Sortons les cotillons !

  Société

On l'a tellement attendu, on s'est tellement battus, on a tellement marché, argumenté, râlé,partagé,été éc½urés : le sénat vient d'adopter (eh eh eh)...

 

La sphère dominante et l'homosexualité comme...

  Cinéma

La filmographie de Gus Van Sant constitue une ½uvre polymorphe, tant dans sa forme que dans les sujets traités. Cependant, certains thèmes récurrents...

 

Des militants LGBT arrêtés devant l'Elysée

À l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie, la lesbophobie et la transphobie, Act Up-Paris et le comité IDAHO ont effectué jeudi 15 mai après-midi un die-in devant l'Elysée, pour dénoncer la non-reconnaissance de cette journée par la France. Chaque activiste, vêtu de noir, portait le nom d'un pays pénalisant l'homosexualité. Une quinzaine de militant(e)s, ont été interpellé(e)s et ont été retenu(e)s au commissariat du 8ème arrondissement.

En 2008, plus de 70 pays pénalisent encore l'homosexualité, et elle est passible de la peine de mort dans une dizaine d'entre eux. Quant à la France, il n'est pas inutile de le rappeler, les personnes LGBT (lesbiennes, gaies, bi et trans) ne bénéficient pas d'une égalité des droits sur le plan juridique par rapport aux hétérosexuels. L'homophobie, la lesbophobie et la transphobie, qui sont loin d'y avoir disparues, ne sont combattues qu'avec parcimonie par les institutions, alors que de réels moyens devraient être mis en œuvre !

En dépit de beaux discours en faveur du respect des droits humains à travers le monde, la France continue de refuser l'asile à des demandeurs LGBT qui ont dû fuir leur pays à la suite des persécutions subies en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre, et ce malgré ce que prévoit la Convention de Genève de 1951, qui garantit ce droit aux réfugiés. Ne pas reconnaître la journée mondiale de lutte contre l'homophobie, c'est nier la réalité des persécutions subies, c'est cautionner les exactions commises, et leurs nombreuses conséquences, en termes de santé et de discriminations.

Rappelons que dans de nombreux pays, l'homophobie institutionnelle et omni-présente rend purement impossible toute prévention du VIH / sida et des autres IST.

-Source indyMedia.org le 18/05/08-

Partager cet article

Qui est le rédacteur?

fineboy75 Homme 31 ans
FR, Drôme
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de fineboy75
Voir ses photos

Image relative

Voter pour cet article

Sujets proches

Droits LGBT : ça bouge aux Etats-unis !

Mais que se passe-t-il aux Etats-unis ? Barack Obama a fini par réussir à abroger le DADT, celui-ci en profite ainsi pour évoquer le sujet du mariage homosexuel, Joe Biden le pense contre toute...

Le Monténégro rejette la Gay Pride.

A Podgorica, dans le Monténégro, devait se dérouler la première Gay Pride dans le pays. Un évènement espéré et attendu par la communauté LGBT monténégrine. Celle-ci a finalement dû être annulée suite...

Le MAG malgré les menaces, c'est 25 ans de lutte contre l'homophobie !

Le 2 mai prochain, le Mouvement d'Affirmation des jeunes Gaies, lesbiennes, bi et trans' fêtera ses 25 ans. L'occasion pour l'association d'organiser plusieurs événements afin de montrer son action...

Jason Mraz avec nous !

Pour le nouvel an, le chanteur le plus cool de l'année s'engage pour les droits LGBT.

Le sénat dit non à l'adoption par des couples pacsés

Sans surprise, le Sénat a rejeté jeudi 25 mars une proposition de loi socialiste qui ouvrait l'adoption aux couples pacsés, hétéros ou homos.