Vivre dans l’impasse du logement

L’expression « vivre entre quatre murs » prend ici tout son sens. L’ampoule dénudée pendante au plafond renforce l’ambiance blafarde des lieux. Au premier coup d’½il, on pourrait penser que c’est un simple squat. Qu’on se détrompe, c’est là ou habite la famille Pombo depuis 3 ans.

25m2 : C’est la surface dans laquelle vivent Dyna et ces 3 filles.  Dans cet espace réduit, chaque recoin est exploité à son maximum. La salle de bain fait aussi office de débarras, le salon rassemble à lui seul la cuisine, la salle à manger, le coin télé, la chambre de Pombo et celle des enfants. Le soir, c’est tout un remue-ménage pour pouvoir installer les 3 matelas, déplier le canapé et enfin pouvoir créer un petit nid, presque confortable.

 

Dyna ne travaille plus. Ancienne hôtesse de caisse, elle a perdu son emploi à cause de ses retards incessants. Bègles-Villenave d’Ornon, c’est long en transport en commun

«  Environ 1h30, je ne prenais jamais de tickets, je n’avais pas l’argent » dit Dyna, le regard fuyant. Honteuse mais fière aussi d’avoir quitter ce mari violent auquel elle était dépendante, financièrement surtout. Elle l’a fait pour ces filles.

 

«  Le principal problème qu’on a c’est l’humidité » confie Dyna en pointant du doigt le papier peint qui se décolle aux coins des murs. Un objet, simple détail, apparaît en décalage avec les lieux : Un poster de la Martinique que l’on a grossièrement attaché au mur  pour dissimuler les taches d’humidités noircies. «  Toute ma famille est là bas. Pour les filles aussi je veux y retourner ».  Les démarches pour se reloger, aucune n’ont abouties. Les experts sont pourtant venus, ils ont confirmé l’insalubrité des lieux et même les répercutions sur la santé d’Amanda, la petite dernière régulièrement malade. Mais les autorités n’ont rien fait.

 

En attendant, cette mère de famille met un point d’honneur à ce que ses trois filles aillent tous les jours à l’école, bien habillées, bien coiffées. Entre le paraître et l’être, il y a souvent un fossé que Dyna sait gigantesque pour eux. Mais elle veut préserver ses enfants le plus longtemps possible. Ils semblent avoir déjà créer leurs propres carapaces, comme Stella, 15 ans, l’ainée des trois «  Personne ne sait ou nous habitons, je n’invite pas de copines, c’est triste mais c’est comme ça ».  Vêtements à la mode, cheveux tressés et sac à main font d’elle une lycéenne parmi tant d’autre.

 

Reine des chiffres, Dyna a déjà calculé encore combien de temps ils devront économiser pour pouvoir revenir habiter en Martinique : 4 ans. En attendant, cette mère de famille se bat pour ces filles mais a depuis longtemps oubliée l’espoir d’un relogement.

Entre 10 000 et 20 000

C’est le nombre de personne vivant dans un logement inadapté ou insalubre à Bordeaux

 

 

Partager cet article

Répondre à Vivre dans l'impasse du logement - commentaires sur le forum
Jim_Geek
 
Date 06/01/2011 0:59

Sur que c'est insalubre ... Mais on dirait qu'ils ne nettoies pas souvent non plus :s



 
Date 02/12/2010 14:20

"Bel appartement fonctionnel, au charme de l'ancien, poutre apparente, fraicheur constante. Bien situé. Grand potentiel" Finalement, ca a pas l'air si mal.


allomat69
 
Date 02/12/2010 8:12

La situation est devenue complexe. La salubrité nécessite actuellement un niveau d'exigence obligatoire élévé, donc couteux, ce qui n'était pas le cas il y a 50 ans par exemple, où les...



 
Date 01/12/2010 22:26

C'est bien triste que certaines personnes vivent encore dans un logement insalubre, alors que l'on prête des logements HLM à des personnes qui auraient des moyens aisés ... Le pire reste...


Leedu33
 
Date 01/12/2010 20:03

Actu : Vivre dans l’impasse du logement L’expression « vivre entre quatre murs » prend ici tout son sens. L’ampoule dénudée pendante au plafond renforce l’ambiance blafarde...


Répondre à Vivre dans l'impasse du logement - commentaires

Qui est le rédacteur?

Leedu33 Homme 22 ans
FR, Gironde
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de Leedu33
Voir ses photos

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Les vacances sont finies ! La rentrée, c'est bientôt !

Ça y est, c'est bientôt la fin ! Adieu vacances, plages, soleil, amours éphémères & nuits torrides! Bonjour cartables, crayons, manuels, temps pourri & autres profs ! La rentrée approche à grands pas,...

HES, avec les socialistes, contre l'homophobie aux Antilles !

La lutte contre l'homophobie en Martinique et en Guadeloupe a pris une dimension particulière pendant la campagne présidentielle de 2007, autour de la proposition socialiste d'ouvrir le mariage et...

Journée de la bisexualité

Peu connue, cette journée de la bisexualité est fêtée tous les ans le 23 septembre.

Un centre d'accueil LGBT en plein centre de la ville rose

Le centre LGBT de Toulouse, initié en 2008, a débuté ses permanences le 10 mars dernier. Installé en plein centre dans des locaux prêtés par la maire, le centre revendique une volonté de promouvoir la...

L'éducation peut-elle survivre à la crise ?

50 000 suppressions de postes entre 2007 et 2010, probablement environ 16 000 pour cette rentré scolaire. L'éducation nationale aurait perdu près de 7.8% de ses effectifs en 4 ans. Que va t-il advenir...

Prostitution en France : Projet liberticide ou avancée sociétale ?

Le moins que l'ont puisse dire, c'est que les récentes déclarations de Mme Vallaud-Belkacem ont fait parler. En expliquant que faire porter la responsabilité pénale par les clients plutôt que par les...

Du nouveau au Refuge

L'association LGBT "Le Refuge", qui propose une écoute et un hébergement aux jeunes homosexuel(le)s rejetés par leurs proches, vient d'être déclarée "d'utilité publique" par le...

Un référendum sur la peine de mort ?

Marine le Pen souhaiterait un référendum sur la peine de mort. Peut on et/ou doit-on rediscuter de « l'indiscutable » ? Solution ou illusion, quelques éléments de réponse sur un sujet quelque peu...

Mariage vs PACS : pourquoi il nous faut aller plus loin.

Dans de nombreux médias, politiques et personnalités n'ont de cesse de discuter la question du mariage homosexuel. Ses partisans prônent l'égalité des genres, tandis que ses détracteurs ont beau jeu...

François Hollande et les droits des LGTB

François Hollande est l'un candidats les plus sérieux pour les présidentielles de 2012. Lors d'une interview accordée au HES (Homosexualités et Socialisme, parti proche du Parti Socialiste), il...