Jitters : tourmentes d'adolescence

« Tu veux aller voir un film islandais ? Tu es sérieux ? ». Rares sont ceux qui ont déjà vu un film provenant de ce petit pays, et pourtant, certains réalisateurs sont réellement talentueux et prometteurs…

C’est le 20 juin 2012 qu’est sorti ce film, presque sans aucune promotion. Il n’en reste pas moins que ce film à petit budget (à peine 2 millions de dollars) est particulièrement bien tourné, avec une histoire travaillée.

 

Le synopsis…

« Lors d'un voyage en Angleterre, Gabriel, 16 ans, se lie d'amitié avec son colocataire Markus, un adolescent rebelle et fascinant. De retour en Islande, ses amis sentent bien que quelque chose a changé... »

C’est ainsi que ce film raconte tout au long de son déroulement l’histoire de Gabriel et de ses amis. Entre changement brutal et inexpliqué de personnalité, infidélité, amours, père absent, soirées arrosées, ils tentent ensemble de comprendre qui ils sont et de trouver leur place… Bon nombre de thèmes possibles de l’adolescence sont abordés. Par son caractère doux, agréable et apprécié, Gabriel se trouvera toujours au centre des histoires qu’il devra tant bien que mal essayer de (plus ou moins) résoudre. Ce film raconte une très belle histoire d’amitié, relatant une histoire d’adolescence colorée et agitée.

On ne peux pas non plus occulter que dans ce film, tout est typiquement islandais : les situations banales deviennant passionnantes (comme le sont les paysages), la mise en scène glaciale et nonchalante, sans oublier la bande-son d’une splendeur happant un peu plus le spectateur…

 

Pourquoi en parler sur Zag ?

Si le sujet de l’homosexualité n’a pas été abordé dès le début de l’article, c’est que « Jitters » n'est pas un film gay. Il n’en demeure pas moins qu’il en reste le thème abordé par le personnage principal. Tout au long du film, Gabriel se cherche et essaye de comprendre ses sentiments amoureux, abordant ainsi les sujets de la quête de soi, de la découverte de l'autre, dans un milieu plus ou moins hostile, et de son acceptation face à son environnement familial. Beaucoup disent que c’est le cheminement de bon nombre d’homosexuels, mettant un certain temps à s'accepter et à comprendre ces sentiments « hors de la norme » de notre société.

 

Et autour du film ?

« Jitters » en anglais, d’après le titre original islandais « Órói » qui signifie « tourment », « frousse » ou même « trac », est le premier film du réalisateur islandais Baldvin Zophoníasson. La principale musique du film est signé par le très célèbre (islandaisement parlant !) Olafur Arnalds (il est là-bas aussi connu que Björk ou encore Sigur Rós).

Dans ce magnifique petit pays d’à peine 300 000 habitants, et où la 1ère ministre fut la 1ère femme à épouser une autre femme, possédant son propre festival du film, Jitters fut nominé 10 fois à l'équivalent des César islandais (prix du Meilleur Second rôle Masculin remporté). Le film a aussi été nominé au 26e Festival Lesbien Gay Bi Trans de Belgique, au Festival du Film de Cleveland et d'Edimbourg 2011, au Festival de Tonronto, et au Festival Ciné Nordica… rien que ça !

 

 Vous voulez le voir ?

Mauvaise nouvelle pour les non franciliens : le film n’est sorti que dans 4 villes françaises (dont Lyon et Nantes), mais n’y est resté généralement qu’une semaine à l’affiche… sauf à Paris. Dans cette ville, il est encore possible de voir cette petite pépite épisodiquement dans 3 salles. Courez-y avant qu’il ne soit trop tard !

(Attention, comme vous pouvez vous en douter pour un film de cette petite envergure, il va de soi que Jitters est en VOST... Il n'en reste pas moins très agréable par la non omni-présence de dialogues ;) Et puis, ça vous fait une occasion -presque- unique d'écouter cette magnifique langue qu'est l'islandais !)

La bande annonce sur le site allociné.

