressants :

Pourquoi personne est au courant :  
Pleins d'article plus aberrants les uns que les autres regroupés ici  
Un site en réponse à Albanel qui disait que les mails de contestation venait de "cinq gus dans un garage"  

NicoTouch
Photo
Date 10/03/2009 11:31

P*tain ! Énorme, ils ont pas perdu de temps pour répliquer à ça :

 

par ça :  

tinargue
Photo
Date 10/03/2009 12:44

NicoTouch écrit:


- la proposition lorsqu'un client s'abonne à internet que celui-ci signe un contrat supprimant l'accès aux sites de téléchargement illégaux grâce à un filtrage du coté FAI : légaliser le filtrage d'Internet. Cela existe déjà dans des pays comme la Chine.



C'est marrant, ça ne m'étonne pas.. '

Si l'état veut sincèrement concurrencer le téléchargement pour que les pauvres artistes qui ne touchent plus des millions (les pauvres), il devrait tout simplement concurrencer le système de téléchargement. Proposer une plateforme de téléchargements (légale hein ) proposant un très très large choix de très bonne qualité (et donc sans fakes), répondant très rapidement et sans coûter trop cher à l'abonné.
C'est en proposant un meilleur service que "les hackers", en les concurrençant que ça pourrait marcher (pourrait...).

Personnellement, je suis près à bien payer pour une place de concert, où l'artiste donne tout sur scène, plutôt que de payer pour 1 prestation, qui a été enregistrée et gravée à la chaîne (même si, j'en conviens, celle-ci à demandé du travail).

_Milka_
Photo
Date 10/03/2009 12:52

La technologie aura toujours une longueur d'avance sur ces gros et gras fumeurs de cigares qui se grattent les couilles en sirotant des Coronas à longueur de journée.

On les baise depuis la K7, on les poutre à sec aujourd'hui avec le numérique.

Une adresse IP, ce n'est pas brouillable, mais noyable sous des 10aines de proxy
Un flux de protocole p2p c'est brouillable (nombreux sont les soft qui le proposent par défaut)
Un réseau Wifi publique mais filtré avec log, c'est hackable
Un réseau Wifi publique 100% gratos, ca existe partout
Le réseau Wifi du voisin (pas le voisin le plus proche, soyons serieux) c'est hackable en 30 minutes (un CD boot et 3 utilitaires sous Ubuntu, et c'est plié)

Illiade l'a compris. 80% de ses abonnés sont des jeunes qui "touchent" un peu. Qui s'y connaissent un minimum.
Freeplayer, serveur, upload... C'est pas du Aliceadsl ça.

C'est la raison pour laquelle Free installe dans ses locaux à DSLAM des Netenforcer (je l'ai vu de mes propres yeux), qui ont pour vocation de sniffer les protocoles de transferts, et de brider de façon auto, les trames qui possèdent l'info "p2p" en en-tête.
Ils savent pertinemment que les internautes seront traqués mais majoritairement JAMAIS attrapés.... donc ils soigne le problème à la source

Soyons réalistes.... ce seraient des milliers de requêtes par jours de la police informatique vers les parquets et juges de proximités pour dévoiler les geo-localisation relatives aux IP (de moins en moins dynamiques, certes, avec les Degroupages...).

Soit un boulot administratif ahurissant !!! et des interpellations à la chaînes.
C'est impossible.

La SEULE vraie emmerde, c'est l'enregistrement de l'adresse MAC lors d'une connexion serveur.
Si celle si à lieu, alors ouais fautr planquer son HDD, ou le foutre au micro-onde si les keufs rendent visite à 6h du mat.

Pour tout le reste, faut juste savoir ce qu'on fait. Et connaître un petit peu le principe de la chaîne de connexion "Abonné (ou pas) ---> FAI"

Seuls les ignares se font serrer.

