Drame pour le violé , mais prison pour le violeur... 6° page

allomat69
Photo
Date 18/01/2010 8:27

Tout comportement est améliorable, par meilleur compréhension des ses mécanismes, et astreinte à de meilleures habitudes.

Cela ne se substitue pas à la punition.

Normalement le procès tient lieu de thérapie, mais j'imagine qu'une thérapie devraient être beaucoup plus longue pour être efficace.

Lorsqu'on répete à longueur de forum, qu'une relation ne doit pas être envisagée sans accord préalable de l'autre, au moins tacite, et que chacun est une personne et non un objet sexuel, on contribue à limiter les abus.

MaelstroM
Photo
Date 18/01/2010 10:22

Le procès tient lieu de thérapie .... pour la victime allomat, pas pour le violeur.

Bien sur qu'une à deux heures de "débat" ne constitue pas une thérapie. Toutefois, celle-ci devrait être lancé une fois le violeur en prison ; mais, merci au manque de moyens, les psy manquent en milieu pénitentiaire ...

Phylos
Photo
Date 18/01/2010 11:41

N'empêche que le titre me gêne : Pourquoi un "mais" dedans : Cela atténue la gravité du viol, tentant subrepticement de donner de la pitié ou de la compassion pour le violeur : Ça me gêne terriblement, ce "mais".

allomat69
Photo
Date 18/01/2010 12:55

Phylos écrit:

N'empêche que le titre me gêne : Pourquoi un "mais" dedans : Cela atténue la gravité du viol, tentant subrepticement de donner de la pitié ou de la compassion pour le violeur : Ça me gêne terriblement, ce "mais".



nan mais oh !

Point de compassion pour le violeur, quoique je pense que beaucoup de viols résultent d'une insuffisance éducative (mais c'est plus difficile d'empêcher les pulsions)

Il faut tout simplement se remettre dans le contexte d'il y a quelques années, où ce n'était pas simple de parler sur zag de "punitions", et de Code Pénal (genre, de quoi il se mêle celui-là)

Ulysse
Photo
Date 18/01/2010 18:47

On n'éduque pas l'orientation sexuelle.


Photo
Date 05/06/2010 0:54

Que faire lorsque l'on a été victime d'un viol, mais qu'après on a été incapable de porter plainte ... ?
Mois sa fait plus d'un an et demi, mais j'avais trop honte pour porter plainte à l'époque . j'ai dut voir une psy' mais sa ne m'a pas aidé, j'ai toujours mal . Je ne sais plus quoi faire pour me départir de ma haine, de ma souffrance, de ma honte ... Je ne connais ni son nom ni l'endroit où le trouver, les marque extérieurs ont depuis longtemps disparue, et je n'ai rien pour appuyer les faits .
c'est sans issue ...
désolé j'avais besoin de le dire .

allomat69
Photo
Date 05/06/2010 1:18

Hazy_unknown écrit:

Que faire lorsque l'on a été victime d'un viol, mais qu'après on a été incapable de porter plainte ... ?
Mois sa fait plus d'un an et demi, mais j'avais trop honte pour porter plainte à l'époque . j'ai dut voir une psy' mais sa ne m'a pas aidé, j'ai toujours mal . Je ne sais plus quoi faire pour me départir de ma haine, de ma souffrance, de ma honte ... Je ne connais ni son nom ni l'endroit où le trouver, les marque extérieurs ont depuis longtemps disparue, et je n'ai rien pour appuyer les faits .
c'est sans issue ...
désolé j'avais besoin de le dire .




tu es mineure, téléphone au 119, ce numéro est fait pour cela, ils ont beaucoup plus de possibilités que toi, et peuvent rester discret si tu le souhaites.

ssoussou
Photo
Date 10/08/2010 4:12

Moi on est venue me dire je tai rever de toi tu etait assis sur ma Qu mon dieu jai flipper mais je lui est dit ah bon ? et il ma dit oui oui il est rester devant moi en gemissant defois jai dit bon c'est pas que jaime pas ta compagnie mais je dois y allé et il ma dit non il ma tenue mais heuresement que des voitures passait par là depuis ce jour j'ai trop peur dallée dans ccette allée c'est malheureux

allomat69
Photo
Date 10/08/2010 8:09

ssoussou ,

j'ai eu un peu de mal à te comprendre, mais apparemment tu t'en es sorti avec une grosse frayeur.



Moderation & Modération :

Cela aurait plus simple d'indiquer où était l'erreur !

