Croyez-Vous Aux Contes ?

Les contes... Quel gay ose y croire? Y a-t-il des raisons d'y croire ? Es-ce qu'on peut trouver de l'aide dans les contes ? Oui, évidemment !

Les contes... Qui n'a pas grandi avec ? Ces histoires de princes et de princesses, d'amour dangereux, de dragons et de sorcières malintentionnées, d'épreuves, de solitude, d'espoir... Oui, en de nombreux points, les contes ressemblent à la vie. Qu'on soit gay ou non, on peut s'y retrouver. On peut s'appuyer sur ces histoires, en tirer des enseignements, garder espoir grâce à eux. La condition est de savoir les lire dans le bon sens. Combien d'entre vous ne sont pas sceptiques face aux contes, en disant que "ça n'arrive jamais dans la vraie vie", "que les fins heureuses ça n'existe pas", ou encore que "c'est pour les bébés"? Vous êtes nombreux. Mais je vais vous démontrer qu'il faut porter un regard neuf sur ces récits, qu'ils soient originaux ou remaniés par Disney.

Prenons pour commencer l'avis selon lequel les fins heureuses ne sont pas réelles. Si, elles le sont. Pour la plupart d'entre nous, nous sommes jeunes, voire même très jeunes, et nous avons la vie devant nous. Chaque époque a son type de fin heureuse. Pour beaucoup, la fin heureuse est tout simplement trouver l'amour. Pour d'autres, c'est se sortir d'une situation désastreuse, ou bien accéder au rêve d'une vie. On a souvent l'impression que les héroïnes ont le bonheur sur un plateau. C'est faux. Une jeune fille qui passe les vingt premières années de sa vie seule, humiliée et asservie par des êtres qui ne sont même pas de sa famille ne mérite-t-elle pas une résolution à la hauteur de ses souffrances ? Une femme sans famille est poursuivie par un chasseur qui veut récupérer son coeur et son foie pour une autre qui la hait n'est-elle pas en droit d'attendre le meilleur dans la vie? Bien sûr que si. L'exemple le plus flagrant est la petite sirène. Contrairement à la version édulcorée (mais non moins géniale) que Disney en a fait, elle n'aspire pas à l'amour du prince, elle aspire à l'âme éternelle, ce qui est impossible pour une sirène, qui vit 300 ans mais qui disparaît corps et âme à sa mort, sans laisser la moindre trace. Et une âme n'est accessible que par l'amour d'un humain. Voilà l'exemple d'un rêve après lequel on court.

Je vous fait part de la façon dont j'avance dans la vie. Je ne fais que partager avec vous ce qui m'aide à y croire, que ce soit en l'amour, en mes rêves ou au sens de la vie. Je ne dis pas que tout le monde doit en faire autant, seulement que si ce n'est déjà fait, vous pouvez essayer. Je pense que quand on a une épreuve, et je vous prie de croire que je sais parfaitement ce qu'est une épreuve digne de ce nom, la clé de tout réside dans l'espoir. Il faut se dire que la vie est un conte, et qu'un conte c'est 80% d'épreuves et 20% d'extase. Mais il y a assez de la pureté des 20% pour rendre plus agréable les 80 qui restent. N'oubliez jamais ça, vous qui perdez votre innocence ou vous illusions, ou même vos rêves. Cela peut sembler très puéril, mais espérer, c'est faire la moitié du chemin. Qu'on soit gay, lesbienne, hétéro, jeune, vieux, seul, garçon, fille, noir, blanc, il y a une Cendrillon ou une sirène qui dort en chacun de nous, plus ou moins profondément. Réveillez-la, donnez-lui le baiser magique, et elle vous aidera. Je vous laisse y réfléchir.

 

Partager cet article

Répondre à Croyez-Vous Aux Contes ? - Commentaires sur le forum
Mahini
 
Date 23/01/2011 13:22

Comme on retient souvent la fin et pas le chemin parcouru, il est normal que l'on croit que c'est de la gnognotte. Mais souvent la souffrance est brutale et bien rélle avant... C'est...


erwan1988
 
Date 04/04/2009 10:42

En afrique et en chine, ils ont des contes ou les personnages (s'ils ne sont pas des princesses) sont sûrement noirs et/ou asiatiques... mais le but du conte n'est pas de mélanger les...


Brume
 
Date 04/04/2009 9:43

Dans l'idée avancé je suis assez d'accord mais les contes sont quand même trop formaté: 1 prince souvent brun ou blond et une princesse blonde ou brune aux yeux bleus où l'on sait...



 
Date 25/03/2009 22:14

D'abord toutes les princesses sont d'origine bourgeoise, alors encore heureux qu'elles se mettent à faire le ménage, ou encore pour les grandes princesse, à se piquer le doigt par une...



 
Date 25/03/2009 22:08

D'abord toutes les princesses sont d'origine bourgeoise, alors encore heureux qu'elles se mettent à faire le ménage, ou encore pour les grandes princesse, à se piquer le doigt par une...



 
Date 25/03/2009 22:06

ooohhh 0_0 tant de fééries dans ce monde! (...) puis tu sors et tu trébuches sur le clodo du palier fuck


titgars93
 
Date 25/03/2009 22:06

Les contes, se sont des genres d'Utopies. Or les Utopies sont quasi-irréalisables. Donc, non je ne crois plus aux contes. Je dis "plus" parce-qu'en êtant petit, on croit tous à ces...



 
Date 25/03/2009 22:01

MOn dieu!!!!! J'ai vu cet article, alors je met de suite un commentaire, j'ai pas encore lu mais moi j'y crois!! =)


AquaBoy
 
Date 24/03/2009 17:58

Un jouuuur mon prince Viendraaaaaaa !!! xD


WralbEsa
 
Date 24/03/2009 17:37

Moi, je crois aux COMPTES, c'est plus accessbile XD OK! OK! je file .....[]


Répondre à Croyez-Vous Aux Contes ? - Commentaires

Qui est le rédacteur?

ptireveur Homme 22 ans
FR, Calvados
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de ptireveur
Voir ses photos

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Un Paradis Sur Mesure

Le nouveau recueil de Bernad Werber, "Paradis Sur Mesure": 17 histoires sous forme de contes, légendes ou fables, 17 histoires fantastiques pour frémir, rêver ou sourire.

We are the world 25 ans, pour Haïti

25 ans plus tard, le légendaire producteur Quincy Jones a réuni plus de 80 artistes pour enregistrer la version 2010 de "We are the world".

Jeune et victime d'homophobie : la double punition

L'Association Rimbaud lance cette semaine du 5 décembre 2011 une campagne nationale de sensibilisation au risque d'exclusion des 15-25 ans victimes d'homophobie. Elle repose sur un visuel inédit qui...

La Corne de l'Afrique s'enfonce dans la famine

Certains drames ont, de par leur aspect médiatique vendeur, la fâcheuse tendance à en faire passer d'autres, parfois plus dramatiques encore, au second plan. Ainsi, on aura beaucoup parlé ces derniers...