Sortons les cotillons !

  Société

On l'a tellement attendu, on s'est tellement battus, on a tellement marché, argumenté, râlé,partagé,été éc½urés : le sénat vient d'adopter (eh eh eh)...

 

La sphère dominante et l'homosexualité comme...

  Cinéma

La filmographie de Gus Van Sant constitue une ½uvre polymorphe, tant dans sa forme que dans les sujets traités. Cependant, certains thèmes récurrents...

 

Protection chez les filles

La protection pour les femmes homosexuelles.

Lécher ?


Le cunnilingus et l'analingus, font partie des pratiques dont on n'arrive pas à prouver le risque contaminant concernant le VIH, on ne peut pour autant l'exclure. Toutefois, n'oubliez pas que d'autres MST peuvent se contracter de cette façon.

Quelles précautions prendre lorsqu'on lèche le sexe d'une femme ?

Les sécrétions vaginales des femmes sont des liquides corporels potentiellement contaminants. Il peut y avoir risque de transmission, même s'il reste faible. Les adeptes de la prudence peuvent utiliser un carré de latex (à défaut, un préservatif découpé dans le sens de la longueur) surtout s'il y a des lésions dans la bouche et pendant la période des règles.

Et lorsqu'on lèche le sexe d'une femme qui vient d'être pénétrée ?

Même après un rapport protégé ou sans éjaculation du partenaire, le risque existe car il y a augmentation des sécrétions vaginales liées à la pénétration. S'il y a eu éjaculation du partenaire précédent, il y a contact possible avec son sperme.

Que peut-on proposer lorsqu'on vient d'être pénétré-e et qu'on a envie qu'on nous lèche le sexe et/ou l'anus ?

Là encore, on peut proposer un carré de latex à son, sa partenaire car le vagin et surtout l'anus peuvent comporter des micro lésions après une pénétration.

Est-on plus exposé aux agents infectieux lorsqu'on lèche ou lorsqu'on se fait lécher le sexe ?

Le risque est quasi nul dans les deux sens pour ce qui concerne le VIH. Par contre, un risque de transmission d'autres MST demeure .

Et lorsqu'on lèche un anus ?

Le risque de contamination par le VIH est également très faible. Cependant en cas de lésions de la bouche et/ou de la région anale, et surtout après une pénétration, le mieux est d'utiliser un carré de latex (ou un préservatif découpé). Lécher un anus présente par contre un risque potentiellement important de transmission d'autres MST, de germes ou de bactéries. Là encore, l'utilisation d'un carré de latex ou l'usage préalable de savon ou de lingettes désinfectantes est fortement conseillé.

Et lorsqu'on lèche plusieurs personnes à la suite ?

La prudence recommande d'utiliser un nouveau carré de latex (ou un préservatif découpé) pour chaque cunnilingus ou analingus afin d'éviter de multiplier les risques de transmission aussi bien pour la personne qui lèche que pour celle qui est léchée. Il peut en effet y avoir passage de sécrétions, chargées de VIH et vecteurs d'autres MST, d'un sexe à l'autre.

Lorsque on lèche l'utilisation d'une digue dentaire est  dans tous les cas recommandé:

La digue dentaire

Qu'est-ce qu'une digue dentaire?

Une digue dentaire est un carré de latex mince utilisé pour prévenir la propagation des infections transmissibles sexuellement (ITS) durant la pratique du sexe oral. On peut se la procurer dans certains magasins, ou vous pouvez la fabriquer vous-même au moyen d'un condom ou d'un gant en latex. On l'appelle digue « dentaire », car elle a été initialement conçue comme mesure de protection pour les dentistes.

Son fonctionnement

La digue dentaire doit être placée sur la vulve de la femme avant que son partenaire ne pratique le sexe oral sur elle et agit comme barrière entre les organes génitaux de la femme et la bouche de son partenaire. Ainsi, on peut prévenir la propagation des infections transmissibles sexuellement. On peut également utiliser la digue dentaire pour prévenir les ITS au moment d'un anulingus sur une femme ou un homme, qui est la pratique du sexe oral sur l'anus d'un partenaire.

La pratique du sexe oral sur une femme comporte moins de risque de transmission d'ITS que le sexe vaginal, le sexe anal ou la pratique du sexe oral sur un homme, mais le risque de propagation de plusieurs ITS est tout de même présent. L'anulingus, d'un autre côté, est une pratique beaucoup plus dangereuse dont les risques de transmission d'ITS sont élevés (dont l'hépatite A), et pouvant causer plusieurs autres maladies en raison des infections bactériennes ou parasitaires.

Rappelez-vous que les infections transmissibles sexuellement peuvent se transmettre de la bouche au pénis ainsi que du pénis à la bouche. Comme mesure de protection, les hommes devraient donc porter des condoms au cours de la pratique du sexe oral.

Où puis-je me procurer la digue dentaire?