Ces topics sont avant tout une sensibilisation, et un détecteur où les gens qui ont souci peuvent poster, pour des infos plus précises les gens peuvent appeler le 119, ou une association de défense des jeunes, ou un avocat.

Ce topic s'adressait à des plus de 15 ans.
J'ai corrigé une erreur sur la durée de prescription, ajouté les contraintes morales comme causes d'abus, et ajouté en gros le cas des moins de 15 ans, qui est plus complexe dans le détail

Anonyme
Photo
Date 14/08/2010 5:06

Mon ex s'est fait violé par un professeur à 14 ans (je l'ai connu quand il avait 15 ans) et c'est devenu une VRAI peste, un mec qui prend les gens de TRES haut & qui se croit parfait mais tellement parfait .. Bref, j'en dis pas plus car il est sur le site et drague beaucoup de mec d'ailleur enfin, il dit que c'est eux qui le drague et qui sont dingue de lui .. (a) Bref, désolé j'avais envie de mettre ça ... =$
Juste pour dire que y'en à que le drame les change en ... Rien. --"

Anonyme
Photo
Date 24/08/2010 1:12

Bonsoir à tous. (ce post va être long mais nécessaire. Ayez tous le courage de le lire jusqu'au bout)
Tout d'abord, je n'ai pas lu la totalité des posts mais uniquement les premiers.
Certains étaient intelligents et pertinents et d'autres totalement ahurissants lorsqu'on connaît ce problème autant que je le connais. (c'est mon combat)
Chaque jour, je mène ce combat (le combat de ma vie) pour protéger les enfants des abus sexuels et je vais sous peu le concrétiser par la création d'une association qui aura les trois volets dont je m'occupe déjà aujourd'hui.
1er : L'aide, le soutien, l'assistance et l'accompagnement pour les victimes avec tout le respect qu'elles méritent.
2nd : L'aide, le soutien, l'assistance et l'accompagnement pour les pédophiles avec tout le respect qu'ils/elles méritent. (petite question à ceux qui veulent leur peau ou leurs couilles : seriez-vous capables de vous priver totalement de sexualité comme bon nombre de pédophiles le font chaque jour ??? JE NE CROIS PAS ! Ils méritent bien plus de respect que vous qui n'êtes que rongés par la haine !)
3ème et dernier volet : La prévention, l'information. Auprès des adultes comme des enfants. Car c'est UNIQUEMENT de cette façon qu'on pourra limiter les cas d'abus sexuels sur mineurs !
La souffrance se trouve tant chez des victimes que chez des pédophiles (sauf chez certains pervers sadiques) J'en côtoie suffisamment pour le savoir. Certains sont devenus mes amis et je ne laisserais JAMAIS personne dire d'eux qu'ils sont des monstres ou leur faire du mal.

Je coupe net ceux qui se disent "ha ! Il l'a pas vécue alors il sait pas !" J'ai été abusé par deux personnes différentes. Mon directeur d'école en CM1 et ma grande soeur à 10 ans. Mais j'ai su prendre du recul afin d'analyser ce problème si simple et si complexe à la fois et j'ai trouvé la force de pardonner pour ENFIN pouvoir comprendre.

Tout d'abord, il est très important de bien différencier les attirances "déviantes".
Le terme "pédophile" = Désigne les attirances sexuelles et/ou affectives d'un adulte/adolescent (hommes/femmes) pour les enfants impubères. Ces attirances doivent être stables et fixées. CE N'EST PAS UNE MALADIE MAIS UNE ATTIRANCE SEXUELLE DEVIANTE
A ne pas confondre avec hébéphile/éphébophile/pédéraste qui lui désigne ces mêmes attirances mais pour les adolescents.
Il y a les pédophiles ou hébéphiles abstinents = Des personnes (hommes/femmes, adulte/adolescents) qui éprouvent ces attirances mais qui ont fait le choix assumé de ne jamais avoir de relations avec des enfants (adolescents pour les hébéphiles) ayant conscience qu'ils pourraient leur faire énormément de mal. (LA GRANDE MAJORITE 80% environ)
Les pédophiles ou hébéphiles passif = Qui eux ne recherchent pas ces relations mais peuvent profiter d'une opportunité.
Les pédophiles ou hébéphiles actif = Qui eux se fichent totalement des conséquences pour l'enfant ou l'adolescent et n'ont pas particulièrement peur d'être dénoncés et condamnés. (La minorité)
Il y a encore trois typologies de pédophiles/hébéphiles : Les exclusifs (uniquement attiré par des enfants/adolescents) Les préférentiels (Attirés par les adultes mais aussi par les enfants /adolescents) Les ponctuels (attirés par les adultes mais parfois par certains enfants/adolescents) Ces derniers semblent plus courants qu'on ne le pense. et ce sont souvent les plus dangereux car du fait que ce soit ponctuel, ils ne réalisent pas vraiment les conséquences d'un "passage à l'acte". Contrairement à l'exclusif qui comprend souvent mieux que quiconque.
L'ironie, c'est que ce sont souvent les pédophiles exclusifs qui vouent leur vie à protéger les enfants qu'ils aiment tant !

