Yes we cannabis !

2014 ouvre une nouvelle ère dans les politiques publiques menées vis-à-vis des drogues qui tranchent avec ce que l'on connaissait jusque-là. Pour ce qui est du cannabis en tout cas, la tendance n'est plus à la répression mais à l'encadrement.

 

Le 1er janvier 2014, l'État du Colorado (États-Unis) a vu des milliers de personnes faire la queue à l'entrée des premiers coffee shops. Désormais il est permis dans ces établissements de vendre jusqu'à 28 grammes par client sur présentation d'une pièce d'identité attestant de la majorité de l'acheteur. A partir du 6 juin 2014 il en sera de même dans l'État de Washington. En dehors des frontières étasuniennes, l'Uruguay, dirigé par le débonnaire "Pepe Mujica", emboitera bientôt le pas puisque la loi sur la légalisation du cannabis a été adoptée le 10 décembre 2013 et n'attends plus que les dispositions organisant son entrée en vigueur.

Hormis les Pays-Bas qui font figure d'exception en tolérant depuis 1976 la vente et la consommation de cannabis, le reste du monde demeure campé sur ses positions.

C'est donc l'occasion de questionner, une fois de plus, la pertinence de nos propres lois en la matière. D'abord, on est en droit de se demander si la loi en elle-même est dans son rôle lorsqu'elle prohibe la détention et l'usage de tels produits ?

Jean Marie Étienne Portalis, rédacteur du Code civil, a dit dans son Discours préliminaire du premier projet de Code civil (1801): "Ce qui n’est pas contraire aux lois, est licite. Mais ce qui leur est conforme, n’est pas toujours honnête ; car les lois s’occupent plus du bien politique de la société que de la perfection morale de l’homme."

En d'autres termes, la loi a pour préoccupation le "bien politique de la société", plus que la moralité de l'individu. Il est donc permis de penser que la façon dont nous entendons mener notre vie, sans pour autant déranger l'autre, ne regarde que nous et n'a pas à être réglementée par la loi.
La réalité est que le droit n'a jamais façonné une société, c'est l'inverse. Ainsi, le Code de la consommation est arrivé en 1978 en réponse au développement du consumérisme, 80 ans après la fondation du premier grand groupe de distribution : Casino. Hier le divorce a été légalisé, aujourd'hui le mariage homosexuel autorisé, etc. Parce que la morale sociale change, le législateur intervient pour encadrer des phénomènes qui n'attendent pas les textes pour exister.
On peut établir un parallèle avec la décision récente du gouvernement espagnol d'adopter un texte limitant fortement le droit à l'avortement conformément aux promesses de campagne. Ce qui a été dénoncé unanimement comme un "retour en arrière". De la même façon qu'il est absurde d'interdire l'avortement parce que celui-ci aura quand même lieu (mais dans des conditions déplorables). Il est tout autant incohérent d'interdire et de réprimer la vente et la consommation de substances consommée en France par près de 4 millions de personnes selon les chiffres (sur l'année 2011) de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies.
Depuis plusieurs décennies le marché noir de la drogue est une importante source de revenus pour les réseaux mafieux dans le monde. En interdisant son commerce, l'État se prive d'une juteuse taxe qui aurait pu bénéficier à l'ensemble de la société et aurait permis, par exemple, de financer ces politiques de préventions et d'aide aux dépendants. Car légal ou non, les addictions sont là, autant en financer le traitement par des fonds qui pour l'heure nous échappent. totalement.

De plus, l'argument est connu mais il est toujours aussi contondant: c'est parce que l'alcool et la cigarette sont autorisés que l'interdiction du cannabis est difficile à comprendre. L'éthanol et la nicotine sont-ils susceptibles de créer plus de mal que le tétrahydrocannabinol ?

Espérons que nos gouvernants et notre "opinion publique" cesseront donc de vivre avec des œillères et de jouer aux prudes... L'inefficacité des politiques menées jusque-là à peut être contribuée à cette importante évolution des mentalités qui à démarré de l'autre coté de l'Atlantique. Gageons que ce sera notre tour dans moins de temps qu'il n'y parait.

Tags
Partager cet article

Répondre à Yes we cannabis ! - commentaires sur le forum
angebleu
 
Date 02/02/2015 16:33

Vous saviez d'ailleurs que la légalisation du cannabis rapporterait des milliards à l'Etat en France... C'est ce qu'affirme ... Vous en pensez quoi ?


bo09
 
Date 10/09/2014 18:36

Le mardi 9 septembre 2014, à New York, la Commission globale sur la politique des drogues à rendu son rapport. On peut lire, à titre d'introduction, que (...) Les obstacles à la réforme des...


bo09
 
Date 21/08/2014 17:06

dépénalisation de toutes les "drogues", sauf l'héroïne et la drogue crocodile et responsabilisation des usagers.;)


Kerozen
 
Date 21/08/2014 1:18

dépénalisation de toutes les "drogues", sauf l'héroïne et la drogue crocodile et responsabilisation des usagers.


bo09
 
Date 27/07/2014 10:55

Plaidant pour la légalisation complète de la marijuana aux Etats-Unis, dans un éditorial publié le 26 juillet, le New York Times compare sa pénalisation aux errements de l'époque de la Prohibition,...


bo09
 
Date 14/06/2014 10:45

Le risque d'infertilité a souvent été évoqué par les tenants d'une politique dure à l'égard du cannabis. Ils se sont fondés, notamment, sur les travaux menés par Allan Pacey de l'université de...


bo09
 
Date 07/05/2014 10:29

En quarante ans, la politique américaine de « guerre contre la drogue » a largement échoué et a coûté mille milliards de dollars, écrit George Soros, le milliardaire philanthrope dans une tribune...


bo09
 
Date 03/05/2014 14:56

L'Uruguay légalise la consommation, la production et la vente de cannabis(une [r]évolution portée à bout de bras par Jose Mujica le célèbre Président de la République qui vit simplement et reverse la...


bo09
 
Date 26/02/2014 18:47

Le chanvre fait désormais son apparition à la carte des grands restaurants... >> << Au menu : poisson à la résine de cannabis et yaourt à l'herbe, avec des croûtons de pain de...


Dykstra
 
Date 25/01/2014 22:47

Dykstra : Les "dégénérés" mais également nombre de malades souffrant de maladies graves et pour qui le cannabis est une vrai aide contrairement à ton commentaire non-productif... Et on peux...


Répondre à Yes we cannabis ! - commentaires

Qui est le rédacteur?

bo09 Homme 27 ans
FR, Paris
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de bo09
Voir ses photos

Voter pour cet article

Sujets proches

{news.titre}

{news.description}