Puisque la digue dentaire est encore une méthode de protection relativement nouvelle, elle n'est pas disponible à grande échelle encore. Vous trouverez des digues dentaires à votre pharmacie locale ou à votre clinique de santé sexuelle ou vous pouvez les commander en ligne. Certaines boutiques érotiques pourraient même les vendre. Tout comme les condoms, les digues dentaires sont vendues dans une gamme de saveurs et de couleurs, faites-en l'expérience. Si vous n'en trouvez pas en magasin, pas de problème! Leur fabrication est relativement facile et la version maison fonctionne tout aussi bien que la version commerciale!

Comment fabriquer une digue dentaire?

La fabrication d'une digue dentaire est très facile! Tout ce dont vous avez besoin est d'une paire de ciseaux et d'un condom pour homme et de disposer d'environ 30 secondes. Voici comment faire :

Sortez soigneusement le condom de son emballage et déroulez-le.

 
Coupez le bout et la base du condom, puis coupez-le sur le sens de la longueur.  
Déroulez le tube en une feuille rectangulaire.  

Et voilà! Vous disposez maintenant d'une digue dentaire très efficace.


Truc :

Pour obtenir de meilleurs résultats, il est recommandé d'utiliser des condoms non lubrifiés et qui n'ont pas été enduits d'un spermicide (leur goût n'est pas très inspirant). Vous voudrez peut-être utiliser des condoms minces en latex aromatisés. De nos jours, les condoms sont offerts dans une grande variété de saveurs. Magasinez et essayez-en plusieurs pour savoir lequel vous préférez!

 

Quelques conseils pour l'utilisation de la digue dentaire :

  • Mettre quelques gouttes de lubrifiant à base d'eau (qui convient au latex) entre la digue et le vagin ou l'anus. Le lubrifiant provoquera une plus grande sensibilité et permettra de tenir la digue en place.

 

  • Ne jamais réutiliser une digue dentaire ou la retourner de l'autre côté pour l'utiliser. Dès que vous en avez fini, jetez-la.

 

  • Utilisez vos mains pour tenir la digue en place ou demandez à votre partenaire de le faire. Une digue dentaire ne fonctionnera pas si elle ne demeure pas en place.

 

  • Les digues achetées en magasin ou fabriquées à la main sont faites de latex mince pour obtenir une très grande sensibilité. Pour avoir une sensation encore plus grande, tentez de fabriquer votre digue à partir de condoms en latex fin (l'emballage indique habituellement « minces » ou « très grande sensibilité »).

 

  • Certaines personnes sont allergiques au latex et les digues dentaires peuvent leur causer une éruption. Ne vous inquiétez pas! Vous pouvez acheter des digues dentaires en polyuréthane (en les commandant en ligne), ou vous pouvez les fabriquer en taillant un condom pour homme ou pour femme en polyuréthane en une feuille rectangulaire.

 

  • Certaines personnes utilisent également une pellicule plastique non utilisable au micro-ondes (Saran® Wrap) en guise de digue dentaire. Ce moyen n'a pas fait l'objet d'une étude, mais des données prouvent qu'une pellicule plastique non utilisable au micro-ondes peut empêcher le passage de particules de la taille d'un virus, ce qui veut dire qu'elle prévient la transmission d'ITS. Jusqu'à ce que ce matériau ait fait l'objet d'une étude détaillée, s'en tenir aux digues ou aux condoms en latex (ou même un gant en latex ouvert) est probablement votre meilleure option. Cependant, il vaut mieux utiliser une pellicule plastique que rien du tout, puisqu'elle fournit au moins un certain niveau de protection contre les ITS.

Je rappel l'existence pour les allergiques des preservatifs sans latex(notament les durex avanti) ainsi que l'existence des gants en vynil!

Masturber/ Doigter ?


Quelles précautions prendre lorsqu'on se masturbe les uns, les unes et les autres ?

La personne qui masturbe des pénis ou fait des doigtés ne risque rien, sauf si elle est blessée à la main ou aux doigts. Par contre, veiller à ne pas véhiculer de liquides contaminants d'une personne à une autre.

Et lorsqu'on fait un doigté alternativement de l'anus au vagin d'une même personne ?

Le risque de transmission ne concerne pas le VIH mais d'autres MST et germes qui passent ainsi de l'anus au vagin.

Et lorsqu'on fait des doigtés successifs de vagins et d'anus différents ?

Là encore, il convient d'éviter de faire voyager par le biais des doigts les liquides contaminants vers les portes d'entrée. On pourrait peut- être se mettre d'accord sur le mot d'ordre "un sexe, un doigt ou un anus, un doigt". C'est à dire utiliser pour chaque pénétration différente, un doigt ou des doigts différents.
Mais comme on n'a que 10 doigts, on peut aussi utiliser plusieurs préservatifs on des gants de latex. Si on trouve ces derniers trop imposants, on peut les couper à la base de chaque doigt pour en faire des mini-préservatifs que l'on pourra utiliser facilement pour chaque doigté. N'oubliez pas de vous couper les ongles afin d'éviter les risques de lésion.
 Source: Multisexualité
Vue que pour nous les risques sont moindres...

