Une histoire de plus en plus ''commune'' ...

Récit d'un fait réel, qui devient de plus en plus commun de nos jours, et qui pourrait arriver à tout le monde

On se dit que ce n’est pas normal ce qui s’est passé, mais on ne veut pas en parler, ça serait « trop mal vu », on serait mal jugé, délaissé, rejeté, voire renié. On se dit que c’est de notre faute, qu'on aurait pu faire quelque chose pour ne pas que ça se produise. Donc on se renferme, quand on nous demande si ça va, on acquiesce tout bêtement en pensant que ça ne se verra pas, l’ambiance familiale se détériore, mais on se dit qu'on préfère ça à autre chose. On voit nos notes chuter aux devoirs, on voit notre attention diminuer en cours au fil des jours, on se tait, et on pense qu'il vaut mieux ça que de passer pour quelqu'un qui s’est fait violer, comme une victime quoi. On se dit qu'on pourra plus jamais voir les mecs de la même manière, on voit en eux toute la méchanceté du monde.

C’est ce qui m’est arrivé cette année, donc je sais de quoi je parle. La France évolue, les caractères changent, mais certains restent comme ils sont. C’est dur à dire mais ce genre de pratiques devient de plus en plus commun. De différentes manières : sous l’emprise de la drogue ou de l’alcool, par contrainte physique ou morale, ou encore « en vous achetant ». Comme je dis, la France évolue, ainsi que les progrès techniques ; les violeurs peuvent être arrêtés plus facilement qu'avant. C’est comme le soutien psychologique, il s’est amélioré, et il est donc dès à présent plus facile d’accès – sans compter l’attente désespérante pour avoir un psychologue… -. Et grâce à vous, chères victimes, nous arriverons un jour à éradiquer le mot « viol » de ce monde (on se croirait presque dans une campagne électorale).

Ne faites pas comme moi - ou comme les gens qui sont passés avant vous - ne vous refermez pas sur vous–même, ne vous laissez pas vous ronger de l’intérieur, car nous n’avons qu’une adolescence, ainsi qu’une vie. Et cette adolescence-là, « gâchée » en partie par cette tragédie, ne doit pas vous empêcher de vivre ce que vous avez à vivre, de vous faire des ami(e)s, d’avoir votre premier(ère) petit(e) copain (copine), votre « vraie » première relation… Ne vous laissez pas entraîner dans ce gouffre qu’est le silence, parlez-en autour de vous, ne serait-ce qu'à vos ami(e)s, ou à quelqu'un d’extérieur, il y a des endroits spécialisés qui sont faits pour ça, des gens qui vous accueillerons sans jugement, qui seront neutres, extérieurs à la situation… Aidez-vous et faites-vous aider… Ne laissez pas celui qui a fait ça se « balader » dans la nature…

 

Partager cet article

Répondre à Une histoire de plus en plus ''commune'' ... - commentaires sur le forum
Nienna
 
Date 24/04/2013 1:25

J'ai eu des frissons... Merci pour ce témoignage débordant de sincérité =)et ses commentaires qui l'accompagne.


Naeco
 
Date 01/08/2011 20:43

Superbe


Mahini
 
Date 01/08/2011 18:46

Ouais ouais, les pires sont les agresseurs qui t'ont engendré...Censés t'aimer il paraît. Pour ma part, je me suis faite tripoter pendant bien deux ans mais j'ai eu le cul de pas passer à la...


Riverdragon
 
Date 01/08/2011 16:13

Et dire que j'ai lu cet article en écoutant Fade to Black u_ù Enfin bon, pour le "ne vous refermez pas sur vous-même" ... je suis d'accord, mais beaucoup plus facile à dire qu'à faire......


plaize
 
Date 01/08/2011 9:10

moi j'ai vécu sa il y a 12ans environ je n'avez que 6 ou 7 ans et ce mec ma détruit tout mon enfants j'ai même pas pue connaitre correctement mon enfance je suis passez de bébé a doléance a adulte...



 
Date 21/06/2011 1:49

Article intéressant et bien ecrit, et réponses tout aussi intéressante =) Deux de mes amies ont été violées, et c'est effectivement pas simple pour elles d'en parler. Lorsque l'une d'elle me l'a...


tapinboubou
 
Date 17/06/2011 21:25

Tu en veux combien ? http://www.lepost.fr/article/2010/03/02/1966245_viol-d-une-prostituee-a-nice-quatre-policiers-mis-en-examen.html ...


Mister-mister
 
Date 17/06/2011 21:16

De toute façon quand un sexworker se plaint pour viol on l'envoi chier avec le classique "un de plus, un de moins..." alors, et ça n'est pas pour autant moins traumatisant pour nous. Et puis...


tapinboubou
 
Date 17/06/2011 21:09

Marshmallows écrit: Vous avez déjà entendu dire que certains psychanalystes observent un changement de sexualité de la personne qui a subi un viol? En gros l'homosexualité viendrait, selon eux,...


Mister-mister
 
Date 17/06/2011 13:34

- l'evocation du risque judiciaire entretient une "insecurité" pour les amateurs d'abus. :-)si seulement c'était véritablement le cas =/ mais la n'est pas le sujet du post ! Ce qui est...


Répondre à Une histoire de plus en plus ''commune'' ... - commentaires

Qui est le rédacteur?

{user.username} {user.gender} {user.age} ans
{user.country}, {user.state}
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de {user.username}
Voir ses photos

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Une lettre, un coming-out pas si différent des autres.

Une ado paumée ... Un mère qui ne voit rien et qui ne comprend rien ... Des amis qui la soutiennent tant bien que mal...

L'histoire d'une vie

Récit : Pourquoi vouloir raconter ici une partie de ma vie ? Parce que trop peu de gens la connaissent. De plus pour pouvoir enfin passer à autre chose et tourner définitivement la page, je veux...

DAF Marquis de Sade : immersion plutôt réussie dans l'univers sadien

Le Ciné 13 Théâtre ose adapter sur scène la vie du sulfureux Marquis de Sade. Pari audacieux mais risqué.

Taciturne

Le sacro-saint "coming-out" s'exprime-t-il obligatoirement ? Sont-ce les mots seuls qui frappent la porte pour en demander la clef ? À la vérité, on entend beaucoup de choses sur cette révélation...

Névroses : quésaco ?

"Je suis névrosé" En temps normal, tout le monde dirait : "Ah! Quelle tare !!" Mais est-ce vraiment le cas? Être névrosé ce n'est pas faire des crises d'hystérie comme on confond souvent, ce n'est...

Trucs sordides à deux ou plus...

Le récit sulfureux d'un jeune homme qui parcoure les milieux gays.

Poème : l'aventurier

Un joli petit poème imprégné de slam qui relate un triste chagrin d'amour ^.^'

Histoire d'un Adolescent Homosexuel : Chapitre 2 FlashBack

La suite des aventures de Thomas ! Bonne Lecture !

Histoire d'un adolescent homosexuel, chapitre 1, le commencement

Ce récit raconte l'histoire d'un adolescent homosexuel, il se divise en plusieurs chapitres et s'inspire de ma vie et de celle de mes amies.

Des ados militent pour les LGBT

En l'espace seulement d'un jour, deux jeunes adolescents Amelia Roskin-Frazeel, 14 ans, originaire de la Californie et Adam Hoover, 17 ans, de l'Ohio, nous impressionnent grâce à leur étonnant...