A savoir aussi que la plupart des cas d'abus sur mineurs sont commis par des ... hétérosexuels ! Ce n'est pas parce que la personne a abusé d'un enfant qu'il est pédophile. Et 80 à 90 % des cas d'abus sur mineurs ont eu lieu dans le cadre familiale, amicale, ou proche, par des hétérosexuels pervers, sadiques qui souvent réalisent un fantasme ou ont une affection "non limit" pour l'enfant.

Il y a aussi une chose qui est très importante à comprendre et à réaliser, c'est que ces attirances se découvrent généralement à l'adolescence. Au moment de la découverte de la sexualité. Ce n'est pas pour autant que l'adolescent en question à lui même été abusé ! Ce n'est pas non plus une fois qu'on à 18 ans que l'on découvre ces attirances et ce n'est pas pour autant qu'il abusera un enfant un jour.
CE N'EST PAS UN CHOIX ! Ces attirances se sont imposées aux personnes concernées. La plupart du temps, en découvrant ces attirances, ces adolescents deviennent dépressifs, suicidaires. Ils s'isolent, se coupent de la réalité et dépriment ! Je suis convaincus que parmi le nombre de suicide chez les adolescents, un grand nombre mettent fins à leurs jours à cause de ça !
Une étude Canadienne à estimé que 50 % des personnes qui se découvrent pédophiles passent à l'acte. Comprenez bien que le passage à l'acte concerné est le ... suicide ! C'est horrible et intolérable !
Imaginez ce qui se passe dans leur tête en lisant des propos haineux du style "il faut les pendre par les couilles" "il faut les enfermer à vie" "il faut rétablir la peine de mort pour les pédophiles" "la justice est trop clémente !" IMAGINEZ et imaginez-vous une seconde à leur place ! Ado, vous vous découvrez ces attirances ! Vous avez besoin d'aide et certainement pas de la haine d'une société hypocrite, à côté de ses pompes et qui ne protège NULLEMENT ses enfants.
Changeons les mentalités pour qu'ils puissent aller chercher cette aide. L'aide que je propose ! C'est ainsi que l'on protège les enfants et pas autrement !

On PEUT venir en aide à ces personnes et les aider à avoir une vie relativement « normale » sans jamais faire de mal à un enfant. Entre autre en leur apprenant à gérer ces attirances pour ne jamais faire de mal à un enfant. Seulement, avec le regard méchant et sadique d'une société malade de sa sexualité et de son enfance, ces adolescents n'iront pas chercher d'aide. Alors ils deviendront adultes en gardant ces attirances frustrantes et ils pourraient devenir dangereux ! De plus, à leur dire continuellement qu'ils sont des monstres, ils pourraient finir par le devenir = "Frappez le chien le plus gentil au monde, il finira par vous mordre"
Gardez bien une chose à l'esprit : Les pédophiles d'aujourd'hui étaient des enfants hier. Par conséquent, certains des enfants d'aujourd'hui seront les pédophiles de demain et peut-être y-en a t-il proche de vous (comme de moi) ???

Le cliché du pédophile = la quarantaine bedonnante, petit, grosses lunettes rondes avec des "cul de bouteille", un paquet de bonbon dans la main à la sortie d'une école. Ouaip ! Pfff ! C'est pitoyable !
Comment les parents peuvent-ils protéger leurs enfants s'ils ne savent strictement rien de ce problème ? Et bien, ce n'est pas possible ! Le pédophile, c'est "Monsieur tout le monde". Un voisin, un ami, l'instituteur ou l'institutrice de notre enfant, le chauffeur du car scolaire, une cousine, le parent, la soeur ou le frère ... notre propre enfant !
Cela dit ARRETONS la psychose ! 80 à 90 % des pédophiles n'ont JAMAIS et ne feront JAMAIS de mal à des enfants ! Mais ils ont tout de même besoin d'aide.
Qu'est-ce que l'on fait si c'est notre enfant ? On lui coupe les couilles comme pour les autres ou on l'aide ?
Le traumatisme d'un enfant abusé = Et bien il survient le plus souvent au moment d'une procédure judiciaire et parce que son entourage le "victimise" à outrance pour pouvoir ensuite avoir un maximum de "dédommagement" sans pour autant lui apporter l'aide dont il a besoin. Comme si l'argent pouvait réparer les dégâts ! Si c'est le cas, l'argent a des vertus extraordinaires !
Actuellement, la fameuse "protection de l'enfance" en France n'est en fait qu'une vaste fumisterie.

