Fragilité, ton nom est femme !

Des Suffragettes jusqu'au mouvement Femen, de la petite-fille à Barbie jusqu'à la femme active, la Journée de la Femme est l'occasion de revenir sur ce que signifie pour nous le féminisme. Shakespeare avait raison : Fragilité ton nom est Femme. Non que la femme ne soit pas forte, mais sa situation, elle, souffre encore de l'adversité du patriarcat, de cet empire du père, de ce règne d'une société basée sur la domination de l'homme, et de cette histoire qui ignore la parité entre héros et héroïnes du passé.

Femme, femme, femme. Voilà une vision intéressante. Il y a toujours eu pour moi trois genres de femmes. Tout d'abord cette ménagère qui n'avait pour seule question que la composition du repas qu'elle préparerait le soir même pour son mari, rentrant du travail, et qui s'offusquait du moindre écart de conduite du fils de la voisine un peu trop too much à son goût. Mais bientôt, quittant le tablier pour brandir les poings, certaines de ces ménagères se firent actrices du progrès et bousculèrent l'idée même de la Femme. Cette idée créée de toute pièce par l'homme. Du droit de vote aux lois sur l'IVG jusqu'aux autres combats libérateurs, le XXe siècle nous donna une certaine idée de la femme, d'une femme en libération, d'une femme qui allait vers cette égalité tant désirée et pour laquelle elles se sont battues, générations après générations... Pourtant cette égalité était loin d'être accomplie.

Ces femmes courageuses engendrèrent les générations de femmes qui pénétrèrent en force dans le XXIe siècle avec pour seule envie de reussir une carrière, de progresser, de monter l'échelle d'une hierarchie masculine. Et elles y sont arrivées. La femme la plus riche est française ! La présidente du syndicat du patronat, grande instance partiarcale ? Encore une femme. Les candidats à la mairie de Paris ? Des femmes. Toujours des femmes, encore des femmes dans notre paysage changeant. Et si elles avaient la solution pour effacer le reste des inégalités hommes/femmes, et si elles portaient en elle la volonté qui manquent aux hommes pour renoncer à cette longueur d'avance millénaire ? A ces privilèges qui apparaissent de plus en plus injustes ? Ce n'est plus aujourd'hui que l'affaire d'un écart moindre au vu de centaines d'années d'oppression ... Pourtant, femme decomplexée ne rime pas avec femme vulgaire. Où est alors la juste mesure ? Et si, au final, dans leur discrétion, les femmes n'avaient pas été les plus malignes ? Voici que les femmes aggrandissent les failles et nous montre qu'elles aussi elles peuvent choquer, elles peuvent jouer avec le rôle qu'on leur avait donné dans une société de consommation toujours plus matérialiste. Les femmes sont désormais moins des objets que des sujets ! Elles ne sont plus le faire-valoir de la nouvelle hybride de chez Renault, non. Elles incarnent leur propre libération ! Il n'y a qu'à voir l'action des Femen ! Elles "s'exhibent les seins à l'air" et ce n'est plus pour le plaisir masculin. Je préfererais dire qu'elles militent torse-nu ! Oui, en quoi des seins ne seraient que des objets sacrés qu'il n'est bon d'exhiber que pour faire plaisir à monsieur ? Voilà le message : la femme est forte et, plus que la ménagère, engendre l'avenir. 

La troisième femme est celle qui s'imposera durant notre siècle prometteur. Elle devra être au devant des traditionnalistes et des conservateurs qui crient leur haine du progressisme, contre les homos, contre les lesbiennes, contre les transexuels, contre tout ce qui n'est pas en accord avec leur religion, quelle qu'elle soit. Elle aura pour charge d'assumer une nouvelle condition, une femme réinventée, qui, forte de l'élégance qu'au final nous jalousons, elle puisse également s'imposer comme une référence. Qu'avons nous à part nos valseuses messieurs ? Les hommes ont toujours tout eu, les clés leurs ont été confiées directement alors que les femmes étaient, quant à elle, mise sous le verrou d'une infériorité devenue un piètre mythe aujourd'hui pour quiconque croit au progrès. C'est parce qu'elles doivent se battre encore et encore que les femmes  portent le progrès ! C'est ce sont ces femmes que nous devons laisser s'exprimer, à qui nous devons laisser le porte-voix et à qui nous voulons de tout coeur le lui donner ! Mais qu'ont-elles à offrir de plus ? Certainement plus de choses que ce que les hommes ont conservé pendant tant d'années...