Le fondateur de la Disco l'avait dit a l'époque "La musique deviendra gratuite, c'est inévitable"

mikl78
Photo
Date 10/03/2009 13:09

J'ai presque envie de dire que si les artistes faisaient vraiment de la musique pour le plaisir ils ne vendraient pas leurs disques ou leurs films aussi chers !

fuma
Photo
Date 10/03/2009 13:23

Comme le dit si bien Didier Super :

Moi, je veux devenir une star
Je ne veux plus que mon public, ce soit seulement mes copains
Moi, je veux, devenir une star
Je veux que mon public, ce soit tous des clients


Perso, j'ai lu (peut-être un peu rapidement) mais à mon avis tout ça va rester difficilement applicable. Vous ne voyez pas le nombre de personnes qu'il faudra pour surveiller tout ça ?

tinargue
Photo
Date 10/03/2009 14:40

C'est trop long le microonde, un bon vieux électroaimant, fait maison, rien de tel

C'est vrai que ça ferait un nombre considérable ! Du coup, ça ferait bosser nos chères fonctionnaires.. Autrement, assez difficile à faire

Mais bon, ils ont bien su faire un système de contraventions à la chaîne un peu similaire avec les radars automatiques, alors pourquoi pas avec internet :s

Erebus
Photo
Date 10/03/2009 15:35

fuma écrit:

à mon avis tout ça va rester difficilement applicable. Vous ne voyez pas le nombre de personnes qu'il faudra pour surveiller tout ça ?


Non, les chinois le font déjà très bien sans limiter leur censure aux échanges P2P.
Si les FAI sont mis à contribution pour la surveillance proprement dite, même nos fonctionnaires sauront recourir à des procédures automatiques.

defoe
Photo
Date 10/03/2009 16:23

Moi j'aime pas beaucoup de projet de loi que je considère beaucoup trop répressif et qui n'a aucunes réelles propositions innovantes... Il n'y aura pas de retour arrière, et je pense que c'est ce qu'il n'ont pas vraiment compris. De fait, je suis plutôt d'avis que tout le monde doit avoir accès à la culture... Et ce projet de loi ne va clairement pas dans ce sens.

Alors comment gérer ce qui est devenu aujourd'hui un acquis : la gratuité ? Comment la gratuité de la culture peut-elle s'opérer dans un système capitaliste où la propriété individuelle et intellectuelle règne ?

Un tout gratuit bête et méchant n'est forcement pas la bonne solution et ce car notre société fonctionne avec un système économique capitaliste. La gratuité nuit en effet aux industries du cinéma et du disque, ce qui freine leurs bénéfices, donc leur investissement et par ricoché la création et l'audace. En effet, avec des revenus moindres, les maisons de disques sont plus réticentes à produire de nouveaux concepts musicaux ou de jeunes artistes et il en va de même pour l'industrie cinématographique qui sera moins prompte à produire des films d'auteurs. La gratuité est donc aussi, il ne faut pas l'oublier, un frein à la création et souvent synonyme de "mauvaise culture". Sommes-nous donc prêt à ne plus payer pour la culture, mais au détriment du contenu ? Je ne pense pas...

La gratuité est fondamentale pour que la culture soit accessible et diffusée à grande échelle, mais cette culture de masse doit se conformer au système capitaliste pour être viable et perdurer dans le temps. Et c'est la que le projet de loi aurait du taper, en recherchant des alternatives plutôt qu'interdire. Pour que le tout gratuit fonctionne, il faut qu'il soit viable, et il faut donc trouver des nouveaux moyens de financements pour pallier aux pertes de recettes des ventes de support physiques. On pourrait penser que les artistes pourraient être rémunérés uniquement sur la base de leur concert, auxquels on ajouterait une plus value, un réel show, du divertissement, etc... Une autre alternative beaucoup plus intelligente, est le Free-to-consumer. Il permet de visionner ou écouter une vidéo ou un titre gratuitement, après visionnage d'une publicité. C'est à peu près le même principe que les quotidiens gratuits qui sont uniquement financés par la publicité...

Message édité par : defoe

NicoTouch
Photo
Date 10/03/2009 18:38

Entièrement d'accord avec defoe.

_Milka_ écrit:

La SEULE vraie emmerde, c'est l'enregistrement de l'adresse MAC lors d'une connexion serveur.



Cela est techniquement impossible, comme tu le vois sur le schéma ci-dessous :



Cela est impossible car l'adresse MAC (machine) appartient à la couche 2 (Link : Liaison ; en partant du bas) et n'est donc utile qu'entre deux "machines voisines", en local. Alors que les données réseaux circulent sur la couche 3 du dessus (Network ; avec l'IP et le reste).

