Sortons les cotillons !

  Société

On l'a tellement attendu, on s'est tellement battus, on a tellement marché, argumenté, râlé,partagé,été éc½urés : le sénat vient d'adopter (eh eh eh)...

 

La sphère dominante et l'homosexualité comme...

  Cinéma

La filmographie de Gus Van Sant constitue une ½uvre polymorphe, tant dans sa forme que dans les sujets traités. Cependant, certains thèmes récurrents...

 

Le don d'organes post-mortem, c'est un choix.

Pourquoi choisir de donner ses organes ou tissus après une eventuelle mort cérébrale ? Comment faire pour faire savoir que je veux donner mes organes post-mortem ? Autant de questions qui doivent se poser pour n'en pas laisser la charge à ses proches.

Le don d’organes post-mortem est tout simplement l’action de prélever des organes ou tissus d’un corps humain mort cérébalement, qu’on nomme plus couramment « donneur », pour les retransplanter dans le corps de patients, nommés « receveurs », pour leur permettre de survivre malgré des organe(s) vital(aux) gravement atteints. Dans tout les cas, le don est, par définition, gratuit et anonyme.

 

Chaque femme ou homme est concidéré(e) comme un(e) patient(e) potentiel(le). Le consentement des proches (parents, enfants, …) est obligatoire avant tout prélèvement. Cependant, il existe un moyen d’accélérer le processus.

En effet, post-mortem, les organes ne vivent pas longtemps et les actes chirurgicaux sur le donneur et sur le receveur prennent un certain temps car les organes ou tissus doivent être recousus un à un, capillaire sanguin par capillaire sanguin.

C’est pourquoi, il existe une carte de donneur d’organes délivrée gratuitement par différentes organisations. L’association France ADOT (Association pour le Don d’Organes et de Tissus humains) la délivre après le remplissage d’un formulaire rapide, puis vous ajoute sur ses listes.

La porter sur vous (avec vos papiers d’identité par exemple), permettra d’accélérer la machine, même si le consentement des proches reste nécessaire car elle n’a aucune valeur légale. Il faut donc, et porter la carte, et avertir vos proches.

 

Pourquoi faire cette démarche ?

Certains, distants face à cette question, ne veulent pas qu’on touche à leur corps. Cependant, imaginez le bonheur que vos organes, qui toutesfois ne vous serviront plus, apporteront à des familles, des enfants qui n’attendent qu’une transplantation pour leur survie, allongés dans leur lit d’hôpital …

 

De surcroît, vous n’êtes pas obligé.e.s d’attendre votre mort pour secourir des femmes et des hommes en souffrance. Le don du sang est tout aussi nécessaire que les dons d’organes ou de tissus.

Lors d’opération qui ne se passent pas comme prévu, d’accouchement délicat, d’accident de la route, … une grande quantité de sang peut être demandée en pour maintenir le patient en vie. Sans dons, pas de deuxième chance …  

 

Alors, rendez-vous sur le site de France ADOT, rubrique « Devenir donneur », onglet « Obtenir la carte de donneur ». C’est aussi simple que dire bonjour et ça sauve des vies !

 

Partager cet article

Répondre à Le don d'organes post-mortem, c'est un choix. - commentaires sur le forum
jhorleans
 
Date 14/11/2013 20:54

le don du sang est interdit pour les gays et il me semble que le don d'organe aussi ...


Max_BCN
 
Date 13/11/2013 12:23

+1 a la reponse de LuxImperator, en effet nous sommes tous considérés comme des donneurs d'organes par défaut. Il faut explicitement s'inscrire sur un liste pour refuser. Bien sur l'ethique medicale...


LuxImperator
 
Date 16/09/2013 12:43

Faux, le défunt est présumé d'accord pour le don d'organe si celui-ci n'a pas mentionné de son vivant qu'il ne souhaitait pas donner ses organes sur un registre conçu pour. Cf: Art 16 du code...


the-ark
 
Date 15/09/2013 18:21

Oui, bon je me suis un peu emporté je le reconnais désolé. Tu as le droit de te tromper. La greffe d'organe malheureusement ce n'est pas la panacée, je suis bien d'accord, mais la recherche...


Francodu13
 
Date 14/09/2013 22:40

petit hic concernant le don du sang.... Les homosexuels n'ont pas le droit de le donner. D'ailleurs je ne comprend pas pourquoi, vu que certes, le nombre de séropositifs au VIH est beaucoup plus...


ZakopniK
 
Date 14/09/2013 21:47

Oui je pensais reins et j'ai écris rate cela ne signifie pas que je suis con simplement que je pensais à une chose et que j'en ai écrit une autre. Je sais bien que l'on ne fait pas de dialyse pour une...


the-ark
 
Date 13/09/2013 23:25

Oh putain t'es c**... J'ai quand même l'impression que tu ne sais pas du tout de quoi tu parles... Quand je t'entends parler de personnes ayant préféré "mourir d'une rate en mauvais état"......


ZakopniK
 
Date 13/09/2013 22:49

La législation Française est très très mal foutu concernant le don d'organe. Donc de toute manière même si tu précises que tu souhaite donner tes organes après ta mort il y aura forcément des...


zuljin
 
Date 13/09/2013 22:40

Le prélèvement d'organe devrait être automatique à moins que la personne se soit inscrite sur le fameux registre ou en cas de contre-indication médicales.je croyais que c'était déjà le cas moi. quoi...


Laireen
 
Date 13/09/2013 22:38

Je trouve que ça vaut vraiment la peine de donner du sang quand on est en vie et des organes quand on est mort et que c'est possible. Si ça peut sauver des vies, la questions ne devraient pas se...


Répondre à Le don d'organes post-mortem, c'est un choix. - commentaires

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

les 25 000 auront leur dose

"La sécurité doit être assurée, il n'est pas question de prendre le moindre risque en terme de transfusion mais le critère ne peut pas être (...) l'inclination sexuelle" Marisol Touraine,...

Don d'Organne: Interdiction par Santé Canada aux homosexuels

Santé Canada interdit aux homosexuels le don d'organe. Question de sécurité ou une simple discrimination?

Mode éhique : La fibre de lait

Mode éthique : la fibre de lait, une matière écologique d'avenir (et pas moche).

Le don du sang : T'es homo ? Dégage !

Le 14 juin c'est la journée internationale du don du sang, et comme tous les ans, il y a fort à parier que la campagne transformera les donneurs en super-héros, chose à laquelle nous n'avons pas le...

Finlande : Don du Sang en Finlande : les gays « persona non grata »

Lundi dernier, le gouvernement finlandais a statué sur la politique de la Croix Rouge interdisant aux hommes homosexuels de faire don de leur sang. Pour le gouvernement finlandais, cette interdiction...