Coming-out à ma mère, à 14 ans seulement.

Sur l'autre continent, un jeune québécois vient de faire son coming-out, il nous narre cet événement, plein d'émotions.

Moi, Jérôme T, un simple gars de 14 ans, je dois pour la première fois de ma vie, faire face a la réalité en ce mois d'avril, il y a de cela à peine 20 minutes, ma mère attendait que je déballe tout et moi, j'attendais que ce moment soit enfin terminé, quand je me décida enfin à ouvrir la bouche ...

Depuis l'an passé, je savais que j'étais homosexuel, je m'en foutais un peu, ce qui était important pour moi, c'était d'être bien dans ma peau. Puis un jour, pendant mon secondaire 2, une vérité m'a éclaté en pleine face : j'étais amoureux de mon ami ( voir même mon meilleur ami), mais je savais déja qu'il ne voulait rien savoir des gars, lui, son truc, comme la plupart, c'était les filles, mais je gardais quand même espoir. Pendant près d'un an que j'ai gardé tout ça pour moi.

Et puis en octobre dernier, je m'en rappelle parfaitement, ce fameux ami a appris que j'étais gay bien entendu, il savait bien que quelque chose me trottait dans la tête, alors il a essayé de deviner, et quand il est tombé pile dessus, j'ai gardé le silence. Un silence qui voulait dire : "oui", tout simplement, alors il m'a regardé et m'a dit: "je m'en fous". Je croyais que ce qu'il me disait était vrai, j'ai donc gardé espoir, jusqu'au jour où il a commencé à s'éloigner, j'ai alors compris que ça ne servait à rien de continuer à l'aimer ; mais se détacher de quelqu'un est tellement plus dur que s'y attacher, bref lui et mes autres "amis" ont commencé à s'éloigner de plus en plus et même à me niaiser, en jugeant les gays, mais je gardais encore espoir.

Jusqu'au jour ou il m'a traité de fille, de "t'pas un vrai gars" et plein de conneries dans ce genre. C'est sûr ça m'a blessé, mais ça m'a plus rendu en colère qu'autre chose, alors je l'ai envoyé chier ... nous avons arrêté de nous parler pendant un bon bout de temps, et me voilà dans une nouvelle galère ... car ça c'était seulement du côté école, du côté famille, c'est bien plus dur encore. Je garde mon secret, secret, je réfléchis à ce qui va se passer, à qui le dire, quand, comment, tout ça.  Puis, j'ai décidé que ma mère serait ma confidente, c'était elle, j'étais sûr qu'elle ne me jugerait pas ou du moins qu'elle serait tout de même fière de moi, malgré ce léger différent entre le jeune homme qu'elle pensait que j'étais et celui que j'étais. Donc nous y voilà, en ce 14 avril 2010, à la suite de mon coming-out maternel si je puis dire. Voilà comment ça s'est passé : Au souper, je pensais déjà à la scène qui allait se passer ; on mange, mon père doit aller chercher ma soeur à l'école et il ne reste que ma mère et moi.

 

- Maman ?

-- Oui ! /

A-t-elle répondu d'un ton enthousiaste que j'allais gâcher quelques secondes plus tard.

- Je peux te dire de quoi?

-- Bien sûr

- Tu devrais peut-être t'asseoir.

-- C'est grave ?

- Non, tu te souviens l'autre jour, quand j'ai eu ma déprime ?

Ai-je dit le coeur battant, prêt à exploser.

-- Oui

- Ben là je suis prêt a te dire pourquoi j'ai eu ça ... bon

Moment de silence

- J'aime les gars

les larmes au yeux, ayant peur de la réaction

Encore un moment de silence.

 

Alors je me lève pour la prendre dans mes bras, en pleurant, m'excusant et tout le tralala ...

Ensuite, elle m'a dit que ce n'était pas grave, qu'elle m'aimait quand même, que je n'avais pas à avoir honte, que je devais être fier de ce que j'étais (et je le suis fier, même très) et ça c'est terminé par quelques questions ainsi qu'une série d'accolades.

Prochaine étape : mon père, mais ça risque de se passer dans fort longtemps ...

