Train_Thalys_728x90

Le don du sang : T'es homo ? Dégage !

Le 14 juin c'est la journée internationale du don du sang, et comme tous les ans, il y a fort à parier que la campagne transformera les donneurs en super-héros, chose à laquelle nous n'avons pas le droit de prétendre.

Si les super-héros ont un tel succès au cinéma et en produits dérivés, n'est-ce pas parce que l'on aimerait tous leur ressembler ? C'est en tout cas ce que proposera certainement, comme les autres années (voir l'image à droite), la campagne de don du sang de l'EFS (l'établissement français du sang) chargé de récolter, préparer et distribuer les produits sanguins labiles (sang, plasma, plaquettes) en France.

Cette campagne est nécessaire car le don du sang est vital pour la France comme pour les autres pays, et la demande est de plus en plus forte à cause entre autres de l'augmentation de la durée de vie, mais aussi des progrès de la médecine qui développe des traitements à partir de produits sanguins. Accompagnée de diverses actions de sensibilisation comme dans les lycées ou chez les medecins, elle permet à l'EFS d'être pour le moment autosuffisant dans la récolte et la distribution de produits sanguins en France. Il y a en effet 1.7 millions de donneurs qui donnent 1.8 fois leur sang par an, ce qui permet d'avoir un offre de 3.06 millions de pochettes pour 3 millions de distribuées. En théorie et en pratique, l'EFS couvre entièrement ces besoins actuels, mais si demain, l'EFS récoltait encore plus de don, elle les utiliserait tous, car il partirait dans d'autres domaines, tel que la recherche. Il est donc important de ne pas diminuer le nombre de donneur, objectif atteint grâce au différentes campagnes, mais il serait aussi très important d'augmenter le nombre de donneurs pour prévenir l'augmentation des demandes et permettre des progrets plus rapide dans la médecine.

Mais comment augmenter le nombre de dons ?
Pour ça, il faudrait que le nombre de donneurs augmente ou/et qu'ils donnent leur sang plus souvent. Les deux peuvent se faire via des sensibilisations, mais pour augmenter le nombre de donneurs, il y a un autre méthode qui est d'autoriser plus de gens à donner leur sang, car oui, nous n'en avons pas tous le droit, et si tu lis ces lignes, il y a des chances que tu sois concerné.
En théorie, l'exclusion touche :

  • à vie les personnes ayant subi une transfusion, une greffe d'organe, pris certains types de médicaments, s'étant injecté de la drogue, étant atteint par des IST ou ayant un partenaire atteint d'IST.
  • pour 4 mois les personnes ayant eu plusieurs partenaires sexuels, subi des tatouages ou des piercings, voyagé dans des zones à risque.
  • les femmes enceintes ou ayant accouché moins de 6 mois auparavant.
  • à vie les hommes ayant eu des rapports sexuels avec d'autres hommes.

Dans la pratique, cela touche aussi certaines femmes ayant eu des rapports sexuels avec une autre femme dans leur vie.

Les deux derniers points sont ceux sur lesquelles je voulait discuter. En effet, ils partent du principe que les hommes ayant eu des rapports avec d'autres hommes dans leur vie, sont quasiment tous atteint d'IST, et ce sont donc 5% (part d'hommes estimée la plus basse ayant eu des relations sexuelles avec d'autres hommes au cours de leur vie) de personnes qui, même si elles le voulaient ne pourraient pas donner leur sang, alors que chaque don est par la suite analysé et dépisté.

Faisons rapidement un calcul théorique. Je vous disais que chaque année 1.7 million de donneurs donnaient 1.8 fois leur sang par an. En augmentant ce chiffre de 5% (afin de considérer que le même pourcentage de personnes ayant eu des rapports avec un homme iraient donner leur sang que les personnes pouvant donner leur sang irait le donner), nous obtiendront théoriquement 3.213 millions de dons par an. La variation peut sembler faible, mais c'est énorme.
Mais ces chiffres ne tiennent évidement pas compte d'une réalité, qui est que les homosexuels et bisexuels masculins sont plus touchés par les IST que les autres catégories de la population. Le pourcentage le plus grand que j'ai pu trouver est autour de 10%.
En tenant compte donc compte que 10% des donneurs homosexuels se feraient refuser leur don, on obtient tous de même 3.1977 dons annuels.

Ces chiffres sont théoriques et pourraient être plus faible car ils ne tiennent pas compte, que bien que non-légal, certains hommes ayant eu des rapports avec d'autres hommes, font tous de même des dons.


Ils pourraient aussi être plus grands car :

  • ils ne tiennent pas compte du fait que les hommes non homosexuels et bisexuels ont aussi des IST.
  • ils partent des pourcentages les plus faibles ou les plus grands à la défaveur du calcul.
  • ils ne tiennent pas compte d'un possible engouement du au fait du retrait de cette restriction.
  • ils ne tiennent pas compte que parmi les 5% de personnes pouvant être exclues par le critère des rapports entre hommes, tous ne sont pas homosexuels.

Ainsi, en ouvrant le don du sang à toutes les orientations sexuelles, l'EFS bénéficierait dans tous les cas, d'un nombre de dons plus important, sans pour autant augmenter les risques, et permettrait de diminuer la discrimination en France.