Non enfait non têtu dit:

Il ne faut pas croire certaines légendes. Les lesbiennes ne sont pas immunisées contre les infections sexuellement transmissibles (IST). Une étude réalisée par le Dr Saskia E. Wieringa de l'Université d'Amsterdam, sur la santé des lesbiennes, souligne que leur sexualité implique le même niveau de risques que la sexualité avec des hommes, notamment concernant les MST (maladies sexuellement transmissibles) ou les IST comme l'herpès ou les condylomes.

L'enquête indique aussi que les lesbiennes sont peu informées des risques de contamination, elles consultent donc moins de spécialistes de la santé, ce qui explique le peu de cas dénombrés. La chercheuse Saskia E. Wieringa, déplore le silence qui entoure la sexualité des lesbiennes et les rendent invisibles. La spécificité de leur sexualité reste encore méconnue des corps médicaux qui s'imaginent que les lesbiennes seraient immunisées de toute MST ou IST, dont le VIH. Le document rappelle les rapports à risques tels que le tribadisme (frottement des parties génitales), le sexe oral, l'échange de sex-toys sans protection ou encore l'éjaculation féminine.

 

Les lesbiennes ne sont pas suffisament prévenue des risques:

On peut aussi remarquer que têtu a vue qu'il y avait une vrai probleme de communication a ce sujet ICI

de meme que act up
ICI

Bref et si certaine se posé encore des question je ne peux vous encourager a eller voir ce site:

L: le site des lesbiennes

N'oublions pas non plus que la violence existe meme dans les couples lesbiens et qu'il ne faut pas rester isolé! Il faut en parler!

Mais c'est un autre probleme... Néanmoins on peut voir ce site: Metrac

 

 

Partager cet article

Répondre à Protection chez les filles - commentaires sur le forum
cyb3r-cat
 
Date 27/07/2013 5:30

bravo article très complet !



 
Date 23/03/2010 15:06

Actu : Protection chez les filles La protection pour les femmes homosexuelles.Laissez vos commentaires à propos de l'article : Protection chez les filles


Répondre à Protection chez les filles - commentaires

Qui est le rédacteur?

{user.username} {user.gender} {user.age} ans
{user.country}, {user.state}
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de {user.username}
Voir ses photos

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Dancing Girls au cinéma

Pendant la fête du cinéma, je suis allé voir ce film, avec quelques préjugés, des hypothèses disant que ce film était nul, une fois sorti de la salle, j'étais le sourire aux lêvres et super heureux de...

Mon coming-out, devant toute ma classe en cours de Français.

Mon coming-out, devant toute ma classe en cours de Français.

Contre le sida, le compte n'y est pas !

Fin septembre, environ 200 militants ont tenté de pénétrer dans l'enceinte de l'Assemblée Nationale pour appeler la France à doubler sa contribution au Fonds mondial contre le sida, le paludisme et la...

Le cunilingus c'est bien, se protéger c'est mieux!

Lorsqu'on lèche le sexe d'une femme il faut prendre quelques précautions : il faut déjà savoir que tout comme le sang les secrétions vaginales peuvent être contaminantes. Il faut donc être sûre de...

L'évolution des prises de risque !

Quid des représentations sociales du VIH et de l'évolution des prises de risques ? Une nouvelle enquête du KABP (Knowledge, Attitudes, Beliefs and Practices) nous apporte des éléments de réponses...

Comment se protéger lors de rapports sexuels entre filles ?

Les lesbiennes peuvent-elles attraper des IST ? Quels sont les moyens de prévention entre filles ? Autant de questions que peuvent se poser les filles avant de passer à l'acte...

Comment faire un test - Les idées fausses?

Quand on a pris un risque, ou tout simplement lorsqu'on veut savoir où on en est par rapport au VIH (virus du sida), le test de dépistage est l'unique solution. Il est réalisé sur une simple prise de...

Publicité gay chez les ex-soviétiques

C'est annoncé : la Russie diffusera des annonces de prévention contre le SIDA où les homos sont explicitement évoqués.

VIH...les jeunes inconsciens ?

Après un sondage au près de divers jeunes, on se rend compte que le VIH pour certaines est complètement banalisé. Voici ce que disent certain jeunes sur le VIH (virus de l'immunodéficience...

Participez à une enquête sur la vie quotidienne des gays séropos

Le magazine TETU lance une enquête sur la séropositivité chez les homos. Effets secondaires des traitements, vie amoureuse, stigmatisation... la vie des personnes vivant avec le VIH est très étudiée...