Les préjugés dans la Musique (Interview...

  Musique

Le monde est depuis longtemps source de discriminations et de préjugés. Trop souvent des communautés ou des hommes sont mis de côté à cause de ...

 

''Les couples imaginaires" : l'oeuvre...

  Actualités

Installée à Toulouse, l'exposition d'Olivier Ciappa " Les Couples Imaginaires" a été vandalisée à 2 reprises. Après les violences physiques,...

 

Où en est le mariage homosexuel dans l'union européenne ?

Alors que les citoyens de Slovénie viennent de rejeter par référendum le mariage homosexuel, le parlement grec, lui, vient d'adopter une loi permettant aux homosexuels de se marier. Depuis quelques années les lignes ne cessent d'évoluer au c½ur de notre Union Européenne (UE). Je me suis donc demandé si le mariage homosexuel était, désormais, majoritairement accepté ? Difficile de répondre unanimement à cette question mais une chose est sûre : si de Paris à Ljubljana les paysages changent, les lois… aussi !

Le 20 décembre dernier, la Slovénie a rejeté la loi permettant aux couples de même sexe de se marier. Quelques mois auparavant, en mars, le parlement du pays avait pourtant voté une proposition qui devait permettre le mariage homosexuel. Après le recours en justice d’une association qui s’opposait à ces unions, les pouvoirs avaient alors décidé de trancher le destin de cette mesure en faisant appel au peuple slovène. Convoqué à quelques jours de noël, les Slovènes n’ont pas fait de cadeaux puisque 63 % des électeurs se sont finalement prononcé contre. Le pays renonçant ainsi à la légalisation de l’union pour les couples homosexuels.

Quelques heures plus tard, le 22 décembre, c’est le parlement grec qui a, lui, voté une loi offrant un « cadre légal » aux couples de même sexe. Désormais, les homosexuels doivent donc pouvoir se marier grâce à cette mesure "arrachéeé à un État qui n’est toujours pas séparé de l’Église. Cette dernière s’empressant par ailleurs de déplorer "aberrations de l'institution familiale".

 

12 pays sur les 28 que compte l’UE autorisent le mariage homosexuel

Pas besoin d’être un expert pour comprendre à travers ces deux exemples très illustratifs que les lignes bougent, parfois en faveur de l’union des couples de même sexe, parfois contre. En Europe, la situation n’est pas homogène et il est difficile de distinguer clairement et unilatéralement le rapport qu’entretiennent les pays de l’union avec le mariage homosexuel. En effet, moins de la moitié des États que compte l’Union Européenne ont choisi d’autoriser cette union :

> Actuellement, les Pays-Bas, la Belgique, l'Espagne, la Suède, le Portugal, le Danemark, la France, la Grande-Bretagne, le Luxembourg, la Finlande, l'Irlande et, dernièrement donc, la Grèce autorisent l’union des couples de même sexe.

> À l’inverse, en Italie, en Slovaquie, en Roumanie, en Pologne, en Lituanie, en Bulgarie, en Hongrie, en Lettonie et en Slovénie désormais, le mariage homosexuel est scrupuleusement interdit.

> Quid des autres pays de l’UE ? Une union civile est, au moins, autorisée.

 

Au final, si les pays acceptant l’union des couples homosexuels est majoritaire (si l’on ajoute les 12 pays acceptant le mariage et les 7 autorisant les unions civiles), elle reste visiblement fragile. Ainsi, en Lituanie par exemple, cette question est radicalement rejetée par la société. Dépeint comme le pays le plus homophobe d’Europe, les parlementaires ne cessent d’ailleurs, ces derniers mois, de multiplier les propositions de loi afin de supprimer la « propagande homosexuelle ». En se rapprochant davantage de mesures Vladimirienne qu’européenne en matière d’unions des couples de même sexe, un constat émerge naturellement : il reste encore un vrai bout de chemin à parcourir avant que le mariage homosexuel soit réellement et durablement ancré au sein de l’identité de notre chère Union Européenne !

Tags
Partager cet article

Voter pour cet article

Sujets proches

{news.titre}

{news.description}