Et vous, voudriez-vous devenir un super-héros ?

Partager cet article

Répondre à Le don du sang : T'es homo ? Dégage ! - commentaires sur le forum
BryanMarie44
 
Date 03/10/2014 1:45

Perso je donne mon sang et je me foux totalement d'être gay ou pas, tant que je "sort couvert", je suis un donneur aussi légitime que n'importe quelle etero qui se respecte =) Apres tout ma...


victorhamon5
 
Date 11/08/2014 17:49

Il est vrai que c'est encore un sujet d'actualité qui pourrait tendre à changer dans les prochaines années. Mais il faut reconnaître que c'est dommage qu'une personne avant tout citoyennes, mais homo...


canapolair
 
Date 08/06/2014 14:39

Ne venez pas vous plaindre car vous avez hollande. les promesses n'engagent que ceux qui croit. Et bien sur rejeter les homos et les bi n'a pas sens. et là pour dire que le gouvernement...


pediatric-ward
 
Date 17/05/2014 18:11

Personnellement, je comprends pas qu'on râle encore là dessus. Je suis bisexuel, je suis considéré donc "plus à risque" tout simplement parce que c'est le cas, malgré que je prenne toutes mes...


Voska
 
Date 10/05/2014 20:51

Mais c'est vraiment une population à risque, dans laquelle malgré la prévention l'évolution des IST est mauvaiseC'est faux. Si effectivement on a bien un 50-50 aux contaminations ET quand on interroge...


Vilcrik
 
Date 10/05/2014 14:50

J'exige aussi de mon partenaire une transparence sur les IST. Il peut en avoir, mais je dois le savoir pour qu'on prennent les mesures adéquate. Donc, sur l'honneur, il se doit d'être transparent....


ValDeNantes
 
Date 10/05/2014 3:18

Bah je suis désolé, mais moi je ne suis pas d'accord. Je vais étaler un peu ma vie privée, mais : Je ne pratique des relations que quand je suis en couple et normalement avec un délai. J'exige...


Martichou
 
Date 09/05/2014 23:54

Ce sont les PRATIQUES HOMOSEXUELLES qui interdisent l'accès au don du sang. Sur le fait qu'il faille l'interdire à tous, c'est effectivement difficilement compréhensible, je ne suis pas vraiment pour....


Vilcrik
 
Date 09/05/2014 22:33

L'EFS justifie cette différence de traitement par le fait que la promiscuité des hétérosexuels avec des personnes contaminées au VIH n'est pas la même que chez les homosexuels. Cela s'explique pour...


Apgar
 
Date 09/05/2014 22:20

Oui et pareil pour les hétérosexuels. Merci de le rappeler, c'est exactement ce que je disais plus haut : CHAQUE poche de sang est analysée. Mais le temps de séroconversion ou de multiplication...


Répondre à Le don du sang : T'es homo ? Dégage ! - commentaires

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Les homosexuels exclus du don du sang

La demande de sang est aujourd’hui encore toujours aussi importante. Malgré les campagnes d'appel aux donneurs on constate que ceux-ci ne sont toujours pas assez nombreux. On se sent tous...

Le don du sang bientôt ouvert aux homosexuels ?

Nombreux sont ceux qui l'ignorent encore : en France, les Hommes ayant (ou ayant eu) des relations sexuelles avec des Hommes (HSH) ne peuvent pas donner leur sang.

les 25 000 auront leur dose

"La sécurité doit être assurée, il n'est pas question de prendre le moindre risque en terme de transfusion mais le critère ne peut pas être (...) l'inclination sexuelle" Marisol Touraine,...

Le gouvernement contre l'homophobie.

Ils l'avaient promis, ils s'y attellent ! Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault planche actuellement sur une mission contre les discriminations visant les LGBT.

Finlande : Don du Sang en Finlande : les gays « persona non grata »

Lundi dernier, le gouvernement finlandais a statué sur la politique de la Croix Rouge interdisant aux hommes homosexuels de faire don de leur sang. Pour le gouvernement finlandais, cette interdiction...

Le don d'organes post-mortem, c'est un choix.

Pourquoi choisir de donner ses organes ou tissus après une eventuelle mort cérébrale ? Comment faire pour faire savoir que je veux donner mes organes post-mortem ? Autant de questions qui doivent se...

Un prêtre se prononce pour le mariage pour tous à Quimper.

En dehors de l'anecdote d'un prêtre courageux, ce petit fait divers dans le débat concernant le mariage pour tous, est aussi révélateur d'un discours biaisé. Celui d'un manichéisme trop habituel entre...

SOS homophobie en campagne d'adhésions

SOS homophobie souhaite augmenter le nombre de ses membres à l'approche des présidentielles.

Don du sang : Pétitions pour l'ouverture aux homo/bi-sexuels

Pour que les homosexuels et bisexuels puissent eux aussi donner leur sang, trois associations se mobilisent et lancent deux pétitions en vue de la présidentielle de 2012.

Sexion d'Assaut : ''On est homophobes à 100% et on l'assume'', leurs concerts annulés.

Le groupe Sexion d'assaut fait parler de lui en incitant les gens à devenir homophobe, suite à ses déclarations homophobes et malgré ses multiples excuses, plusieurs concerts du groupe Sexion d'Assaut...