Alors quel sens donner à cette journée de la femme ? On entend qu'elle devrait être supprimée parce qu'elle rabaisse, ou au contraire parce que la journée de la femme devrait durer 365 jours par an. Au contraire, on la loue comme cette piqure de rappel nécessaire pour rappeler qu'elles sont là, les femmes, et qu'il y a encore du chemin à faire. Cette journée n'est en fait qu'un indice de l'écart qui devra - et qui doit - se réduire. J'espère vivre assez longtemps pour qu'un jour, devant notre incompétence, nous devions demander une journée de l'homme parce que c'est lui, s'il ne suit pas le mouvement, qui risque d'être les dernières traces d'un monde qui allait mal et qu'ELLES ont rattrapés de justesse...

Partager cet article

Répondre à Fragilité, ton nom est femme ! - commentaires sur le forum
allomat69
 
Date 10/03/2013 10:55

Je pense que notre pays irait bien plus mal, si les femmes n'avaient pas courageusement pris des responsabilités, bien souvent dans des domaines difficiles où les hommes ne voulaient plus faire...


glf
 
Date 09/03/2013 23:35

Actu : Fragilité, ton nom est femme ! Des Suffragettes jusqu'au mouvement Femen, de la petite-fille à Barbie jusqu'à la femme active, la Journée de la Femme est l'occasion de revenir sur ce que...


Répondre à Fragilité, ton nom est femme ! - commentaires

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Art visuel militant : Quand une photographe Black et Goudou décide d'exister.

Alors que les Gay Pride occidentales suscitent le débat sur une prétendue bonne ou mauvaise image d'une « communauté LGBT » elle-même contestée, le « I will survive » qui résonne dans les rues du Cap...

20e Journée mondiale du sida ou la recherche de nouvelles perspectives

Après l'échec d'un essai de vaccin, la lutte contre le sida par à la recherche de nouvelles pistes, de nouveaux espoirs,... symbolisés par la 20° Journée mondiale.

Mobilisez-vous pour le 1er décembre !

Mercredi 1er décembre, c'est la journée mondiale de lutte contre le sida. Des centaines d'événements sont organisés en France, c'est l'occasion de vous mobiliser!

Homosexualité, Lumières et droits de l'homme.

"In libro Veritas" : Evolution des idées et de la loi sur l'homosexualité autour de la Révolution française de 1789, par Claude Courouve, ancien docteur en philosophie à l'université de Nanterre. Il...

Le mini-short

Dans le denier numéro de la bible: "A mettre à toutes occasions et surtout en public le short se portera trés trés court" (VOGUE Homme international)

Notre histoire, grace a Za-gay.

Voici l'histoire de notre couple, sur le site internet ou tout a débuter ... Espérant que notre histoire se réalise pour vous. Bonne lecture !

Journée de la bisexualité

Peu connue, cette journée de la bisexualité est fêtée tous les ans le 23 septembre.

A 15 ans c'est pas toujours simple...

Étapes par étapes, c'est à 15 ans qu'entre problèmes de famille et dépressions passagères, je m'accepte comme je suis en remuant les souvenirs du passé.

Les Prédateur sexuels

Dans un monde grandissant, les gens évoluent et se transforment. Certains deviennent des gens bien, d'autres des gens moyens avec peu d'ambition, puis les bons à rien qui tiennent les murs de la cité...

Skins saison III

Après la NEWS "Skins: Saison II" voici "Skins: Saison III". Si vous ne connaissez pas la série, elle relate la vie d'adolescents vivant en Angleterre, et sans langue de bois sur le sexe,...