Interview de Morgan , un jeune homme hors du commun

Dans le cadre de la semaine T (du 27/02 au 04/03 sur zag), des documents informatifs sur le thème de la transidentité et des interviews de zagguiens transgenres seront publiés. Le but de cet évènement est d'informer le public sur le sujet très complexe que constitue la transidentité. Je vous souhaite une belle et enrichissante semaine.

LadyBushi, jeune transgenre de Zag et modérateur des blogs et du forum de ce site, a réalisé cette interview. Les phrases n'ont aucunement été modifiées et ont été retranscrites telles quelles. La personne interviewée, Morgan, est un jeune trans FtM.

 

LadyBushi: " Bonjour Morgan, et merci de me donner un peu de ton temps pour cette interview, tout d'abord peux tu te présenter en quelques mots?"


Morgan: "Il y a pas de quoi Sony. C'est toujours un plaisir d'informer sur la cause trans', parce qu'il est vrai que de nos jours les gens ont tendance à avoir de trop nombreux préjugés nous concernant. Alors si mon témoignage peut participer à effacer toutes ces idées préconçues.. En tout cas, je te remercie de m'avoir choisis pour témoigner ici.
Me présenter en quelques mots? Bien sur. Je m'appelle Morgan, j'ai 18 ans, je suis étudiant en région parisienne et musicien à mes heures perdues, je crois que c'est tout ce qu'il faut savoir.
Et si certaines personnes veulent en savoir un peu plus concernant mon parcours, c'est ici que ça se passe."
 

 

LadyBushi: "A partir de quel âge as-tu découvert ta Transidentité?"

 

Morgan :"Cela est difficile à dire, je crois que je l'ai inconsciemment toujours su.
A l'âge de trois ans, mon médecin m'a envoyé chez un pédopsychiatre renommé - décédé depuis - qui m'avait "diagnostiqué" trans. Mais il m'a fallu 16 ans pour m'en rendre compte, pour l'accepter. J'ai toujours su que j'étais un garçon. Et c'est lorsque la puberté est survenue que j'ai pris conscience que ce n'était pas ce que la nature avait décidé pour moi.
J'ai d'abord essayé de rentrer dans le moule, de porter des t-shirt moulants, de me maquiller, de me laisser pousser les cheveux. Mais j'avais plus l'impression d'être déguisé qu'autre chose. Alors à l'âge de 15ans, j'ai décidé de me couper les cheveux court, et d'assumer ce que je pensais être mon "homosexualité", puis plus le temps passait, plus le malaise se faisait insistant, plus je comprenais qu'il ne s'agissait pas uniquement d'une orientation sexuelle, mais bien d'une identité.
Eté 2009, je refuse d'enlever mon t-shirt à la plage. Un an plus tard, je comprends, que dis-je, j'accepte qui je suis, je me rend à l'évidence. Je suis un garçon."

 

LadyBushi:" Comment ton entourage le vit-il?"

 

Morgan: "Ca a été difficile au début, c'est sur.  Imaginer que l'enfant que l'on a mis au monde n'est pas celui qu'on croit.
Il y a eu de l'incompréhension, du déni, et au final l'acceptation car l'amour qu'il me portait était bien plus fort que la peur du changement.
Tous mes proches sont derrière moi, mes amis également. Je n'ai pas eu de réaction négative, ni de rejet. Tout le monde a fini par accepter ma réalité. De ce côté là, tout va bien."


LadyBushi: "Le prénom que tu as choisi pour vivre pleinement ta vie  d'homme a-t-il une une signification particulière à tes yeux?"

 

Morgan :"Morgan? Et bien pour tout dire, je suis né avec un prénom unisexe ce qui m'a clairement faciliter la tache lors de mon choix. Je voulais que mes proches comprennent bien que ce n'est pas parce que mon corps change que je vais devenir différent intérieurement. Et je pense, je suis convaincu même que le prénom est le reflet de ce que l'on est. Il était donc important pour moi de le garder, je me suis donc contenter d'enlever le e et le tour était joué."

 

LadyBushi: "Comment vis-tu le regard des autres?"

 

Morgan: "Au début (pré-transistion), je dois l'avouer, le regard des autres me gênait, à chaque fois que j'entrais quelque part, j'appréhendais le "mademoiselle" quoi que mon apparence physique ne soit pas extrêmement féminine, il me restait la voix et les traits fins qui pouvait me trahir.
Aujourd'hui, cela fait pas mal de temps que je suis sous testostérone maintenant et opéré du torse depuis peu, ce qui fait que mon passing (la façon dont les gens me perçoivent) est niquel. Plus d'appréhension, je sais que partout où je me rend c'est à "monsieur" que l'on s'adressera.
Maintenant, lorsque je dois présenter mes papiers pour une quelconque formalité, et que le regard qui se pose sur moi devient interrogateur, je n'ai aucun mal à expliquer ma situation."

 

LadyBushi: "Peux tu nous décrire la transition d'une personne Transgenre?"