Je pense protéger bien plus d'enfants en aidant ces pédophiles que le reste de la société en les jugeant, en les cataloguant, en les rejetant et en demandant qu'on "leur coupe les couilles !"
Avant hier, j'en ai repéré un sur le net et j'ai longuement échangé avec lui. Afin de lui faire comprendre les risques qu'il ferait courir à un enfant en ayant des relations avec. Le fait qu'il n'a d'autres choix que l'abstinence totale afin de protéger les enfants. Par amour des enfants, c'est bien le choix qu'il a fait et je l'admire pour cela. NOUS devons l'admirer pour cela. Toutefois, je lui ai laissé mes coordonnées au cas où il aurait besoin d'aide, d'écoute, de soutien, de compréhension. Sans jugement, sans à priori, sans haine, sans rancoeur (mon passé)
Avant hier, j'ai protégé nombres d'enfants !
@ ceux qui veulent leurs "couilles" : Que faites vous concrètement pour protéger des enfants ???? Dites le moi !
Il serait temps que la société change de regard. Qu'elle soit objective, réfléchie, intelligente ! C'est délicat lorsque l'on parle des enfants mais c'est nécessaire pour les protéger.

En plus, un enfant A une sexualité ! Différente de celle d'un adulte mais il en a une.
Nier cette réalité c'est aussi le laisser se mettre en danger, car lorsque l'on est enfant, on est en "apprentissage". On se pose des questions et on veut des réponses ! La sexualité de l'enfant étant un sujet ultra tabou dans notre société, les enfants vont chercher leurs réponses sur la toile = DANGER ! Ils peuvent également tomber sur des contenus plus que douteux (pédophilie, zoophilie, SM, mais aussi violences, haine en tout genre etc)
J'ai souvent eu des témoignages d'adultes ayant été abordés sur Internet par des enfants qui leur faisaient des propositions. Peut-être est-ce un jeu pour eux ? Peut-être recherchent-ils de l'attention ou de l'affection ? Dans tous les cas, les parents en sont TOTALEMENT responsables ! On ne laisse pas un enfant seul sur Internet, pas plus qu'on ne le laisse se promener la nuit dans la rue !

Et j'en viens aux parents qui jouent les "justiciers solitaires" en allant sur Internet se faire passer pour un enfant ou un adolescent. Je trouve ce genre d'activités totalement irresponsable et totalement lamentable !
Imaginez le pédophile ou l'hébéphile a qui l'ont dit continuellement "l'enfant n'a pas de sexualité" rencontrer un "supposé" enfant ou adolescent sur Internet lui faire des « supposées" propositions. Et bien il pourrait tomber dans le panneau en se disant "ben, en fait il y a des enfants qui recherchent des relations avec des adultes donc je n'abuserais pas de lui si j'accepte !?!"
Et là, je trouve réellement dégueulasse et scandaleux le fait de le pousser à la faute pour se faire passer pour un prétendus "héros" aux yeux de la société ! Pour moi, ces personnes sont des malades dangereux qui mettent les enfants en danger avec l"APPROBATION" de la justice et de la société.
C'est d'autant plus dégueulasse s'il s'agit d'une personne qui lutte continuellement contre des attirances qu'il n'a pas choisies et qui le font souffrir.

IL FAUT PROTEGER LES ENFANTS !
Mais pas n'importe comment.
Actuellement, on reste cloîtré dans un grand "n'importe quoi".
Ces affaires sont totalement sur-pénalisés.
Exemple = Une mère de famille poignarde sa fille de 10 ans et demande à son fils de 6 ans de s'accuser des faits = 24 mois de prison dont 6 mois ferme ! Et pourtant, je pense que le traumatisme chez l'enfant est d'une extrême gravité. Par contre, un jeune de 25 ans va "jouer" à "touche-pipi" avec un/une enfant de 10 ans, il risque jusqu'à 10 ans de prison. Pour un traumatisme « peut-être » inexistant.
Où se trouve la justice et l'égalité dans ces histoires ?
Il ne s'agit pas de dédramatiser ou de minimiser ces affaires, mais il faudrait trouver un juste milieu.
Pour l'heure, on en est loin.

