The tree of life, un ovni cinématographique.

Le nouveau "2001 : l'Odyssée de l'espace" pour certains... un ennui profond pour d'autres, "The tree of life" qui vient de remporter la palme d'or à Cannes, apparaît déjà comme l'un des films les plus bouleversants de cette année 2011.

Après six ans d'absence ("Nouveau Monde", 2006), Terrence Malick nous livre enfin son nouveau film : "The tree of life". Annoncé pour le 25 décembre 2009, il fut sans cesse repoussé par son réalisateur, faute d'être satisfait par son petit "bébé cinématographique". C'est donc pour la 64ème cérémonie du Festival de Cannes que Malick nous permet enfin de voir son film. (L'article contient des spoilers) 

Synopsis

"Jack grandit entre un père autoritaire et une mère aimante, qui lui donne foi en la vie. La naissance de ses deux frères l'oblige bientôt à partager cet amour inconditionnel, alors qu'il affronte l'individualisme forcené d'un père obsédé par la réussite de ses enfants. Jusqu'au jour où un tragique événement vient troubler cet équilibre précaire.." Source : allociné.

 

Véritable bijou cinématographique, chaque plan est un émerveillement visuel qui redéfinit la beauté dans son essence même. Il ravira le coeur de certains et ennuiera profondément d'autres, le film ne peut cependant pas laisser de marbre. Malick réalise ici un film qui émerveille ou déroute le spectateur. Certains seraient tentés de l'apparenter à "2001 : l'Odyssée de l'espace" de Stanley Kubrick (1968), tant dans son esthétique que dans les thèmes que le film soulève. Cependant "The tree of life", est beaucoup plus accessible que le chef d'oeuvre de Kubrick. C'est dans la simplicité que Malick trouve la force de son film.

C'est l'histoire d'une famille qui nous est contée ici, une famille meurtrie autour de la mort d'un de ses membres. Mais cette histoire n'est qu'un prétexte pour le réalisateur afin de raconter une histoire bien plus ambitieuse, celle de la croyance, de la foi, de la vie et de Dieu. Ce même Dieu qui transcende le film d'un bout à l'autre par la lumière, les astres, la faune et la flore omniprésents dans le film. Outre le fait de parler d'espoir, de grâce et de foi, Malick dresse ici un véritable hymne à la nature et à la vie : le cycle perpétuel de la vie, l'éternel recommencement.

Alors à quoi bon comprendre ? Le film nous donne des éléments que nous sommes libre d'interpréter à notre matière. Là réside la force du film, une histoire universelle que chacun peut s'approprier. Le but n'est pas de tout comprendre, mais de se laisser bel et bien porter par la beauté de cet oeuvre.

 

Alors foncez dans vos salles de cinéma afin de rêver les yeux grands ouverts !

 

Partager cet article

Répondre à The tree of life, un ovni cinématographique. - commentaires sur le forum
LeCygneNoir
 
Date 08/04/2013 15:27

Ce que je vais dire va être très cliché, mais ce film a changé ma vie.


BrianJustin
 
Date 17/01/2012 22:59

Je l'ai vu pour la 4 ème fois hier au cinema et toujours le même effet: Mind blowing ! Je dors pas bien depuis hier. Je réfléchis trop là.


Yann19
 
Date 22/06/2011 20:52

Un film d'une beauté audiovisuelle impressionnante. Certains n'aimeront pas parce que la Chronologie est sans dessus-dessous, que les longueurs sont "trop longues", etc. Comme dit quelqu'un...


r-wan01
 
Date 15/06/2011 11:19

Très bon film ! J'ai eu un peu peur au début, mais finalement on se laisse bien en porter dedans. Je comprend qu'on puisse ne pas l'aimer, mais il faut aller le voir rien que pour son l'esthétisme,...


Frippon_1
 
Date 14/06/2011 18:06

Je citerai ceci : "Madame, je n'écrirai rien sur ce film, c'est une merde !" (un Schokobon à celui qui en trouve l'origine). Non mais sinon, je crois que je me range dans la catégorie...


jule76
 
Date 14/06/2011 16:52

Je pourrais cité Kant "L'art ne veut pas la représentation d'une chose belle mais la belle représentation d'une chose.", philosophé pendant des heures sur ce qu'est l'art, mais ne nous prenons...


Haerthil
 
Date 11/06/2011 17:04

Je ne comprends pas pourquoi tu dis ça... jusqu'à preuve du contraire tout ce qui passe dans nos cinémas est du 7ème art. N'oublions pas que le cinéma n'est pas seulement fait pour assister à des...


Etre-la
 
Date 11/06/2011 16:48

N'importe quel film est un art, après tu as des chef d'oeuvres je te l'accorde. Mais non personne n'oublie que le cinéma est un art, il peut être perverti par l'argent c'est sûr. Mais n'oublions...


jule76
 
Date 11/06/2011 15:05

C'est le monde à l'envers. On oublie bien trop souvent que le cinéma peut être de l'art.N'importe quel film est un art, après tu as des chef d'oeuvres je te l'accorde. Mais non personne n'oublie...


Etre-la
 
Date 11/06/2011 12:42

Je ne comprends pas pourquoi tu dis ça... jusqu'à preuve du contraire tout ce qui passe dans nos cinémas est du 7ème art. N'oublions pas que le cinéma n'est pas seulement fait pour assister à des...


Répondre à The tree of life, un ovni cinématographique. - commentaires

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

65ème Festival de Cannes

Ce dimanche 27 mai 2012 s'est clôturé le 65ème Festival de Cannes présidé par Nanni Moretti. Retour sur les films qui ont marqué ce festival et la remise des prix qui s'est faite en ce dimanche.

Cuba accueille le premier festival de cinéma Gay

Le premier festival du cinéma gay se déroule en ce moment même dans le pays symbole de dictature..

La Fête du Bruit dans Landerneau

Cette année encore, les organisateur de RégieScène nous ont préparé un de ces festival comme il se fait de mieux dans le Finistère ! Une affiche digne d'une...

Festival Paris Cinéma 2011

La Festival Paris Cinéma 2011 se déroulera du 2 au 13 juillet ! Bon ciné !

Le cinéma LGBT se porte bien !

Le cinéma LGBT fanfaronne entre les divers festivals et soirées cinémas en son honneur.

La Piel Que Habito d'Almodovar : entre thriller sadique et crise identitaire.

J'ai décidé de vous parler aujourd'hui d'un film qui m'a bouleversé ; j'ai nommé La Piel Que Habito d'Almodovar. Je rédige des actus ciné uniquement quand j'ai des coups de coeur. Cela a bien été le...

The Rite (Le Rite)

Anthony Hopkins nous revient dans le rôle du prêtre Lucas dans ce thriller haletant. Un ancien prêtre du Vatican et exorciste. Accompagné d'un futur ordonné sceptique, Anthony Hopkins nous plongera au...

Black Swan, un succès mérité ?

Le tant attendu Black Swan est sorti ce 9 février dans toutes les salles françaises. Mais ce film, qui fait le buzz depuis plusieurs semaines, est-il à la hauteur des attentes de chacun, et les avis...

Deux policiers homosexuels cannois portent plainte pour «harcèlement moral»

deux policiers municipaux de la ville de Cannes, qui s’estiment victimes depuis de nombreux mois de discrimination de la part de plusieurs collègues en raison de leur homosexualité, ont déposé...

« Yossi » : Quand militaire et homosexualité font bon ménage

L'Israélien Eytan Fox signe avec le film « Yossi » une belle histoire avec pour fond les relations amoureuses homosexuelles. Le réalisateur s'était fait connaître grâce à deux films à succès : « Tu...