 

Morgan: "Je pourrais simplement te décrire la transition d'un FtM, je ne connais pas l'exacte procédure concernant les MtF.
Tout d'abord, il y a le parcours psy obligatoire, qui dure de quelques mois à quelques années tout dépend, ce psy validera par la suite le fait que tu ai ce que l'on appelle une "dysphorie de genre", il te donne une attestation pour que tu puisses te rendre chez l'endocrinologue qui après un bilan complet te prescrira de la testostérone en injections.

 Première grande étape. Avec la testostérone, c'est la voix qui devient plus grave, la masse musculaire qui se développe, la pilosité qui apparait, les traits du visage qui se font plus carrés etc.. les même effets qui apparaissent lors de la puberté chez un garçon biologique.

Ensuite, quelques mois après la première prise de testostérone vient l'heure de la première opération, celle du torse en général.
Puis, à partir de 6 mois suivant cela, il est possible d'envisager la seconde étape chirurgicale, l'hystérectomie à savoir l'ablation des ovaires et de l'utérus. Sans cela, pas de possibilité de changement d'état civil. Il faut être stérile pour prétendre à l'obtention de ses papiers, c'est comme ça.

La procédure de changement d'état civil est surement la chose la plus difficile dans un parcours trans, il faut se battre avec la justice française qui n'est pas très très évoluée il faut le dire. Il faut compter entre 9 et 12 mois pour obtenir un petit M sur ses papiers d'identités. Une fois cela fait, libre à la personne de choisir si elle veut avoir recours à une chirurgie génitale ou non. Il en existe deux types:

La première, la phalloplastie, consiste en la création d'un pénis artificiel, à partir de la peau de la cuisse et/ou du bras.
La seconde, la métadioplastie, elle consiste à créer un pénis à partir de celui qui a "poussé" grâce à la testostérone.
Une fois tout cela fait, la transition est terminé, enfin."

 

LadyBushi: "Comment vis-tu ta nouvelle vie de jeune homme?"

 

Morgan: "Merveilleusement. Il est vrai que depuis que je suis sous testostérone, à savoir un peu moins d'un an. Je revis. Ca a été pour moi comme une renaissance.  J'ai vu mon corps peu à peu se fondre avec celui que j'étais psychiquement, mon corps devenir un corps d'homme. C'est véritablement depuis mon opération en octobre dernier que je me suis libéré de tout complexe.
Je peux enfin me balader torse nu (même si le temps ne s'y prête pas), aller à la piscine, etc..
Tout cela peut paraître anodin pour une personne lambda, pour moi c'est un bonheur intense, quelque chose d'incroyablement puissant.
Et puis, le chirurgien a fait un boulot extra, on ne voit rien du tout, pas une cicatrice, rien. On ne soupçonnerait pas une seconde que je me suis fait opéré pour obtenir ce torse la. En plus, il faut dire que j'ai plutôt la cotte maintenant aussi bien avec les nanas qu'avec les mecs. Heyhey.
Tout cela pour dire. J'ai attendu 18 ans, pendant lesquels je me suis contenté de survivre. Aujourd'hui, je crois que je peux affirmer que je respire à plein poumon. Je vis, enfin."

 

LadyBushi: "Que penses tu de la situation des Transgenres en France?"

 

Morgan: "La France est en retard, GRAVEMENT en retard.  A l'heure où l'Australie instaure le "troisième sexe" sur ses passeports, la France, elle, elle traîne. Le système français est loin, bien loin d'être évolué.
Je dirais même qu'il nous met des bâtons dans les roues, qu'il nous rend la route plus dire qu'elle ne l'est déjà. Les trans' français sont des invisibles. Et lorsqu'ils sont dans la lumière c'est pour les traiter comme des malades mentaux.
Il faut que les préjugés tombent et vite, avant que les plus faibles d'entre nous tombent à leur tour face à la trop grande difficulté pour être soi, pour être reconnu comme tel."

 

LadyBushi: "Je t’ai parlé de la semaine T qui se déroule actuellement sur Za-gay, penses-tu qu’elle sera bénéfique ?"

 

Morgan: "Je pense que c'est une très belle initiative Sony et je te remercie de me compter parmi vous pour faire partie de ce projet. Il est vrai que les trans' au sein de la communauté gay ne sont pas toujours accueillis à bras ouverts. Comme d'habitude, à cause des préjugés. Je peux lire sur le forum notamment que même si la plupart sont respectueux, un bon nombre nous voit encore comme des malades mentaux" et je trouve ça aberrant. Surtout lorsqu'on sait qu'il y a quelques décennies de cela, la communauté gay était également stigmatisé et que la société voyait l'homosexualité comme une maladie à traiter au plus vite.
Heureusement que les moeurs changent au fil du temps, en espérant que ceux qui pensent comme cela aujourd'hui ouvriront les yeux si ce n'est demain, peut-être dans vingt ans."

 

LadyBushi: "Merci à toi Morgan, mais dis-moi, pour mieux te connaître, peux-tu me citer une chanson qui te correspond le plus ?"