Désolé pour ce si long post mais à sujet important, grave et tabou, explications complètes, pertinentes et intelligentes !
J'ai eu la possibilité dans mon combat d'en parler à des hommes politiques très haut placés. J'ai été très écouté et entendu mais je sais qu'ils n'auront jamais le courage de me suivre dans cette optique qui va à contre-courant de la mentalité de cette société et des moeurs actuelles.
Plusieurs fois je suis intervenu à la télévision sur invitation.
Cela pour dire que je sais ce que je dis et ce dont je parle.

Merci de m'avoir lu pour ceux qui en auront eu le courage.
Je suis à la disposition de toutes personnes ayant quelques problèmes que ce soit liés à ce sujet. Dans le respect de l'anonymat et de la confidentialité !
Si vous aviez besoin de plus amples informations ou d'une quelconque aide, n'hésitez pas à me contacter :
Mail : (Modération : Les adresses mail/MSN ne sont pas autorisées sur le forum.)
Si besoin est, je vous communiquerais mon numéro de téléphone qui sera celui de l'association.

Merci à vous tous d'essayer de comprendre car c'est vous qui ferrez la société de demain et il vous reviendra le devoir de protéger les enfants à votre tour.

allomat69
Photo
Date 25/08/2010 13:05

bengay57 ,

le sujet traite des abus sexuels en général, pas nécessairement de la pédophilie, dont tu rappelles que le passage à l'acte reste rare, mais qui est en effet considérée comme un abus même en cas de consentement de l'enfant.

Deux anciens topics traitaient spécifiquement de la pédophilie.
Je pense qu'ils ont aidé les ados pédophiles - il y en a sur Zag probablement environ 1% comme ailleurs - à trouver leur voie entre maturité affectivo/sexuelle, connaissance des interdits, compréhension de la maturité affective, et justification des interdits.
Reste qu'il est vrai que leur vie n'est pas facile, notamment dans notre pays où on sait plus facilement faire de la répréssion que de la prévention, ce qui nécessite de diaboliser les problemes.

Quelques topics que je fais remonter régulièrement, traitent spécifiquement du risque judiciaire pour des jeunes majeurs de se faire piéger par l'age de jeunes ados de moins de 15 ans, par simple méconnaissance de la loi.
Je pense que dans ce cas là précisément, "éphébophilie" est souvent un bien grand mot (mais pas toujours), et "pédophilie" est généralement inapproprié.
Mais comme c'est celui de la justice, autant le savoir.

Reste que si tu connais bien le sujet, ton aide pourrait être précieuse.
Mais je n'ai pas compris le nom de ton association, une bonne prévention consiste déjà à vérifier qu'elle existe

Anonyme
Photo
Date 19/03/2011 16:38

se faire violé c'est quelque chose d'horrible et sa peut changer la personnalité d'une personne, a vie..

Fungraph
Photo
Date 31/08/2011 21:46

Malheureusement certains services de Gendarmeries reste encore très c** face a ce genre de situation en particulier dans les petites villes ou l'on voit de temps en temps certains gendarmes dire "t'est pd donc tu l'a chercher". . .

Anonyme
Photo
Date 16/09/2011 11:45

j'ai un pote qui était dans un internat et il y avait le surveillant qui y sévissait.Déjà la chose que je trouve vraiment abusé c'est qu'il a été viré à plusieurs reprises parce que les parents se plaignaient mais il y avait toujours des établissements qui l'acceptaient et lui donnaient un poste. Mon pote après 13 ans a porté plainte pour abus sexuel contre le surveillant , vous savez ce qui est arrivé ? le jury l'a relaxé jugeant que c'était un jeu entre garçons ( vu que le surveillant avait 20 ans et mon pote 12)bien que le procureur était pour l'emprisonnement! en revanche l'internat a été fermé. Ce connard court toujours ! il a gâché la vie à mon pote et certainement à plusieurs enfants : manque de confiance en soi ...

