Maria Sharapova ou la malédiction de la finale

Maria Sharapova est une grande championne mais depuis un certains temps, une malédiction lui colle à la peau.

Des débuts prometteurs

Maria Sharapova est entrée dans la cour des grands à 17 ans en remportant le plus ancien et l'un des tournois les plus prestigieux du tennis, Wimbledon. Elle devient alors la première Russe à remporter un grand chelem et la troisième plus jeune joueuse après Hingis et Dod à pouvoir soulever un trophée de cette envergure. C'est dire le potentiel et le génie qu'elle avait à l'époque, une blonde assez menue, qui crie à chaque balle, et à qui on a répété depuis toute petite qu'elle serait la meilleure. Même ses adversaires lui reconnaissent une volonté hors du commun. Marion Bartoli a dit d'elle: "Elle a vraiment cette envie, cette motivation pour vous battre à chaque fois qu'elle entre sur le terrain qui est énorme, elle tape la balle, comme si c'était la balle de match". Mais outre sa motivation, sa personnalité parfois jugée assez antipathique, ne fait pas l'unanimité : "Elle ne parle pas à grand monde. Quand vous lui passez devant, vous n'existez pas, vous êtes transparente, surtout en ce moment" a déclaré Marion Bartoli, en marge d'un stage de préparation à la Fed Cup. Elle ajoutera même : "C'est dingue parce que je me rappelle très bien avoir joué avec elle en double au Québec. Elle était assez gentille. Elle parlait. On était allé manger quelques fois ensemble. L'année suivante, elle est passée sur une autre planète", a raconté la joueuse française.

Initiée très tôt, par le spécialiste Louri Loudkine au tennis, elle montre déjà des capacités physiques et techniques impressionnantes notamment grâce à son père qui lui avait donné cette passion pour le tennis. Sous les conseils de la grande championne Navratilova que Maria rencontre le temps d'un match d'exhibition à Moscou, son père l'envoie au célèbre camp d'entrainement Nick Bollettieri en Floride aux Etats Unis. À seulement 14 ans, elle passe déjà professionnelle, et là tout s'enchaine. 2003, elle remporte Tokyo Indoor et Québec à seulement 16 ans puis elle récidive en remportant une seconde fois Tokyo, Séoul puis Birmingham.

Une carrière au top 

Ce n'est qu'à partir de 2004 qu'elle devient l'immense star de tennis que l'on connait tous, en remportant son premier grand chelem alors qu'elle n'est même pas majeure. À l'instar de Serena Williams elle devient à ce moment-là une célébrité et une championne. Les contrats de publicité pleuvent pour son succès mais aussi pour son physique, lui permettant de devenir la joueuse la mieux payée au monde. La suite on la connait tous ou presque, elle devient numéro 1 mondial, en 2005, 2007, 2008, elle remporte 24 titres en simple dont 3 grands chelems. Seul Rolland Garros lui a résisté.

Le complexe 

Maria Sharapova remporte assez aisément des matchs, se positionne dans le top 10 sans difficulté. Elle est actuellement seconde au classement WTA après Azarenka mais elle n'arrive plus à remporter de finales et ce depuis des années maintenant. Le 31 mars dernier par exemple, elle était confronté à Radwanska en finale de Miami, elle a perdu le match (4ème défaite en finale de Miami) non pas parce que l'adversaire a été plus forte qu'elle (Radwanska n'a fait que 6 points gagnants) mais parce qu'à ce moment précis de la compétition elle est psychologiquement nerveuse. Du fait de ses 45 fautes directes incompréhensibles (commettre autant de fautes en 2 sets est rarissime), elle cède la coupe.

Ces défaites récurrentes en finale dénotent chez Sharapova, une certaine faiblesse psychologique. Alors qu'elle était numéro 1 mondiale, elle connait une défaite sèche en finale du grand chelem de l'open d'Australie en 2007 (6-2, 6-1). Cet échec, face à Serena Williams (qui était retombée à l'époque à la 87ème place mondiale suite à divers évènements familiaux) l'a traumatisée.

Maria et Serena, deux grandes joueuses et deux destins 

Il peut y avoir un parallèle à faire entre ces deux joueuses qui ont un grand respect l'une pour l'autre. Tous les spécialistes vous le diront, Sharapova est une championne et Williams est une exception puisqu'elle compte à son palmarès 60 titres au total, dont 27 victoires en grand chelem, dont 40 titres en simple (elle a remporté la semaine dernière, son quarantième titre en simple à charleston) et deux médailles d'or olympiques. A l'époque, en 2007, elle arrive en finale de l'Open d'Australie face à Sharapova que tous les spécialistes sans exception donnaient vainqueur, Serena qui avait cumulé les kilos en trop, du fait de sa blessure au genou recevait les critiques de la presse internationale, qui lui demandait sans arrêt comment elle allait faire avec tous ces kilos superflus. Serena rétorquait, "je suis peut être grosse mais c'est moi qui vais gagner l'open". Et elle l'a gagné, on se rappelle du commentaire du spécialiste: "C'est incroyable, elle défie les lois des statistiques". C'est l'anecdote qui résume parfaitement le caractère de Serena Williams, une motivation hors pair, une athlète qui en impose par son physique mais aussi par son palmarès faisant d'elle sans doute la plus grande joueuse de la décennie. La grande Monica Seles a dit de Serena Williams, qu'elle a « le potentiel et les attributs pour être la meilleure joueuse de tous les temps. Elle a un grand service, un bon retour, un mouvement fantastique et une incroyable puissance. Si cela n'est pas encore suffisant, aucune joueuse n'est aussi forte qu'elle ». Les deux donc sont motivées, présentent des capacités hors du commun mais l'une remporte majoritairement ses finales, l'autre pas du tout. Sharapova a gagné 24 titres, elle aurait pu en remporter 40, elle essuie 16 défaites en finale depuis 2000.