Partager cet article

Répondre à Jitters : tourmentes d'adolescence - commentaires sur le forum
UrkoStrikesBack
 
Date 09/08/2012 22:03

Je cherche la BO de ce film, pas évident en tapant les mots clé Jitters et BO ou OST et même soundtrack -_- Je suis tombé sur une liste de chanson listé sur IMDb mais même avec cette liste en...


Friendy
 
Date 24/07/2012 19:38

Vu. Et bien aimé. Dommage que la première partie en Angleterre sur la rencontre des deux personnages (dont j'ai oublié les noms, je l'ai vu il y a déjà un petit moment) n'ait pas été un peu plus...


UrkoStrikesBack
 
Date 24/07/2012 18:59

J'ai bien envie d'aller le voir! Vous savez si il sera encore en projection sur Paris au mois d'aout ?


cestpasmoi
 
Date 24/07/2012 18:26

Le cinéma Islandais ressemble assez au cinéma nordique en général. Contrairement à ce qui est écrit dans l'article, il y a de nombreuses personnes qui ont vu un film islandais. Au moins le film...


Raphyy
 
Date 22/07/2012 1:44

Histoire assez sombre, qui illustre très bien les tourments des ados. C'est un film magnifique, un des rares qui m'aie fait pleurer.


intello97
 
Date 21/07/2012 17:30

Un film que j'ai découvert via Yagg, j'aurais bien aimé le voir. Mais vu son petit budget la manière qu'il a été diffusé en France métropolitaine, je doute qu'il arrive jusqu'à mon île. Peut être une...


Rikk64
 
Date 19/07/2012 1:07

je connaissais le film parce ce que je me souviens l'avoir vu sur un site gay. J'ai vraiment envie d'aller le voir! Il a l'air intéressant.


allomat69
 
Date 18/07/2012 23:35

pas vu... Le trailer sur Youtube :


lepetitbibi
 
Date 18/07/2012 11:56

Actu : Jitters : tourmentes d'adolescence « Tu veux aller voir un film islandais ? Tu es sérieux ? ». Rares sont ceux qui ont déjà vu un film provenant de ce petit pays, et pourtant, certains...


Répondre à Jitters : tourmentes d'adolescence - commentaires

Qui est le rédacteur?

lepetitbibi Homme 22 ans
FR, Paris
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de lepetitbibi
Voir ses photos

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

22ème épisode de James Bond : « Quantum of Solace »

Le tournage du 22ème opus de James Bond est en cours

Les amitiés particulières

Souvenez-vous de 1981 quand Robert Badinter, alors brillant juriste et Ministre de la Justice sous Mitterrand, intervenait à l'Assemblée Nationale pour dépénaliser l'homosexualité. Et bien avant même...

Amours lesbiens au cinéma

Le 21 mars, jour du printemps, verra la sortie dans les salles françaises de deux films particuliers, qui mettent en scène deux histoires d'amour lesbiennes.

Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street

Sweeney Todd, le nouveau Tim Burton est la 6ème collaboration entre le réalisateur et l'acteur Johnny Depp. Un film qui tient en haleine.

Robin des bois !

Le dernier film de Ridley scott sortira en salle le 12 Mai ! Après l'excellent Gladiator, on retrouvera Russell Crowe dans le rôle principal

« Yossi » : Quand militaire et homosexualité font bon ménage

L'Israélien Eytan Fox signe avec le film « Yossi » une belle histoire avec pour fond les relations amoureuses homosexuelles. Le réalisateur s'était fait connaître grâce à deux films à succès : « Tu...

Les Derniers Jours Du Monde

Je suis allé voir ce film avec une amie parce que l'affiche me plaisait et qu'elle avait vu de très bonnes critiques. Un film à première vue complètement farfelu mais avec un peu de recul, intéressant...

L'homme de mes rêves

Récit : "histoire orale ou écrite d'un événement, d'une aventure", telle est la définition que propose tout dictionnaire digne de ce nom.

Mes annés collège, partie 1

Voici la première partie d'une histoire... la mienne qui n'a pas été facile tous les jours et me confier sera le mieux je pense. J'ai écris dans mon journal durant mes années collège, et je m'en...

Seul les curieux le liront ? L'amour, toujours.

Le bonheur et l'amour sont-ils liés ?