Anonyme
Photo
Date 16/09/2011 11:47

ah oui j'ai oublié : ils lui ont reproché d'avoir porté plainte tard

allomat69
Photo
Date 16/09/2011 14:32

Aina,

Meme si le jugement n'est pas toujours comme on l'aurait espéré, il vaut mieux saisir la justice, et demander reparation, en cas d'abus. Le numero 119 evite d'aller a la police ou la gendarmerie lors du signalement (mais apres il est inevitable de s'expliquer).

Evidemment la justice n'est pas parfaite, parce qu'elle est humaine. Il y a des victimes qui n'obtiendront jamais réparation, parce qu'il n'y a pas - ou plus - assez de preuves, et des gens qui se feront accuser a tort et jeté en prison preventive pendant des annees (voir le film actuellement sur les ecrans "presummé coupable" de Philippe Torreton, qui met en scene le calvaire d'un des accusés de l'affaire d'Outreau)

La justice divine vaut guerre mieux, puisque decidée et mise en oeuvre par les humains.

Mais reste qu'en moyenne il vaut mieux saisir la justice, et on peut le faire jusqu'a 10 a 20 ans apres sa majorite selon la gravité des faits, sachant que plus on attend plus c'est difficile de retrouver des preuves. C'est sans doute ce qu'on a "reproché" a ton pote...

Anonyme
Photo
Date 09/11/2011 9:09

Quand on voit comme un viol peut détruire quelqu'un... J'ai plusieurs amies qui ne peuvent plus avoir de sexualité sans y penser... C'est difficile à gérer quand notre partenaire est victime dun viol!
Pour moi, les peines sont méritées... Et les soins doivent continuer après la peine..
Ça ne serait que moi.. Je sectionnerais toute extrémités d'un violeur.. N'oublions pas qu'il y a des cas de femmes qui violent ! La pénétration ne veut pas obligatoirement dire "pénis"...
La mère connaissait une jeune avec elle au lycée... Elle s'est faite violée par une vingtaine de gitans, ebtre 13 et 43 ans à l'époque... C'était y a 20 ans...
Cette femme est encore en hôpital psychiatrique! Ces gitans n'étaient pas malades! Ils avaient un conflit avec le partenaire de cette femme et n'ont trouve d'autres moyens de régler ce conflit... Pour un cas comme ça: sanctions punitives ou soins?

allomat69
Photo
Date 09/11/2011 11:44

Myrokaa ,

Ton post est si complet qu'il ne nécessiterait pas de commentaire
Mais bon, je me lance...

"Quand on voit comme un viol peut détruire quelqu'un... J'ai plusieurs amies qui ne peuvent plus avoir de sexualité sans y penser... C'est difficile à gérer quand notre partenaire est victime dun viol!"

c'est clair


"Pour moi, les peines sont méritées... Et les soins doivent continuer après la peine."

Les peines sont lourdes en France, mais paradoxalement, 9 personnes abusées sur 10, souvent des femmes mais pas que, n'osent pas demander réparation parce que c'est presque aussi infamant que d'être coupable.

Lorsque j'observe le cas DSK, qui a été suffisamment décrit par les médias pour qu'on puisse y identifier un cas médical, je me dis que les soins sont encore tres loin d'être une réalité. La lourdeur des peines encourues peuvent même être un frein aux soins (c'est particulièrement vrai pour les cas de pédophilie sans violence, mais c'est un autre sujet). Autrement dit la prévention, la vraie pas la nécessaire répression, est défaillante. Cette affaire est perçue dans le monde entier comme une honte.


"Ça ne serait que moi.. Je sectionnerais toute extrémités d'un violeur."

hum... même les rares pays qui appliquent encore la loi du Talion, en coupant la main des voleurs, ne leur coupe pas ...leur nez xd

La "castration chimique" est une possibilité, mais qui présente l'inconvénient de n'être efficace que si la personne collabore à ses soins, autrement dit en a compris le bien-fondé. C'est difficile avec un pervers vrai (qui ne respecte pas les autres), et bien tardif pour une personne qui a dérivé pendant des années vers la perversité, et dont les soins psy consistent à refaire le chemin inverse.

Bref, on a encore un vrai probleme en France, on ne parvient apparemment pas à ajuster prévention et répression.


"N'oublions pas qu'il y a des cas de femmes qui violent ! La pénétration ne veut pas obligatoirement dire "pénis"..."

En effet, et c'est un sujet tabou, quoique moins fréquent que les abus masculins.

Il y a des meres qui abusent de leur enfant, des filles -dont la puberté est précoce- qui forcent des jeunes mecs qui ne sont pas prèt, une pédophilie féminine méconnue, et des viols sur personnes vulnérables.

