Sortons les cotillons !

  Société

On l'a tellement attendu, on s'est tellement battus, on a tellement marché, argumenté, râlé,partagé,été éc½urés : le sénat vient d'adopter (eh eh eh)...

 

La sphère dominante et l'homosexualité comme...

  Cinéma

La filmographie de Gus Van Sant constitue une ½uvre polymorphe, tant dans sa forme que dans les sujets traités. Cependant, certains thèmes récurrents...

 

Compte-rendu de la fête de l'Humanité 2011

Ces 16, 17 et 18 septembre ont été l'occasion pour la gauche de se réunir dans une ambiance tout aussi festive (concerts, chaleur humaine), que studieuse (débats, lectures). Voici le compte-rendu de ce que vous avez peut-être manqué.

Circonstances obligent, Jean-Luc Mélenchon était à l'honneur de cette 76ème édition étant donné qu'il représentera aux présidentielles la candidature commune de 6 parties et formations politiques (Gauche unitaire, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, Convergences et alternative, Fédération pour une alternative sociale et écologique, République et Socialisme) qui a pour but de former une alternative à gauche du parti socialiste. Un certain nombre de candidats PS à la candidature se sont donc succédés sans se croiser (S. Royal, M. Aubry, A. Montebourg) afin de souligner les quelques « convergences » qu'ils ont avec le candidat de l'autre gauche. Parmis eux, seul Arnaud Montebourg est resté pour débattre. Les autres potentiels candidats PS se sont trouvés une excuse de dernière minute pour ne pas venir, sans doute par peur de se faire huer dans le cas de F. Hollande ou de M. Valls. On notera aussi la venue de C. Duflot et de B. Hammont.

Heureusement, cette fête ne se résume pas à un défilé de belles personnes. Ce fut, entre autre, l'occasion pour le Front de Gauche de partager leur programme fraîchement édité en livre de poche pour 2e ou encore de lancer le « Front de Gauche Agricole » regroupant 26 mesures visant à élaborer un nouveau modèle agricole. Une manière de faire comprendre que pendant que les socialistes se livrent à un choix d'égo, les composantes du FdG, elles, travaillent sur le fond.

 

Si bien sûr la fête de l'Humanité est un rassemblement politique, elle est aussi un moment de rencontres et de partage. Comme chaque année, la mixité sociale et ethnique était au rendez-vous : un bon antidote contre les propos racistes et fascisant qui fusent ces derniers temps. De nombreux stands comme le village du livre et le village du monde partageaient une culture que l'on a du mal à trouver dans nos supermarchés... au profit de Mickey&Co.

Côté musique, là encore la diversité était de mise. Sur la grande scène, beaucoup de célébrités comme Avril Lavigne, Yannick Noah, Nolwenn Leroy, Souad Massi, the Ting Tings ou encore Bernard Lavilliers mais aussi des groupes moins connus comme No One Is Innocent, Cyril Mokaiesh, Les Folies Vertes, HK et les Saltimbanks sans parler des autres groupes animant divers stands.

 

Comme chaque année le discours de clôture, sous forme de meeting, exceptionnellement tenu par J-L Mélenchon ainsi que rappelait la ligne du Front de Gauche pour les prochaines échéances à venir : « l'humain d'abord » soulignant ainsi une volonté de créer une rupture avec l'économie capitaliste qui semble ne plus être au service des Hommes.

Partager cet article

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Les Catacombes de Paris

Sous la capitale, les anciennes carrières forment un dédale de près de 300km. Abusivement appelées "Catacombes" suite aux déversements d'ossements issus des cimetières parisiens au début du...

Un référendum sur la peine de mort ?

Marine le Pen souhaiterait un référendum sur la peine de mort. Peut on et/ou doit-on rediscuter de « l'indiscutable » ? Solution ou illusion, quelques éléments de réponse sur un sujet quelque peu...

Amel Bent s'engage en tant que marraine auprès de Za-gay.org !

C'est une première pour le site, l'artiste RnB quant à elle poursuit ses engagements contre l'homophobie ; explications.

Élections et réseaux sociaux : amour ou indifférence ?

Vous l'avez sûrement remarqué, nous sommes en période électorale. Cependant, cette élection apporte une petite nouveauté par rapport aux précédentes : les réseaux sociaux. Facebook, Twitter, ou même...

Björk, Biophilia

Björk, icône et artiste, nous livre dès le 10 octobre son nouvel opus : Biophilia.

La Polygaymie ou le mariage homosexuel selon l'amalgame

Le verdict est tombé, la proposition de juin dernier du parti socialiste n'a finalement pas abouti à la légalisation du mariage homosexuel. Quels ont alors été les différents arguments contre cette...

L'UMP se mobilise contre le mariage pour tous.

C'est officiel. Après avoir appelé à manifester le 17 Novembre contre le projet de loi socialiste autorisant le mariage pour tous, l'UMP "dirigée" par Jean François Copé descendra dans la rue...

Underwraps : la première agence de mannequin islamique.

Créant l'évènement de la semaine de la mode new-yorkaise, Nailah Lymus, styliste musulmane de qualité lança en même temps que sa collection la première agence de mannequin islamique : Underwraps.

Campagne présidentielle 2012: le "Nouveau-Meeting".

Amateurs de politique, cette campagne présidentielle 2012 présente, par delà l'usage des réseaux sociaux, un détail nouveau. Serait-ce dans les discours? Dans les interventions à la radio ou à la...

Sarkozy, favorable au mariage homosexuel?

Le mariage gay figurera-t-il dans le programme de l'UMP pour l'élection présidentielle ? C'est en tout cas ce qu'affirme le journal Libération à paraître aujourd'hui.