Partager cet article

Répondre à Coming-out à ma mère, à 14 ans seulement. - commentaires sur le forum
Pomme-fraise
 
Date 08/01/2013 21:50

Bravo ! Des amis comme ca c'est bon pour la poubelle ! Moi perso j'ai 13 ans et je suis lesbienne. Je n'ai pas eu le courage de le dire a ma MA j'ai du lui dire par lettre. C'etait le jour de la...


sarah-clyde
 
Date 09/04/2012 12:03

bravo :) tu as de la chance d'etre aussi courageux :') bonne chance pour la prochaine etapes , aussi temporelement éloignée qu'elle soit ! :)


biorgay24
 
Date 24/04/2011 1:10

C'est très bien, tu peux vraiment être fier, c'est une très lourde étape.


valent78
 
Date 19/10/2010 22:06

ta du courage, paske pour avouer sa a ses parent... bravo franchement et bonne chance avec ton père...


Exentrique
 
Date 28/05/2010 10:15

Tu es une personne très courageuse *___* Au moins tu te décharg d'un lourd poid , reste plus que le papa bonne chance. Plus on attend plus c'est dur , c'est très bien ce que tu as fis....


Phylos
 
Date 19/05/2010 21:51

A 14 ans, je me disais encore qu'un jour je changerai peut-être ... Bah j'ai changé depuis.


greenduck
 
Date 19/05/2010 21:41

T'as du courage franchement surtout à 14 ans, maintenant on a tous des parents différents et qu'on aborde la première fois le sujet ça fait toujours peur, mais si ils le prennent tous les...


adriano-g
 
Date 16/05/2010 23:47

Je te trouve trés courageux.cest super ce que tu as fait,vraiment.jtadmire.jai vécu un peu la méme histoire mais sauf que moi cétait en dècembre 2009. Javais 14ans.garde espoir,continue,nest pas...


Angel-Yad
 
Date 16/05/2010 9:53

Félicitation pour ton courage, et c'est extra que ta mère l'ai bien pris!!! :D Bonne chance pour ton papa


younggayny
 
Date 14/05/2010 23:37

Le Coming out, tjr dur à faire, surtout à 14 ans. Félicitation. YGNY Ps : Good Luck for u'r dad !!!


Répondre à Coming-out à ma mère, à 14 ans seulement. - commentaires

Qui est le rédacteur?

{user.username} {user.gender} {user.age} ans
{user.country}, {user.state}
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de {user.username}
Voir ses photos

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Réflexions

C'est pas un coming-out. C'est l'idée floue et non-concrète d'en faire un. Un jour peut-être, mais pas maintenant. Laissez-moi du temps ...

Taciturne

Le sacro-saint "coming-out" s'exprime-t-il obligatoirement ? Sont-ce les mots seuls qui frappent la porte pour en demander la clef ? À la vérité, on entend beaucoup de choses sur cette révélation...

Juste ma vie.

Ma petite vie, un peu insignifiante, mais il paraît que c'est la mode de la raconter. Alors pourquoi pas moi ?

L'histoire d'une vie

Récit : Pourquoi vouloir raconter ici une partie de ma vie ? Parce que trop peu de gens la connaissent. De plus pour pouvoir enfin passer à autre chose et tourner définitivement la page, je veux...

Histoire d'un adolescent homosexuel, chapitre 1, le commencement

Ce récit raconte l'histoire d'un adolescent homosexuel, il se divise en plusieurs chapitres et s'inspire de ma vie et de celle de mes amies.

Mon coming-out, devant toute ma classe en cours de Français.

Mon coming-out, devant toute ma classe en cours de Français.

Mon coming-out : un an après, le bilan

Un an après, je reviens sur mon coming-out auprès de mes parents et sur l'année qui a suivie.

Rester dans le placard, option la plus sûre?

L'équipe du site recevant régulièrement des messages privés de zaguiens demandant conseil, une question revient souvent. En gros , « Doit-on sortir du placard pour être heureux ? »

A 15 ans c'est pas toujours simple...

Étapes par étapes, c'est à 15 ans qu'entre problèmes de famille et dépressions passagères, je m'accepte comme je suis en remuant les souvenirs du passé.

Quand le doute évolue

"Moi, 16 ans, un garçon qui aime les garçons, je doute de moins en moins." : Ce garçon aujourd'hui anonyme vous narre son histoire en slamant.