 

Morgan:  Maman XY de Mademoiselle K. Je crois que les paroles en disent long sur ce que nous pouvons ressentir au quotidien. Et en plus, l'artiste n'étant pas trans', je lui tire mon chapeau pour avoir su se placer au plus proche de notre réalité.

 


Partager cet article

Répondre à Interview de Morgan , un jeune homme hors du commun - commentaires sur le forum
kyrs
 
Date 14/03/2012 23:27

Bon, je suis un peu en retard, mais un détail a piqué ma curiosité. Morgan, à c'que j'ai cru comprendre tu es déjà hormoné et opéré du torse alors que tu n'as que 18 ans ? Mais à quel âge est-ce que...


Skin
 
Date 04/03/2012 9:21

J'en connais un peu plus maintenant sur le sujet. Merci de m'avoir répondu.


Morgan-Noam
 
Date 01/03/2012 19:27

Je pense que je n'aurais pas accepté de témoigner si j'étais opposer à l'idée que l'on entre dans ma vie privée. Si tu veux un réel échange skin, je serais ce soir sur le tchat exclusif organisé par...


Skin
 
Date 01/03/2012 17:25

Merci de m'avoir répondu, j'avais un peu peur que mes questions soient perçues comme vexantes mais visiblement non. Et oui, j'ai une dernière question, toujours concernant la vie sexuelle (très...


Morgan-Noam
 
Date 01/03/2012 11:12

Je vais me faire un plaisir de répondre à ta question Skin. En effet, LadyBushi n'a pas souhaité me poser de questions qu'il considérait comme trop personnelle. Alors que je n'ai absolument rien à...


LadyBushi
 
Date 01/03/2012 10:58

j'avoue que tes propos skin sont intéressants, je vais expliquer ici: les trans FTM (female to male) sont les femmes qui veulent devenir des hommes, et les trans MTF(male to female), sont les hommes...


Skin
 
Date 01/03/2012 7:11

Ça serait bien de préciser la définition de MTF et FTM dans l'article. À part ça, je regrette qu'il n'y ait pas de questions portées sur la vie sexuelle des trans. Par exemple, dans beaucoup de...


LadyBushi
 
Date 29/02/2012 23:36

Merci Morgan de m'avoir accordé de ton temps, grâce à ce genre d'interviews on peut faire bouger les choses!


Morgan-Noam
 
Date 29/02/2012 23:19

Merci à tout ceux qui prendront le temps de lire cet article. J'ai essayé d'y retranscrire au mieux ce que l'on pouvait ressentir au quotidien et ce que cela signifiait vraiment d'être trans. Je...


Cyparisse
 
Date 29/02/2012 22:40

Merci pour ce temoignage ... tout simplement :)


Répondre à Interview de Morgan , un jeune homme hors du commun - commentaires

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Interview de LadyBushi, un mec comme les autres (mais pas vraiment)

MissDiane, jeune transgenre de Zag, a réalisé cette interview. Les phrases n'ont aucunement été modifiées et ont été retranscrites telles quelles. La personne interviewée, LadyBushi, est un jeune...

Un couple presque ordinaire...

Dans le cadre de la semaine T, LadyBushi m'a demandé de répondre à quelques questions concernant la relation amoureuse d'un couple presque « ordinaire »...

Les préjugés et les discriminations sur la transidentité

Dans le cadre de la semaine T, Za-gay publie des articles sur le thème de la transidentité, aujourd'hui nous allons parler de la transphobie et des préjugés sur la transidentité.

FAQ de la transidentité par Stéphanie Nicot

Afin de répondre au mieux aux questions, nous publions ici une FAQ spéciale sur la transidentité réalisée par LadyBushi et Stéphanie Nicot, licenciée en Lettres modernes et en...

Interview de MissDiane , une femme hors du commun

Dans le cadre de la semaine T (du 27/02 au 04/03 sur zag), des documents informatifs sur le thème de la transidentité et des interviews de zagguiens transgenres seront publiés. Le but de cet évènement...

Conchita Wurst gagne L'Eurovision 2014

Eurovision : Conchita Wurst, drag queen, est la grande gagnante.

François Hollande et les droits des LGTB

François Hollande est l'un candidats les plus sérieux pour les présidentielles de 2012. Lors d'une interview accordée au HES (Homosexualités et Socialisme, parti proche du Parti Socialiste), il...

IDAHO Jeunesse

Il y a quelques mois déjà qu'IDAHO Jeunesse est lancée. Son but ? Aider les jeunes dans ce combat de tout les jours qu'est la vie, un combat plus difficile encore lorsque l'on est victime d'homophobie...

On ne nait pas femme on le devient...sauf Miss Univers

Une Canadienne trans-genre disqualifiée du concours de beauté Miss Univers

La VerVe et la Joie- Le nouvel album de Nicolas Bacchus.

Nicolas Bacchus. Qui est-ce ? Que ceux qui ne le savent pas se rattrapent rapidement ! Nicolas Bacchus, c'est un nom de scène qui en dit déjà long, la gouaille pour mot d'ordre, les mots comme...