A moins qu'il soit voté une loi pour que nos Livebox ne nous connectent à internet qu'a condition d'avoir relevé et vérifié l'adresse MAC de la machine... Mais bon, cela ne peut pas arriver dans un pays démocratique. Et puis cela ne servirait à rien, car il suffira de la changer même si ce n'est techniquement que peu accessible.

_Milka_
Photo
Date 10/03/2009 19:17

"A condition d'avoir relevé et vérifié l'adresse MAC de la machine..."

Je parle du routeur fourni par les FAI, pas du poste, et encore moins du réseau local.

Tu vérifieras mais nombreux sont les routeurs ENFIN prévus pour des connexion en mode MER et en mode authentification MAC
Nombreux sont les internautes à user de ce mode là, sans savoir que l'authentification après synchro se fait exclusivement via l'adresse MAC du routeur...

Ca concerne pas les IP dynamiques

Soit.... MAC@FAI

Donc dans le cas d'un traçage suite à utilisation de proxy à l'étranger par exemple, la personne incriminé se ferait obligatoirement grillé par l'adresse MAC de sa boite

A moins qu'il ne reprogramme le microcontôleur reflétant la fameuse donnée...
S'pas donné a tout l'monde

Message édité par : _Milka_

Peaksoul
Photo
Date 10/03/2009 19:41

J'adore aussi : le sondage sur radio nova.

"
D'après vous, quelle sanction pour les pirates?
- le jetage par dessus bord
- un oeil en moins
- couper la connexion avec leur fournisseur d'alcool
- 100 Mo de Sardou par semaine
"

8D


Photo
Date 10/03/2009 21:30

si certains artistes gagnent très bien eleurs vie, ce n' est pas le cas de tous bien au contraire !
c' st comme ds le sport. on parle tjrs des sportifs qui gagnent bcp d' argent mais qui sont largement minoritaires !

tazman
Photo
Date 10/03/2009 21:36

Non mais zallez arrêter de jouer aux geeks ? xD

Hum plus sérieusement, faut pas complexifier aux novices la situation, ça ne leur serait pas très utile, il faut je crois vulgariser le débat ! Sans rentrer aussi profondément dans les détails, la loi en elle même est choquante, liberticide et c'est surtout cette info que l'on doit mettre à la portée de tous ! (Oui bon les geeks pourront toujours faire telle ou telle chose pour contourner mais bon, le jeune lambda n'est souvent pas geek !)

Faut je crois sensibiliser le plus grand nombre sur le fait que ça nous concerne tous, que l'on fait en gros un premier pas vers la surveillance des réseaux, que l'on dépendra plus du système judiciaire habituel (c'est à dire que l'on aura pas la possibilité de se défendre, chaque cas ne dépendra plus de la justice et ne sera plus personnalisé etc..) mais une haute autorité administrative se réservera le droit de nous sanctionner en court court-circuitant la justice (c'est parfaitement inconstitutionnel d'ailleurs), sans possibilité de se défendre, sans avocat, en étant présumé coupable à tous les coups (contraire à la présomption d'innocence), non ciblée vers le vrai pirate mais vers l'abonné à la ligne (jamais un tribunal n'aurait accepté cela), punition collective de tout la famille par exemple (interdite) avec blacklisting à la fin (impossibilité pour le père de famille de s'abonner même auprès un nouvel opérateur pendant jusqu'à un an même s'il n'est coupable de rien), la pénalisation des "non connaisseurs" (ceux qui n'auraient pas assez bien protéger leur liaison wifi), et la privation d'une liberté qui pour moi est fondamentale: celle d'accéder à internet !

Ajouté à cela que cette haute autorité ayant tous ces pouvoirs, sera alimentée en dénonciation par les majors elle mêmes, ont aura donc une industrie culturelle qui sera dans l'affaire à la fois juge et partie ! (elles vous flashent, et transmettront pour la sanction automatique !). On donne à des entreprises indirectement un droit arbitraire et qu'il sera difficile de contester alors que normalement la justice nous aurait toujours permit de le faire..

