Coming-out : L'enjeu émotionnel, ou un moment stressant

Coming-out : Peur d'être rejeté, Peur de décevoir, Peur de n'être pas compris.

Le coming-out est un moment très intense. Ce moment est un mélange de plusieurs sentiments. Il n'est sûrement pas discutable que la peur est très présente, mais lorsqu'on affirme son homosexualité il y a aussi un fort sentiment de soulagement. Enfin, lorsqu'on fait son coming-out nous bousculons les personnes en face, du coup nous ne saisissons l'importance de cet acte que bien après, et eux aussi.


- La peur : Lorsqu'on fait son coming-out, on a un sentiment de peur. Cette peur est peut-être liée à la peur de l'inconnu, lorsqu'on sort pour la première fois. Pourtant lorsque les coming-out se succèdent, la peur reste présente. Comment l'expliquer ?

Peur d'être rejeté, Peur de décevoir, Peur de n'être pas compris :

« La peur que parmi eux quelqu'un ne l'accepte pas et me rejète au point de ne plus vouloir me parler et ou me voir, cela m'angoisse terriblement. »

« Le sentiment de peur s'estompe avec le temps. Au début, j'étais physiquement mal. J'avais la voix cassée, je tremblais, j'avais mal au ventre pendant des heures après. »

- Le soulagement : la peur n'est pas bien sûr le seul sentiment, il y a aussi le soulagement : comment expliquer qu'après l'aveu on a l'impression d'être complètement vidé, soulagé, libre… ?

« Et le soulagement ne venait que plusieurs heures plus tard, voire même le lendemain. »

« Mais maintenant, je suis plus libre et bien dans ma tête et mes amis sont tous là. Ils sont restés et mes parents aussi. »


- La prise de conscience : Lorsqu'on est pour la première fois confronté à une personne connaissant son orientation, qu'est-ce qui se passe au niveau de l'image renvoyée à cette personne ? C'est la première fois que l'on est en adéquation avec son vrai "moi" et que la personne en face partage cette vérité, cette liberté, ce bonheur.

« Qu'est ce qu'elle en pense, comment il (elle) va me regarder maintenant, qu'est ce qui se passe en ce moment ? »

« J'ai ressenti un énorme soulagement mais je n'étais plus moi-même pendant quelques jours. Du genre, qu'est ce que je viens de dire ? Je craignais la réaction de l'après-annonce. Car sur le coup les gens en face sont sous le choc. »

« Le seul vrai malaise que j'ai eu, ça a été avant de revoir la personne et après de me dire : il va penser que je suis ça en me parlant. »


- "Un coming-out permet de se regarder dans la glace" l'enjeu dépasse largement le simple fait de donner son orientation sexuelle. Comment dès lors gérer ce flux émotionnel ? Mais après, quand la réaction est positive, c'est tellement mieux. Tellement mieux de ne plus avoir à mentir ou à dissimuler. Tellement mieux de ne pas avoir cette amère petite question qui revient toujours, lancinante : "si cette personne savait, m'apprécierait-elle toujours ?"

« C'est comme tous les rites de passage, c'est difficile, ça fait peur, mais ça fait grandir et ça rend heureux. »

Le panel d'émotion mis en jeu lors du coming-out s'explique par le fait qu'on a jamais été confronté à cela, ni même préparer. On apprend pas encore à l'école à dire : « je suis gay et alors ? »

Partager cet article

Répondre à Coming-out : L'enjeu émotionnel, ou un moment stressant - Commentaires sur le forum
simon857681
 
Date 10/12/2011 23:52

Salut, j'ai trouvé un site qui est entièrement consacré au Coming Out pour les gay hommes et femmes et ados, ainsi que leurs parents.



 
Date 26/01/2010 18:34

Un conseil à tous si vous craignez l'avis de vos parents : Attendez d'avoir votre propre logement pour faire votre C.O !!!! Et oui...Même s'ils sont ouverts d'esprit il y en a...



 
Date 10/05/2009 11:15

mon CO se fait petit a petit, et ce qui m'a vraiment poussé a le faire, cest de ne pas me sentir vraiment moi meme avec mes amis qui ne savaient pas. l'homosexualité prend tellement une...


allomat69
 
Date 17/08/2008 21:59

jimm , facile à résoudre... tu ne ramènes pas ton copain à la maison, où en tout cas pas quand tes parents sont là...:-)



 
Date 17/08/2008 21:38

Perso ,je n'ai pas fait mon coming-out mais on mes parents m'on fait comprendre que si je ramène un gars que je ne serait plus leur fils, et qu'ils couperont les ponts mais bizarrement...



 
Date 11/05/2008 2:13

Pour ma part, le CO, ce n'est pas quelque chose de faille à faire dans sa vie. Il faut avoir le courage et surtout les bons mots. L'entourage familiale, joue aussi, ça dépend si notre...


Usachou
 
Date 13/04/2008 0:35

Moi ce n'est pas la peur de décevoir, plutôt la peur que celles à qui je tiens vraiment s'éloignent de moi, qu'elles n'osent plus m'approcher, comme si j'étais atteinte...


stanboy
 
Date 11/02/2008 11:09

Coming-out : Peur d'être rejeté, Peur de décevoir, Peur de n'être pas compris.Laissez vos commentaires à propos de l'article : Coming-out : L'enjeu émotionnel, ou un moment stressant


Répondre à Coming-out : L'enjeu émotionnel, ou un moment stressant - Commentaires

Qui est le rédacteur?

stanboy Homme 28 ans
FR, Hérault
Message privé
Ses articles
Offrir Premium
Profil de stanboy
Voir ses photos

Voter pour cet article

Sujets proches

Surmonter une rupture

Comment surmonter une rupture amoureuse. Voici quelques conseils

Comment savoir si je lui plais

Quelques indices pour savoir si tu as une chance.

Public Ennemies sort en salles le 8 Juillet 2009

Public Ennemies, le nouveau film de Michael Mann avec Johnny Depp, Marion Cotillard et Christian Bale, sort le 8 juillet 2009 en salles.

Ma digression sur le coming out

Je suis souvent iconoclaste et le coming out qu'on nous présente dans les films je suis contre, pour les raisons suivantes.

Faire son coming-out via une lettre : Un moyen comme un autre

Certains penseront que c'est une démarche un peu trop commerciale de trouver une méthode pour faire son coming-out, mais ne vous en faites pas je ne vais pas essayer de vous la vendre après !

Acceptation...

La moment où l'on découvre son homosexualité peut-être très dur. Patrick nous raconte.

Coming-out

Un coming-out pas fait "entierrement" mais qui s'est bien passé auprès de mes amis.

Mon coming-out : un an après, le bilan

Un an après, je reviens sur mon coming-out auprès de mes parents et sur l'année qui a suivie.

Réaction de Cédric, face au coming-out d'un de ses élèves

Ce que je retiendrais de ce moment là, ce n'est pas le respect et la confiance qu'il a eu envers moi pour faire son coming-out, mais le respect et la confiance que je lui dois pour l'avoir fait.

Récits gays, le coming out

Moi, mes amis, ma famile. Un coming out en plusieurs temps, en plusieurs lieux. Les différentes réactions que j'ai pu rencontrer, les différents stades d'acceptation que j'ai traversé.