"Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" - Jonas Jonasson

On pense souvent que la vieillesse n'est rien d'autre que la fin de la vie. Qu'être vieux, c'est n'être plus que spectateur de la vie des autres, en attendant de s'éteindre doucement. On a tort. Petit voyage dans un livre qui parle de vieux sans être chiant.

Jonas Jonasson est un journaliste. Et ceux qui pensent que ceux-ci sont incapables d'avoir du talent pour la "vraie littérature" (celle qui invente, et non pas celle qui décrit) sont des cons. Oui, Jonas Jonasson est un journaliste, et oui, son livre est bourré de talent. Il est possible, actuellement, d'avoir une image assez ... sombre de la littérature scandinave. Quand on en parle, en général, on pense à des thrillers, de bons romans policiers, mais en général des bouquins qui vous dépriment plus qu'un journal de 20 Heures. Pas ici.

"Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" est loin, mais alors loin d'être un de ces livres déprimants sur la vieillesse. On ne vous ennuiera pas avec les vieux gâteux qui pleurent leur jeunesse perdue, avec ce lieu commun qu'est la "transmission" (le jeune venant voir son pépé et qui apprend de lui pendant tout le livre, et se réveille soudain à la fin en étant enfin devenu un homme). Non, loin de là. Ce livre n'est pas contemplatif : il est plein d'action. Mais alors, de quoi parle-t-il ?

Tout commence dans une maison de retraite. Allan Karlsson vient d'avoir un siècle. Mais il n'a pas du tout envie d'assister à sa fête d'anniversaire, comme vous l'aurez compris. Alors, tout simplement, il décide de fuguer. Et il réussit. Démarre alors une sorte de fuite sans but, à travers la Suède. Notre joyeux centenaire suivra ses pas (et son attrait pour tout ce qui est alcoolisé, parce qu'il faut bien avoir des priorités dans la vie), et rencontrera au fil de ses pérégrinations tout un tas de joyeux (et moins joyeux) lurons.

En parallèle, nous revivons aussi la vie d'Allan, depuis sa naissance, et sa vie qui a traversé le XXème siècle. Grâce à un talent assez particulier (sa passion, c'est faire exploser des trucs) et une totale absence de convictions politiques, il va se retrouver au coeur des plus grands événements du siècle. Il aura l'occasion de rencontrer, dans le désordre, le président Truman, Joseph Staline, Mao Tsé-Toung, Kim Il-Sung, le Général Franco, et plusieurs autres figures de son époque. Tout cela, souvent, par le plus grand des hasards, et en regrettant que chacun de ces personnages se sente obligé de parler politique avec lui. On y apprend au passage une chose : les plus grands conflits ont tous commencé par une querelle idiote, et que "la solution était bien souvent de partager une bouteille d'une contenance minimale de soixante-quinze centilitres, puis de regarder vers l'avenir".

Vous l'aurez compris, on est bien loin de la fresque historique réaliste. Ni du roman policier traditionnel. C'est là que le roman trouve tout son intérêt : en évitant de se prendre au sérieux, il offre une lecture totalement différente, parfois totalement fantasque, des grands conflits du XXème siècle. Staline, Franco, Kim Jong-Il paraissent (presque) humains, et jamais le discours politique ne dure-t-il très longtemps : le caractère profondément apolitique d'Allan le pousse à resservir un verre à son interlocuteur jusqu'à ce qu'il arrête.

Même quand on revient au présent, la galerie de personnages, même si moins remplie de personnalités, reste savoureuse : un vieux truand, une femme au langage assez peu policé, un presque-diplômé de tout et n'importe quoi, et même un éléphant d'Asie complètent le tableau afin d'offrir au centenaire une aventure de nature à faire oublier l'ennui. Ne cherchez pas le sérieux là-dedans : ce livre est truffé d'humour, parfois absurde, mais toujours drôle. Les situations s'enchaînent de telle façon qu'on finit par ne plus croire au hasard, et à ne penser qu'une chose, exprimée par Allan au début du livre : "les choses sont ce qu'elles sont et elles seront ce qu'elles seront".

Un livre, deux trajectoires, deux histoires, des hommes et femmes puissants, des hommes et femmes du peu, mais au final, un seul sourire, omniprésent sur votre visage quand vous le lirez.

Partager cet article

Répondre à "Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" - Jonas Jonasson - commentaires sur le forum
jeco179
 
Date 18/05/2013 23:40

Je fais remonter ce topic de l'abîme des sujets peu commentés! Je viens de finir ce livre, et je l'ai tout simplement trouvé très bien! Un peu absurde quelques fois tellement la vie du vieux a été...


mulch
 
Date 11/05/2012 15:13

Je veux !


LoupBlanc
 
Date 11/05/2012 9:50

Actu : "Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" - Jonas Jonasson On pense souvent que la vieillesse n'est rien d'autre que la fin de la vie. Qu'être vieux, c'est n'être plus que...


Répondre à "Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" - Jonas Jonasson - commentaires

Qui est le rédacteur?

LoupBlanc Homme 28 ans
FR, Haute-Garonne
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de LoupBlanc
Voir ses photos

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Woodkid, le réalisateur passe au micro

Réalisateurs des clips de "Teenage dream", "Blue jeans" ou encore "Take care", Yoann Lemoine alias Woodkid a sorti il y a moins d'un mois son premier album "The Golden...

Robbie Williams déshabillé pour Elton John

Attention le beau goss du jour, le sex appeal est de retour et nous fait perdre la tête.. pose potins avec le nouveau défi de Robbie en actualité.. à voir..

Rien de 9

La première web-séries qui aborde de façon simple et sincère la vie d'un groupe d'amis habitant à Strasbourg. Qu'ils soient gays, lesbiennes, ou hétéros, la bonne humeur est présente et les cinq amis...

Un cerveau gay = cerveau féminin hétéro?

Scoop, encore des chercheurs qui ne savent plus quoi trouver pour comprendre les gays !

L'Eglise luthérienne d'accord pour le mariage gay sans le titre

Le gouvernement suédois travaille à un projet de loi assimilant les unions homosexuelles au mariage pour 2008.

Radio Fréquence Gaie, les 30 ans !

Nous sommes en l'an 1982, une toute nouvelle autorisation de diffusion sur la bande FM vient d'être obtenue pour une radio destinée à la communauté LGBT : "Fréquence Gaie" est née !

France, pays des droits de l'homme ...

Dernièrement, peut-être avez vous entendu parler dans la presse d'un projet de loi Ougandais visant à renforcer encore plus qu'elle ne l'est déjà, la législation en vigueur concernant les homosexuels...

Le vestiaire du "troisième sexe" en Suède

C'est Courrier International qui nous apprend la nouvelle. Dans un lycée suédois, un troisième vestiaire a été ouvert, pour les élèves ne se sentant ni homme, ni femme.

Woolf dans la Pléiade.

Certes, on pourrait douter de la nécessité de se réjouir de pouvoir enfin acheter des livres hors de prix qu'on ne lira qu'au péril de ses petits yeux fragiles. Mais ce serait retirer à l'évènement ce...

Du Domaine des murmures ou la vie d'une jeune femme recluse au Moyen-Age

Le deuxième roman de Caroline Martinez explore la psyché humaine au temps du Moyen-Age