Les préjugés dans la Musique (Interview...

  Musique

Le monde est depuis longtemps source de discriminations et de préjugés. Trop souvent des communautés ou des hommes sont mis de côté à cause de ...

 

''Les couples imaginaires" : l'oeuvre...

  Actualités

Installée à Toulouse, l'exposition d'Olivier Ciappa " Les Couples Imaginaires" a été vandalisée à 2 reprises. Après les violences physiques,...

 

Jeune et victime d'homophobie : la double punition

L'Association Rimbaud lance cette semaine du 5 décembre 2011 une campagne nationale de sensibilisation au risque d'exclusion des 15-25 ans victimes d'homophobie. Elle repose sur un visuel inédit qui sera diffusé dans les établissements scolaires, associations, commerces et institutionnels partenaires de l'Association Rimbaud. L'affiche présente une jeune fille de dos, au coin du mur, une insulte homophobe affichée sur son pull, avec le commentaire « Elle comprendrait sans doute mieux la punition si elle avait vraiment fait quelque chose ».

 

  •   Pourquoi cette campagne ?

L’Association Rimbaud s’inquiète du silence médiatique et politique français autour du suicide des jeunes de 15 à 25 ans victimes d’homophobie, leur première cause de mortalité en France. Quant aux tentatives de suicide, souvent l’aboutissement d’une longue série de comportements à risque, elles sont, selon les études, de 7 à 13 fois supérieures chez les 15-25 ans victimes d’homophobie que dans la même classe d’âge non-victime d’homophobie. Quelques jours après la Journée Mondiale de Lutte Contre le Sida, l’Association Rimbaud tient à signaler que tout est lié : les études indiquent clairement que les personnes LGBT à antécédents suicidaires se protègent rarement lors de rapports sexuels avec un partenaire inconnu, contrairement à leurs pairs non-"suicidants". 

 

Plus qu’une sonnette d’alarme, c’est un appel au secours que nous formulons : aucun des appels politiques réguliers à la jeunesse ne s’adresse jamais à cette frange isolée. 

 

L’Etat français laisse malheureusement toute une partie de sa jeunesse entrer dans une spirale autodestructrice qui va de la perte d’estime de soi jusqu’à la tentative de suicide en passant par de nombreux comportements à risque comme l’échec scolaire, les addictions, les rapports sexuels non-protégés ou encore l’automutilation. L’image de sous-citoyen des personnes LGBT renvoyée par l’inégalité des droits (mariage, adoption, don du sang) défendue par l’Etat et l’homophobie au quotidien (morale, verbale et physique), qui sont par ailleurs également liées, ont des conséquences graves, directes et concrètes en termes de santé publique sur une jeunesse en pleine construction identitaire. Nous assistons à une véritable banalisation de l’homophobie qui enferme insidieusement des milliers de jeunes dans un isolement profond. 

 

 L'Association Rimbaud refuse de laisser des jeunes en détresse s'isoler, et pire, tenter de se suicider. C’est tout le sens de cette campagne de sensibilisation et de cette affiche. 

 

  •   Que mettons-nous en place ?


L’Association Rimbaud est une association lyonnaise, reconnue d’intérêt général, de lutte contre l’homophobie et d’accueil, d’écoute et d’accompagnement des jeunes de 15 à 25 ans en questionnement sur leur orientation sexuelle et affective ou en rupture familiale du fait de cette orientation, qu’elle soit réelle ou supposée. 


 

Depuis maintenant plusieurs mois, l'Association Rimbaud a mis en place tout ce secteur d’accueil, de soutien et d’accompagnement pour ces jeunes victimes d’homophobie ou en questionnement sur leur orientation sexuelle et affective par l'ouverture de permanences d'accueil et d'écoute. Ces moments de discussion sur leur vécu, leurs craintes, leurs souffrances ou sur leur rejet du domicile familial, s’accompagne d’un éventuel suivi régulier selon les attentes du jeune ainsi que la possibilité d’accéder à de nombreux services personnalisés grâce à une formation encadrée et exigeante des accueillants et un réseau partenarial fort.


