Se marier à Poil, l'évènement annuel.

Fait-il vraiment bon vivre à Poil (ou à Corps-Nuds) ? Les communes aux noms «burlesques et chantants» se retrouvent ce week-end à Vinsobres, dans la Drôme.

Le village de Vinsobres (Drôme) se prépare à avoir la gueule de bois. La petite commune de 1 500 habitants attend 15 000 visiteurs au 11e grand raout annuel de l’Association des communes de France aux noms burlesques et chantants.

Parmi la quarantaine de membres de l’association, on compte :

Latronche, Arnac-la-Poste, Poil, Corps-Nuds, La Bénisson-Dieu ou encore Saint-Barbant... Le célèbre Montcuq boude le rassemblement, tout comme Lorgies, ancien membre qui n’assume plus. Marché de produits du terroir, dégustations, musique folkloriques, «défi humoristique» entre maires sur un podium, Vinsobres joue à fond la carte de l’insolite dans une ambiance très «douce France».


Pour Max Roussel, maire de Latronche jusqu’en 2008 et toujours très impliqué dans l’association, cette particularité est en tout cas loin d’être une blague, c’est un business.

«C’est l’occasion de se faire un nom, même si le notre porte à rire, et d’attirer des touristes pour leur vendre nos produits régionaux».

Même son de cloche à Poil (Nièvre), où l’on édite des cartes postales et des T-shirts déclinant tous les jeux de mots possibles («Tous à Poil» restant un best-seller). Cela permet aussi d’écrire des états civils pittoresques, du style «M. et Mme X se sont mariés à Poil»...

Selon Alain Prigeant, maire de Corps-Nuds, à côté de Rennes, le «coming-out» de son village, via l’organisation de la fête des communes aux noms burlesques il y a trois ans, a permis de «créer une identité, de fédérer les gens et d’attirer des touristes». Dont un grand rassemblement de naturistes.

Mais il n'y a pas que des avantages. Le grand fléau touchant ces communes reste le vol de panneaux municipaux. En septembre dernier, l’équipe de la matinale de Fun Radio avait provoqué l’ire de la mairie de Chatte, en brandissant sur les réseaux sociaux le panneau du bourg «offert» par un auditeur. Le village a été «dédommagé» par la radio depuis, avec l’organisation d’un concert gratuit sur place.

«Le vol de panneaux, c’est récurrent, nous confirme-t-on à la mairie de Poil. Ça représente un budget pour nous – chaque panneau coûte 300 euros pièce et on nous en pique environ deux par an.

Mais il y a quelques années par exemple, ce sont neuf panneaux qui ont été dérobés en une nuit au mois d'août! Il paraît qu’il y a un marché pour les collectionneurs...»

Autre problème pour les villes aux noms sexuellement évocateurs, comme Poil et Corps-Nuds : L'exhibitionnisme

«C’est en effet un grand classique de venir faire une photo à poil à Poil». Et Corps-Nuds, bourgade voisine de Nouvoitou, est apparemment devenue une étape des streakers anglais, grands praticiens du déshabillage éclair, quand ils sont de passage dans la région.

Partager cet article

Répondre à Se marier à Poil, l'évènement annuel. - commentaires sur le forum
Laireen
 
Date 11/08/2013 1:57

Pareil pour Saint Sulpice. :3 Un jour, j'suis passée dans un village qui s'appelait "La Grippe", c'est tout de suite moins intéressant...


bonzaymaniac
 
Date 27/07/2013 1:04

Il me semble qu'une ville des Deux-Sèvres porte le nom de " Sainte Verge " . . . Un nom de ville qui me fait beaucoup rire est "St sulpice", j'ai toujours tendance à lire "St...


Popourri
 
Date 22/07/2013 17:39

Il faut que j'y aille. Vous voyez ça marche leur coup d'pub. Nan mais sans deconner, ça a l'air vachement chouette, je veux tellement aller jeter un oeil à poil !


FleurDorient
 
Date 22/07/2013 14:30

Actu : Se marier à Poil, l'évènement annuel. Fait-il vraiment bon vivre à Poil (ou à Corps-Nuds) ? Les communes aux noms «burlesques et chantants» se retrouvent ce week-end à Vinsobres, dans la...


Répondre à Se marier à Poil, l'évènement annuel. - commentaires

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Une "Manif pour tous" bien orageuse.

Alors que le texte poursuit son voyage législatif au Sénat, les opposants au Mariage pour Tous se rassemblaient ce 24 Mars à Paris pour une manifestation de la dernière chance. Des débordements...

Journée de la bisexualité

Peu connue, cette journée de la bisexualité est fêtée tous les ans le 23 septembre.

Un centre d'accueil LGBT en plein centre de la ville rose

Le centre LGBT de Toulouse, initié en 2008, a débuté ses permanences le 10 mars dernier. Installé en plein centre dans des locaux prêtés par la maire, le centre revendique une volonté de promouvoir la...

Du nouveau au Refuge

L'association LGBT "Le Refuge", qui propose une écoute et un hébergement aux jeunes homosexuel(le)s rejetés par leurs proches, vient d'être déclarée "d'utilité publique" par le...

France Télévisions ou l’art de la calomnie, de l’improvisation et de la désinformation

France 2 au journal télévisé de 13h injurie et diffame Za-gay.org

Flash Test VIH - Semaine de depistage !

La semaine du 23 au 29 septembre 2013, les centres de dépistage se déplacent près de chez vous pour une opération de grande ampleur visant à dépister les populations à risque. Il s'agit de la plus...

Les francais découvrent l'asexualité.. grâce à Plus belle la vie

Vendredi 9 novembre, lors de l'épisode quotidien de Plus belle la vie, Léa, un personnage de la série a fait une révélation : elle est asexuelle. Suite à ça, la page Wikipédia dédiée à ce terme a...

Agression homophobe, Wilfred de Bruijn victime des débats sur le mariage ?

Ce week-end, Wilfred de Bruijn a été violemment agressé dans la rue. Il décide alors de poster la photo du résultat de cette agression homophobe sur Facebook et les grands médias commencent enfin à...

Za-gay soutient l'association Le Refuge

La rédaction de Za-gay a accueilli pour vous Anthony, membre du Refuge et le président national de l'association, Nicolas Noguier. Ainsi, les membres de Za-gay ont pu leur poser leurs questions. Zoom...

Rassemblement contre l'homophobie à Liège

Le 21 avril 2012, à Liège(Belgique), quatre individus ont battu à mort Ihsane, un jeune homosexuel d'origine marocaine de 32 ans. Ce dimanche 13 mai, un rassemblement contre l'homophobie s'est...