Bref, tout est mauvais dans ce projet de loi qui n'a pour objet que de faire plaisir aux amis de Mr Sarko (allez on va encore dire que je suis anti-sako lol), et qui sera défendu et voté par des gens qui croient "protéger la culture" lol mais ne comprennent absolument rien à ce qu'ils votent..

Bon certains pourront toujours contourner, mais le problème est que cela est illégal, liberticide, inconstitutionnel, zappant la justice (pratique car sinon avec cette dernière impossible de traiter autant de monde).

En plus, ce genre de décisions politiques ont tendance à orienter l'évolution des choses vers le pire. Déjà certains logiciels permettront de passer outre une telle loi, voire pire, outre toute loi ou morale. Bref progressivement on complexifiera les choses quitte à permettre les choses les plus reprochables.

[Vous pouvez vous arrêter là !]

Par exemple des nouveaux réseaux de p2p tel le OFFSytème permettront d'échanger des fichiers, empaquetés dans des blocs, aléatoires et avec une infinité d'autres fichier dans ces blocs, ce qui fera de fait qu'on aura un réseaux ou ne s'échangeront que des données aléatoires, compréhensibles en partie grâce à une clef, et des paquets sur lesquels personne ne peut faire valoir de copyright (sur de l'aléatoire ? ou encore un paquet pourrait prétendre à une infinité de copyright ? -> impossible selon les conventions internationales !)

Bref, grâce à cela, on pourra avoir des fichiers protégés un peu comme par magie sur son pc, sans être tombé hors la loi en cassant le principe même de l'échange de fichiers sous copyright ! Que feront ils face à cela ?

Message édité par : tazman

DarknessFal
Photo
Date 10/03/2009 21:38

Le gouvernement n'a de toute façon aucune chance d'éradiquer ces pratiques, la vérité c'est que si les bénéfice des ventes reviendrait plus en majeur partie à l'artiste plutôt qu'au major ou au maison d'édition, peut être seront nous plus incité à acheter leur cd, mais il y à aussi le facteur fric qui rentre en compte.
Ce qui est marrant avec leur mesures et au discours que porte ceux qui "aime pas les "pirate" (cette qualification est ridicule de nos jours, où est-ce qu'ils ont vus que ceux qui téléchargent ont des navire avec un drapeau tête de mort, un sabre, une jambe de bois et un crochet, ou alors il connaissent que Piratebay) parce que on perd du fric", c'est qu'ils confondent perte et manque à gagner, c'est pas parce qu'on empêcherai un gars de télécharger qu'il achèterai forcement leur merde (ou non)

Matteo32
Photo
Date 10/03/2009 23:02

putain sa fait chier !! comment je vais faire pour télécharger mes films et mes séries maintenant?!je vais pas quand même les acheter?! non!!! va falloir trouver une autre solution et vite!

fuma
Photo
Date 10/03/2009 23:33

Moi deux questions que je me suis toujours posées concernant le téléchargement :
1) Pour la musique, est-ce que tout téléchargement est normalement prohibé ? Car moi je me rends compte que bon nombre de morceaux que je télécharge sont des vieux trucs qui ne se trouvent pas en CD à la Fnac (et qui n'existent peut-être même pas en CD.)
2) Pour les films, dans la mesure où je télécharge uniquement pour mon usage privé, étant donné que je paye un abonnement UGC illimité, en quoi est-ce un problème que je préfère télécharger le film pour le regarder chez moi ? (Car je me dis que d'une certaine manière, j'ai payé les droits...)

Je me demande si la solution, ce ne serait pas de laisser le téléchargement, mais d'augmenter le prix des CD et des DVD qui deviendraient uniquement des objets collectors pour les vrais fans ?

_Milka_
Photo
Date 11/03/2009 0:06

--------

"Je me demande quel est le micro-os qui fait tourner la livebox, imagine que ce soit un truc basé sur UNIX, il doit y avoir moyen de changer l'adresse mac avec ça :

ifconfig INTERFACE hw ether Adresse_Mac

Sur le coup, je me demande aussi si dans les endroits public, style BU, McDo ils archivent l'adresse mac..."

