Prussian Blue : le bel ouvrage, ô la belle plume.

Une couverture veloutée, une maquette sobre, un visuel intrigant et un sommaire diversifié, il n'en faut pas beaucoup plus pour porter son attention sur le quatrième numéro de la jeune revue « Prussian Blue ».

    Pour fêter son anniversaire, le magazine au sous-titre évocateur du « monde de l'art » bénéficie d'un temps maussade qui pousse au cocooning. La version « printemps 2013 » de Prussian Blue se savourera donc un soir, lové sous une couverture, un thé fumant à la main. Prussian Blue est véritablement un bel objet qu'on ne cache pas dans un porte-revues. La qualité des illustrations et le graphisme agréable sont d'autant plus appréciables qu'ils ne viennent pas masquer un quelconque néant rédactionnel.
    Les amateurs d'art ne seront pas lassés par un énième commentaire sur les expositions en vogue. Ici, le parti-pris de mettre en avant la photographie contemporaine française ne fait pas d'ombre aux autres arts. C'est avec surprise et délectation que l'on s'attarde autant sur l'entrevue avec Marko Letonja, un chef d'orchestre slovène, que sur celle qui nous met en présence d'André S.Labarthe, figure tutélaire du cinéma français. De prestigieux collaborateurs se succèdent pour fournir au lecteur une petite centaine de pages sobres et fines. On notera ainsi la variété des plumes qui participent à cette publication : historiens, philosophes, photographes, écrivains et journalistes se côtoient avec aisance pour donner à cette revue d'art son caractère polymorphe.
    Les « pages bleues » consacrées au « marché et à l'actualité de l'art » évitent l'écueil de devenir un palmarès des ventes. Les portraits qui s'y trouvent font ressortir l'humain au cœur des structures culturelles françaises : ses acteurs y perdent leur costume de managers pour se vêtir de la robe de l'esthète. Quant à la page « petit maître », elle sort des sentiers battus pour rendre aux peintres oubliés un peu de la lumière qu'ils méritent. C'est du moins ce dont nous convainc aisément Guillaume de Sardes lorsqu'il présente L'Adoration devant le Dieu Pan de Jacques Philippe Caresme.
    Le dossier mis en avant par la couverture « Antoine D'Agata au brésil » exhibe les étranges flous sexuels de Sao Paulo à Salvador. Le tourbillon est plutôt intrigant, comme un Egon Schiele dopé à la rapidité du XXIème siècle. On restera plus sceptique quant aux textes qui accompagnent les photographies. Ce journal quotidien désabusé et laconique vomit les corps et la drogue sans éviter les clichés du genre. L'oeuvre visuelle gagnerait malheureusement en puissance à être seule plutôt que mal accompagnée. De fait, « La Chambre Close » qui la précède se contente de l'érotisme froid, plus classique mais muet de Guillaume Sardes, dont le don d'ubiquité sied particulièrement à l'ensemble du trimensuel.
    Prussian Blue vaut le coup d'oeil et la caresse du doigt, même si son prix un peu élevé, bien que justifié par le soin apporté au support et au choix des participations, l'éloigne peut être des bourses les plus modestes.

Partager cet article

mulch
 
Date 13/06/2013 17:20

Actu : Prussian Blue : le bel ouvrage, ô la belle plume. Une couverture veloutée, une maquette sobre, un visuel intrigant et un sommaire diversifié, il n'en faut pas beaucoup plus pour porter son...


Laisser un premier commentaire

Qui est le rédacteur?

mulch Femme 25 ans
FR, Nord
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de mulch
Voir ses photos

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

La Revue Monstre invitée au Mac/Val

La Revue Monstre, revue sous-titrée pour ces trois premiers numéros "Revue d'exploration pédé pour la décennie" puis en attendant le quatrième "La Revue qui épuise le Genre" est...

Tunisie : le premier magazine de la communauté LGBT

En vivant dans une société conservatrice, où l'homosexualité est illégale, la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre de Tunisie doit faire face à d'énormes pressions. De ce fait, en...

Têtu : nouvelle formule !

Têtu, le mensuel de référence de la communauté gay et lesbienne fait peau neuve à compter du 18 février.

Tecktonik gay pour fillette ?

Un DVD porno gay a été découvert dans un magazine réservé aux fillettes de 8 à 12 ans..

Visitez des chambres !

« Dans ma chambre » est un site novateur de partage de photos de chambres ouvert depuis 20 jours, à visiter sans modération par tout le monde que vous soyez en quête de voyeurisme, de découverte ou...

Association NOH8 France

La campagne NOH8 est une protestation silencieuse photographique créée par le photographe Adam Bouska (www.bouska.net) et son partenaire Jeff Parshley en réponse directe à l'adoption de la Proposition...

La démocratisation de la photographie à l'ère du numérique

Au cours du 20ème siècle, de grands changements technologiques sont venus bouleverser notre quotidien. Les progrès en la matière ont permis de rendre accessible tout un ensemble de produits de la vie...

Hamalgame douteux pour Hondelatte

Voici un élément douteux, révélé dans le journal Libération par Alexandre Lacroix, rédacteur en chef de Philosophie Magazine, invité à participer au débat diffusé suite au "Jeu de la Mort". Hondelate...

Soigner le SIDA

Les chercheurs de l'équipe de Rafick-Pierre Sékaly ont trouvé la protéine magique : une étape clé dans le soin du SIDA.

Décès de la chanteuse et comédienne Colette Renard

La chanteuse et comédienne Colette Renard est décédée le 6 octobre 2010 à l'âge de 86 ans, des suites d'une longue maladie. Les plus jeunes la connaissent surtout grâce à son rôle dans la série "Plus...