Depuis cette événement donc, Sharapova, supporte un complexe, un trouble qui intervient en finale et dont elle n'arrive pas à se défaire. Cette année elle a remporté presque tous ses matchs mais comme chaque fois elle échoue, au dernier échelon, c'est aussi son quatrième échec en finale en 2012 après l'Open d'Australie, Dubai et Indian Wells, Miami se refuse à elle. Frustrant... Ce n'est pas tellement étonnant, le tennis étant un sport éminemment psychologique.

Partager cet article

Répondre à Maria Sharapova ou la malédiction de la finale - commentaires sur le forum
Serac
 
Date 12/06/2013 15:20

Ouais très élégante, très élégante... Quand elle joue pas au tennis, je veux bien, mais sur un court, c'est un tank russe avec autant de délicatesse qu'un beauf en rut sadomasochiste à tendance...


missana
 
Date 12/06/2013 14:20

J'aime bien cette joueuse, très élégante mais c'est vrai qu'elle échoue souvent en finale encore cette année dominée à Roland Garros par la puissance de Serena. Elle a promis de revenir l'année...


crystalized
 
Date 29/08/2012 20:43

J'adore Sharapova gagne rolland garros après mon article, bien fait pour moi lol, content pour elle.


jeungars
 
Date 23/07/2012 18:38

Tout est dit. Bartoli a joué comme une "cruche" hier soir face à Cibulkova, elle a tapé sans timing, sans AUCUNE fluidité. HORRIBLE !!! Il va falloir que Papa Walter corrige son service. ...


Angmar
 
Date 01/05/2012 17:59

Je crois bien que Maria dans le premier grand tournoi sur terre battue vient de me donner raison. On ne peut parler de blocage et encore moins après cette finale contre Serena (alors qu'elle avait...


minazuki13
 
Date 01/05/2012 17:40

Je crois bien que Maria dans le premier grand tournoi sur terre battue vient de me donner raison. On ne peut parler de blocage et encore moins après cette finale contre Serena (alors qu'elle avait...


Angmar
 
Date 30/04/2012 20:11

Je crois bien que Maria dans le premier grand tournoi sur terre battue vient de me donner raison. On ne peut parler de blocage et encore moins après cette finale contre Serena (alors qu'elle avait...


MKSWR
 
Date 30/04/2012 19:41

Je crois bien que Maria dans le premier grand tournoi sur terre battue vient de me donner raison. On ne peut parler de blocage et encore moins après cette finale contre Serena (alors qu'elle avait...


minazuki13
 
Date 25/04/2012 20:00

Aucun rapport, l'année suivante en 2008 Maria a gagné l'Australian open en ne cédant aucun set, elle gagne cette année-là deux autres tournois importants. En 2009 elle remporte Tokyo un autre tournoi...


Angmar
 
Date 23/04/2012 20:35

Aucun rapport, l'année suivante en 2008 Maria a gagné l'Australian open en ne cédant aucun set, elle gagne cette année-là deux autres tournois importants. En 2009 elle remporte Tokyo un autre tournoi...


Répondre à Maria Sharapova ou la malédiction de la finale - commentaires

Qui est le rédacteur?

crystalized Homme 19 ans
FR, Paris
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de crystalized
Voir ses photos

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Serena Williams: une légende du tennis

Serena Williams est la plus grande joueuse de tennis de la décennie passée au vu des titres remportés et assurément l'une des plus grande de tous les temps aux cotés de légendes telles que...

Federer : Le retour en grâce ?

Roger Federer est décidément un trentenaire fringuant. Près de trois ans après avoir connu les joies de la paternité et à peine plus de six mois après avoir passé la barre - symbolique - pour tout...

Djokovic : le nouveau maître ?

L'année 2011 sera un grand cru au niveau tennistique. D'une part avec le retour des Français sur le devant de la scène (dont une demie-finale de Marion Bartoli à Roland-Garros) , du grand retour de...

Les Tomboy

L'Asie est le nid d'un nouveau mode de vie homosexuel. Cela se passe notamment en Chine et à Taïwan, mais ce phénomène dépasse amplement les frontières de ces deux pays. Ce phénomène s'appelle : les...

Robbie Williams déshabillé pour Elton John

Attention le beau goss du jour, le sex appeal est de retour et nous fait perdre la tête.. pose potins avec le nouveau défi de Robbie en actualité.. à voir..

Le grand cahier d'Agota Kristof

Le grand cahier d'Agota KRISTOF est un livre très intéressant qui mérite vraiment d'être lu, je vous le conseille fortement alors pour vous donner envie ce lire voilà mon résumé personnel et comme il...

J'ai testé pour vous... être grand.

Je suis grand. La plupart des gens considèrent le fait d'être grand comme un bienfait, un avantage, un cadeau du ciel. La plupart des hommes se plaignent d'une taille trop faible ; vous n'avez rien...

⁠Star Trek Into Darkness : la saga continue?

J.J. Abrams ressuscite la franchise, et connaît un succès mondial avec "Star Trek", qui semble relancer la saga sur grand écran. L'arrivée en salles, en juin 2013, de sa suite directe,...

Tsonga : l'année 2011 lui sourit

Jo-Wilfried Tsonga aura marqué le tennis cette année, en réussissant plusieurs prouesses tout au long des tournois. Retour sur une année 2011 pleine de surprises pour le Tricolore.

Champion des champions 2007

Un seul trophé pour 10 sportifs... lequel sera élu cette année ?