 

Pouvoir s'exprimer librement, être accompagné pour se sentir mieux... Les permanences doivent ainsi permettre aux jeunes de renouer un lien social, de communiquer et s'ouvrir aux autres et à la société. Aussi, le secteur accueil, soutien et accompagnement propose des animations, des groupes d'échange et de parole, ainsi qu'une médiation familiale entre le jeune et ses parents s’il le souhaite.

Nous tenons nos permanences à Lyon Campus au 25 rue Jaboulay (Lyon 7ème) ainsi qu’au sein de l’Espace Santé Jeunes – CRIJ Rhône-Alpes au 66 cours Charlemagne (Lyon 2ème). Nos permanences sont ouvertes mais il est également possible de prendre rendez-vous en envoyant un mail à contact@association-rimbaud.org.

 

Partager cet article

Répondre à Jeune et victime d'homophobie : la double punition - commentaires sur le forum
maxime1997
 
Date 04/02/2012 12:52

Intéressant


Rikk64
 
Date 01/02/2012 0:57

Intéressant cet article. Surtout quand il dénonce la passivité du vieil état français contre le taux de suicide chez les jeunes. études à certainement approfondir.


FxckingDrop
 
Date 21/01/2012 17:19

Victime d'homophobie au collège , chez moi .. :/ Eh ça depuis deux ans .. Aidez moi j'en peux plus ..


pomm3
 
Date 11/12/2011 12:48

xD


LVH
 
Date 11/12/2011 12:31

Bon cette saleté de topic semble ne pas vouloir de mon post mais elle va s'le bouffer quand même non mais...! BEL ARTICLE !


pomm3
 
Date 11/12/2011 11:11

Vivre son homosexualité dans un établissement scolaire fait mal je l'est vécu ... victimes d'homophobie dans mon collège pendant plus de 2 ans


Shindaar
 
Date 11/12/2011 1:40

Merci...


Tanki
 
Date 11/12/2011 1:35

Actu : Jeune et victime d'homophobie : la double punition L'Association Rimbaud lance cette semaine du 5 décembre 2011 une campagne nationale de sensibilisation au risque d'exclusion des 15-25 ans...


Répondre à Jeune et victime d'homophobie : la double punition - commentaires

Qui est le rédacteur?

Tanki Homme 26 ans
FR, Rhône
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de Tanki
Voir ses photos

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Des personnalités se mobilisent contre le VIH et le suicide des jeunes homos !

Carla Bruni-Sarkozy, ambassadrice du fonds de lutte contre le sida, la tuberculose et la paludisme lance une campagne de sensibilisation avec le président du Fonds Michel Kazatchkine pour lutter...

Mon coming-out, devant toute ma classe en cours de Français.

Mon coming-out, devant toute ma classe en cours de Français.

[Récit d'expérience] Élève et tuteur de français.

Récit de mon expérience en tant que tuteur en soutien de français. Dans un système scolaire défaillant, le soutien peut se révéler être une solution efficace à condition qu'il soit bien mené.

Bal de promo ou bal d'homophobes ?

Le bal de promo est-il ouvert à tous? Certains américains répondent fermement non...

SOS homophobie en campagne d'adhésions

SOS homophobie souhaite augmenter le nombre de ses membres à l'approche des présidentielles.

Homophobie à l'ecole

L'homophobie a l'école

Histoire d'un adolescent homosexuel, chapitre 1, le commencement

Ce récit raconte l'histoire d'un adolescent homosexuel, il se divise en plusieurs chapitres et s'inspire de ma vie et de celle de mes amies.

Homophobie : le '' Spirit Day ''

Un évènement circulant sur la toile à travers le monde propose à chacun de s'habiller en violet et de faire de même avec nos profils de réseaux sociaux en les parant de cette couleur le mercredi 20...

Le coming-out du suicide

En France, il tue un millier d'adolescents par an. C’est la seconde cause la plus meurtrière après les accidents de la route parmi les 15-24ans. Pourtant, « il » passe souvent inaperçu voire...

VIH...les jeunes inconsciens ?

Après un sondage au près de divers jeunes, on se rend compte que le VIH pour certaines est complètement banalisé. Voici ce que disent certain jeunes sur le VIH (virus de l'immunodéficience...