Dans les pays pauvres (et apparemment une forme masculine similaire se développe en France), de riches dames d'age bien mûr hébergent gratuitement des jeunes mecs désargentés contre des services au lit. Comme elles sont riches elles ne risquent pas grand chose.


"La mère connaissait une jeune avec elle au lycée... Elle s'est faite violée par une vingtaine de gitans, ebtre 13 et 43 ans à l'époque... C'était y a 20 ans...
Cette femme est encore en hôpital psychiatrique! Ces gitans n'étaient pas malades! Ils avaient un conflit avec le partenaire de cette femme et n'ont trouve d'autres moyens de régler ce conflit... Pour un cas comme ça: sanctions punitives ou soins?"

On entend plus parler de "tournantes", peut-être que la prévention et la répression ont réussi à faire passer le message.

Mais ce dont tu parles s'apparente au crimes d'honneur des communautés restées traditionnelles, crimes qui se sont peut-être calmés en 20 ans en France, mais qui restent encore tres vivaces dans certains pays pauvres. Les femmes sont soit violées, soit brulées au feu où à l'acide, cela dépend des traditions.

On dit que c'est du à la condition de la femme dans ces communautés, ce qui n'est pas faux. Mais la raison de fond est l'argent, parce que les mariages dits "arrangés" sont des alliances entre familles, ou une famille est obligée d'apporter une dote tres couteuse, représentant des années de travail (famille de la femme, ou famille de l'homme, selon les religions). Dans ces conditions les problèmes graves de couple, notamment d'adultères, prennent des dimensions où l'honneur et "l'investissement" de toute la famille est engagé, et ça peut se terminer tres mal...

A mon avis, outre les logiques punitions, les "soins" relèvent dans ce cas de l'éducation. C'est ce que fait l'Inde par exemple, qui a encore bien des soucis de cet ordre dans certaines régions.

Mais tout cela reste complexe, parce que dans ces pays où le modernisme extravagant côtoie les traditions, ou pour les immigrés ayant été éduqués dans ces pays, un axe essentiel de protection de la femme est sa nécessaire pudeur, et ceci depuis environ 2000 ans. Évidemment tout l'inverse de nos civilisation occidentales depuis 50 ans, où la femme peut apparaitre quasiment nue en public...

Rapprocher ces points de vue n'est pas évident, et apparait en filigrane de nombreux débats sur la liberté de la femme en France.

Anonyme
Photo
Date 09/12/2011 20:45

En parler, certe. Mais tout le monde ne peux pas, ne se sent pas capable. N'ose pas . La peur est présente à chaques instants, mais encore plus pour la personne violèe ou touchèe, que celui qui à fait subir cela.
Et après à quoi ca sert rèellement d'en parler?.. Je suis pas frenchement pour d'en parler pour ma part. C'est dègradant de le dire à tout va [ enfin je me comprend . D'en parler tout simplement ] que faut-il faire quand la peur est plus présente que celle d'en parler.

Je souhaite courage à tout ceux/celles qui ont et subirons.
C'est un calvaire et une vrai horreur .
Ca laisse vraiment des marques à vie. Physiquement moralement ..

E.

Anonyme
Photo
Date 27/11/2012 1:36

Chacun réagit comme le le peut.
Les gens ont tendances à dire que soit la personne devient dépravée soit elle se referme.
Non. Pas pour tout le monde.
Ca m'est arrivé, d'ailleurs ça m'a étonnée de voir ce topic mais si vous visitez mon profil ou autre il n'y a aucun signe de mal-être.
Tout ça est plus profond. Parfois les conséquences se font sentir des années après et à des niveaux différents.
J'ai aucun problème avec ma sexualité mais il reste des séquelles . Je ne pense pas qu'il est possible de ne jamais y penser. Ca arrive .. Parfois.. Comme ca.
Mais on vit avec.

Après, je n'ai jamais ressentie le besoin d'en parler.

Donc Chacun sa façon d'envisager l'avenir et de réagir face à ces monstres.

unlikeyou
Photo
Date 27/11/2012 3:42

Complexité du sujet , complexité des situations et des blessures . Y'a rien de simple ici.

