Mon coming-out : tout dans ma petite tête ...

Une jeune fille de 16 ans nous narre courageusement son chemin vers l'acceptation de son orientation sexuelle.

Ça commence toujours comme ça. Tu es jeune, certain diront même trop. T’es paumée, t’as l’impression que t’es la seule. Tu ressens des drôles de choses, mais toi on t’a appris que ce n’était pas bien. Alors tu te tais. Tu laisses passer, tu attends. Et puis tu vas sur les forums, tu vois que tu n’es pas la seule. Tu ne postes pas, tu as peur qu’on te reconnaisse. Tu ne dis rien à personne, tu laisses des indices.

Puis un jour tu en as marre, tu as la haine. Tu dors mal, tu t’énerves pour un rien. Tu claques tout, tu hurles et tu retiens tes larmes. Parce qu’on t’a aussi appris à être grande, à ne pas être faible. Parce que tu n’es plus un enfant. Alors tu sautes un énième repas, tu allumes la télé. Tu zappes, tu trouves un film que tu ne connais pas. Tu ne comprends pas l’histoire. Mais cette fille, là, qui hurle à gros poumons, elle te fait mal. Tu pleures, enfin. Tu écris ce texte, sans savoir si tu le posteras un jour et tu décides d’être un minimum ce que tu es, au moins sur ce site.

Pourquoi ?

Toujours écrire, pour survivre. La question qui tourne, tourne et retourne de long en large, du soir au matin, de midi à minuit, dans ma tête. J’ai mis du temps. J’ai passé des nuits blanches à me torturer, comme si cela pouvait changer quelque chose. Aujourd’hui, j’ai pris un certain temps, et j’accepte. Je tombe amoureuse, aussi. Ça fait mal. Je m’en sors, quoi. Je suis comme tout le monde, avec mes peurs et mes peines, mes bonheurs et mes envies. Je commence seulement mon petit chemin d’ado homo et ce n’est que le début.

Je voudrais aussi dire, à tout les jeunes paumés comme je l’ai été et comme je le suis encore (car je suppose bien que vous n’êtes sur cette page par hasard, oui toi, là, derrière ton écran !) que rien n’est perdu. Nous sommes jeunes. Nous avons la vie devant nous et il est si facile de la perdre.

Alors même si, au moment de le dire, on a peur à en crever et qu'on a l’impression de ne plus pouvoir regarder la personne en face dans les yeux, aussi sincèrement qu’avant. Tout ces « Même si… », oublie-les. C’est tellement plus facile de vivre, après. Oui, je crois que c’est ça : on se sent vivre. Et surtout, n’oubliez pas : Les vrais amis ne jugent pas. Jamais.

 

 

 

 

Partager cet article

Répondre à Mon coming-out : tout dans ma petite tête ... - commentaires sur le forum
noemie0503
 
Date 25/11/2016 13:24

tr?s beau texte Je me suis retrouv? dans ce que tu dit


kateniss
 
Date 26/10/2014 9:25

J'adore c'est vraiment tr?s bien ?crit, j'avais l'impression de me retrouver dans ce que tu dis.


hakunamatata
 
Date 28/09/2014 12:01

Salut :) C'est étrange comme ton texte me parle... Ton écriture n'est pas transcendante, mais tu dis des vérités anodines, et c'est parfois bon de les entendre dites par qqun d'autre, ces vérités....


biatchboy
 
Date 19/01/2011 18:05

Magnifique ce texte !


Nonamedu30
 
Date 19/09/2010 18:34

C'est étrange, je me retrouve beaucoup dans ton texte C'est très beau et trop vrai malheureusement



 
Date 23/08/2010 23:28

Tres beau


Nopromises
 
Date 07/08/2010 15:52

Je trouve ton texte plutôt bien. Bon , même. ce n'est pas ce que j'ai vécu moi, mais j'arrive à saisir ce que tu ressens, tes mots, ta façon de t'exprimer est claire et touche. Je...



 
Date 06/08/2010 13:45

C'est tellement vrai...bravo pour ce texte =)


Bovary
 
Date 04/08/2010 18:09

Bon texte, écrit simplement, très juste. Tu as tapé la ou il fallait ! :)



 
Date 02/08/2010 20:12

Je me reconnais parfaitement moi aussi, on vit tous la meme chose, on a 16 ans et c'est le moment le plus dur pour nous car c'est l'adolescence et de plus on est lesbienne, et même si...


Répondre à Mon coming-out : tout dans ma petite tête ... - commentaires

Qui est le rédacteur?

{user.username} {user.gender} {user.age} ans
{user.country}, {user.state}
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de {user.username}
Voir ses photos

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Juste ma vie.

Ma petite vie, un peu insignifiante, mais il paraît que c'est la mode de la raconter. Alors pourquoi pas moi ?

Une lettre, un coming-out pas si différent des autres.

Une ado paumée ... Un mère qui ne voit rien et qui ne comprend rien ... Des amis qui la soutiennent tant bien que mal...

Coming-out parental

Une lettre de coming-out pour les parents

Être gay et célibataire à 15 ans...

Une vie. Une vie d'un jeune garçon de 16 ans, qui a découvert et qui découvre encore aujourd'hui, son homosexualité. Des hauts et des bas, des amis et des ennemis qui ne l'aiment pas car il est "PD"....

Coming-Out

S'assumer et faire son coming-out n'est jamais facile, surtout à sa famille. Surtout à 14 ans.