--------

Archivée ou pas... c'est un réseau ouvert donc
En ce qui concerne le microcontroleur, faudrait carrément avoir une adresse MAC dynamique !!

Ptin l'idée de ouf

Avec une bonne vieille commande rand !!

Tu vires l'étiquette MAC de la box... aucune preuve !!

Huhu

 
290 messages - Page 1 sur 14 

Poster une réponse


Relatif : Débat sur le projet de loi Internet et Création, HADOPI et la Riposte Graduée

HADOPI arf...
par samy49 le 19/04/2009 14:40 - Lu 49 fois
y'a déjà un sur ça ^^ mort à hadopi. :p
Hadopi:Une loi absurde et scandaleuse
par lima-limon le 08/04/2009 19:38 - Lu 36 fois
il y a déjà un topic sur ce sujet ;-)
La musique adoucit les moeurs . . .
par tv78 le 14/06/2010 14:15 - Lu 105 fois
j'avoue que le terme musique gratuite et légale est sans doute abusif mais sur leur site, voici ce qui est dit : "•imesh contient des pistes dont les droits d'auteurs sont protégés et...
Mariage : le débat a commencé
par Inky le 14/02/2013 22:13 - Lu 495 fois
quelqu'un peut m'expliquer ce que sont des amendements ? :/un amendement est un petit bout de texte servant, comme son nom l'indique à amender le texte de loi soumis aux parlementaires....
adopi ou une blague
par jojonathan75 le 07/03/2011 22:50 - Lu 254 fois
je vous rappelle qu'à la base, sans hadopi, on peut théoriquement vous sanctionner d'une très grosse amende si vous téléchargez illégalement... alors hadopi et la coupure de...

Infos et prévention

Videos

  SuperLulu
Ajouté le 09/10/11
Affichée 1579815 fois
1 votes, 5/5
  débat sur les gays à LCI (1)
Ajouté le 22/07/11
Affichée 1607095 fois
3 votes, 5/5
  "People"
Ajouté le 10/11/11
Affichée 1567848 fois
2 votes, 5/5
  Débat sur la gaypride
Ajouté le 14/07/09
Affichée 1643107 fois
2 votes, 3/5
  débat sur les gays à LCI (2)
Ajouté le 22/07/11
Affichée 1606739 fois
0 votes, 0/5

Les News

Perdre sa virginité en public, une... Clayton Pettet, jeune homosexuel de 19 ans, étudiant en deuxième année à l'école d'art Central Saint Martin de Londres a décidé de perdre sa virginité en public le 25 janvier prochain. L'acte se déroulera dans une galerie du district londonien de Hackney, 100 personnes tirées au sort y assisteront, la seule condition pour y participer étant de manifester son intérêt à assister à la performance.  
Navigateur web Opera: C'est dans... Vous les connaissez bien : Google Chrome, Internet Explorer, Firefox, Safari. Mais connaissez vous Opéra ? Le navigateur web européen a sorti sa version 15 pour succéder à la 12.10. Malgré ses faibles parts de marché (autour de 1%) le petit navigateur se sent encouragé par ses quelques 300 millions d'utilisateurs. A l'heure où les grandes multinationales américaines sont soupçonnées de collaborer avec l'agence d'espionnage NSA et le programme PRISM il est temps de s'interroger sur les alternatives crédibles qui existent.  
Historique synthétique de la... Suite à la manifestation violente et xénophobe qui a eu lieu à Tel Aviv le 24 Mai, et suite au sujet sur cet événement, il me semble peut-être nécessaire de faire un petit point, enfin un gros point historique sur la création de l'état d'Israël et sa construction progressive, notamment d'un point de vue géographique et architectural. Deux temps un premier purement contextuel, et un second centré sur la construction de l'état, notamment du point de vue de sa construction et de son architecture.  
Visitez des chambres ! « Dans ma chambre » est un site novateur de partage de photos de chambres ouvert depuis 20 jours, à visiter sans modération par tout le monde que vous soyez en quête de voyeurisme, de découverte ou d’inspiration pour meubler leur chambre !  
L'Eglise luthérienne d'accord pour... Le gouvernement suédois travaille à un projet de loi assimilant les unions homosexuelles au mariage pour 2008.