Entre autre "cas de figure" se côtoient le vrai pervers qui blesse un enfant de manière définitive,
l'homme amoureux de l'enfant consentant dont le consentement compte pour rien et qui devient victime
absolue, condamnant par le fait même celui qu'il aime le plus au monde, et lui-même . Des culpabilités qui se mêlent, rare mais possible avec une souffrance partagée. Autre cas l'enfant victime qui devient quelques mois plus tard et très jeune encore le prédateur insidieux, pour régler des comptes auxquels il n'a rien compris, parce que simplement il a besoin de puissance, de parole , de rédemption dans un autre rôle, enfin.
Certains passent ici , en douceur ou non .

Quoi faire, comment gérer , comment aider ..?
J'ai toujours pas compris , sauf qu'il n'y a pas d'évidence même là où tout semble tellement évident .
Guérir les peurs mutuelles et permettre la parole des uns et des autres serait un début.
Protéger et guérir , protéger puis guérir .
Guérir pour moins avoir à protéger, protéger pour moins avoir à guérir.
Indéfiniment prendre soin , écouter. Être là et surtout savoir entendre dans la nuance et le respect le plus souvent, et quelquefois dans une nécessaire intransigeance . Mince ligne rouge, pour éviter le pire,
parce qu'on ne guérit jamais du pire .

 
144 messages - Page 6 sur 7 

Poster une réponse


Relatif : Drame pour le violé , mais prison pour le violeur...

AngeBlanc m'a violé.
par le 13/03/2009 18:44 - Lu 1206 fois
allomat a commencé par rappeler à angeblanc ce qu'il risque . je pense qu'il essaye de cette manière de me montrer son soutien et l'assurance que justice sera faite. ce qui...
exiter par des chose bizar
par 254341 le 02/03/2013 20:30 - Lu 603 fois
mais si ça se trouve il n'est pas le dominant mais le dominé autrement dit il n'est pas le violeur mais le violé , auquel cas si c'est ça se n'est pas un...
Peines ( Prison, Mort, Amende ...)
par Geist le 27/08/2008 23:01 - Lu 299 fois
geist je vais te dire pour le violeur que je parle , il a eu de longue sceance de psychiatrie. c ' est peut être une maladie mais une maladie qui...
recherche acteur pour série amateur gay français
par 29du29 le 03/12/2010 20:42 - Lu 1246 fois
je suis volontaire pour la scène de viol.violeur ou violé ? :).
Club du manque d'affection
par Eva9814 le 21/11/2014 22:22 - Lu 24602 fois
on viole pas mon canard ! je te la laisse pour une nuit mais tu l'as viole pas ! il faut qu'elle soit d'accord =) moi je viole pas ton mari, je le maltraite pas pareil =) xd

Infos et prévention

Videos

  La trithérapie : Idées reçues sur le sida
Ajouté le 04/12/07
Affichée 1944254 fois
7 votes, 5/5
  Unhate campaign
Ajouté le 18/11/11
Affichée 1862821 fois
4 votes, 4/5
  Françaises sans tabou !
Ajouté le 14/02/10
Affichée 1943507 fois
1 votes, 2/5
  Spot contre le sida
Ajouté le 30/06/11
Affichée 1915286 fois
2 votes, 2/5
  Les Senegagays
Ajouté le 26/07/11
Affichée 1905488 fois
2 votes, 5/5

Les News

Une "Manif pour tous" bien... Alors que le texte poursuit son voyage législatif au Sénat, les opposants au Mariage pour Tous se rassemblaient ce 24 Mars à Paris pour une manifestation de la dernière chance. Des débordements malheureux sont néanmoins à déplorer.  
Agression homophobe, Wilfred de... Ce week-end, Wilfred de Bruijn a été violemment agressé dans la rue. Il décide alors de poster la photo du résultat de cette agression homophobe sur Facebook et les grands médias commencent enfin à s'intéresser à cette homophobie grandissante.  
Pour mettre fin à une violence... Beaucoup trop longtemps. Cet ersatz de débat aura duré beaucoup trop longtemps. Plus de 6 mois que l'on s'échange des arguments creux, que l'on préfère crier plutôt que raisonner, huer plutôt que prouver. Dans les deux camps, les positions se cristallisent, pour le meilleur, ou plutôt pour le pire.  
La Manif pour tous, le poids lourd... Depuis quelques jours "La Manif pour tous" tente de s'imposer dans le débat des primaires UMP, et ses dirigeants espèrent influencer le vote des parisiens en faveur des candidats opposants au mariage gay. Une "intrusion" qui pourrait avoir de graves conséquences pour la droite qui rêve de conquérir Paris.  
Action pour l'Egalité Action pour l'Egalité, qu'est-ce que c'est ?